Seirei no Moribito

Seirei no Moribito

Coup de coeur de Naru: Si vous n'avez pas vu cet anime, il est plus que temps! Une telle merveille ne se laisse pas passer! L'histoire, les personnages, les décors, le suspense... tout est maîtrisé à la perfection! Une pure merveille!!

TITRE ORIGINAL : 精霊の守り人
TITRE ALTERNATIF : Guardian of the Sacred Spirit
ANNÉE DE PRODUCTION : 2007
GENRES : Aventure | Conte | Drame | Fantastique | Mythe
AUTEUR : Uehashi Nahoko
STUDIO : Production I.G
ÉPISODES : 26 Eps 25 mins

RÉSUMÉ :

Source : [Animeka]

Balsa est une jeune femme de trente ans qui, dans le passé, en raison de certaines circonstances, a pris la vie de huit personnes qui lui étaient chères. Afin d’expier ses meurtres, elle a décidé de devenir garde du corps et de protéger ce même nombre de personnes. Après deux ans d’absence, elle revient dans la région de Yogo, où elle sauve le jeune prince Chagum de la noyade, étant au passage spectatrice d’un évènement surnaturel : sous l’eau, l’enfant fut protégé par une sphère bleue. En remerciement, elle se retrouve invitée dans le palais afin d’y passer la nuit. Elle fait ainsi la connaissance de la seconde femme de l’empereur qui la prie de sauver le jeune prince. En effet, on a récemment découvert que Chagum est possédé. Cette rumeur pouvant détruire le prestige de la famille impériale aux yeux de son père, ce dernier décide de sacrifier le jeune enfant. C’est ainsi que Balsa accepte la proposition et s’enfuit du palais avec Chagum, celui-ci devenant par la même occasion la huitième personne qu’elle protégera…

 (anime proposé par Shinko-Chan)

ÉPISODES:

01   02   03   04   05   06   07   08   09   10

11   12   13   14   15   16   17   18   19   20

21   22   23   24   25   26



13 commentaires sur “Seirei no Moribito

  1. Voila un bon anime que je viens de voir.
    Ce dernier sur un fond médiéval avec une pointe de surnaturel traite, j’ai trouvé, habilement du destin.
    Le format assez long de cette histoire permet de bien développer la question.
    Au travers d’épisodes que j’ai trouvé bien construits et intéressants on découvrira le destin funeste d’un enfant et les solutions pour y remédier qu’essaye d’y apporter son entourage.
    La différents personnages de l’anime sont attachants et se livrent au fur et à mesure des épisodes, j’ai toujours eu envie de voir l’épisode suivant.
    Le ton de l’histoire est réaliste tout comme les visages des protagonistes particulièrement bien dessinés et expressifs suivant mes standards.
    Les graphismes sont très bons.
    L’ambiance médiévale est parfaitement rendue au travers des décors, des habits, des palais, … l’immersion dans ce monde est rapide et, pour moi, complète.
    L’animation est de très bon niveau aussi avec des persos et des animaux qui bougent très naturellement.
    Pas vraiment de points négatifs à signaler (pour moi), l’histoire ne piétine à aucun moment, pas de longueurs.
    Il n’y a pas de violence outre mesure, ni de sang donc je pense que le plus grand nombre pourra découvrir (ou redécouvrir) cet univers médiéval qui m’a bien plu.
    Arigatô gozaimashita Hinata Online Community pour le partage de l’anime. ^3^
  2. Je suis d’accord que cet amine soit un vrai chef d’oeuvre de part son réalisme et ses combats etc (pour ne pas redire ce qui a déjà été dit). Cependant je ne pourrais pas non plus dire c’est mon top cinq(comme je lis trop souvent) du moins après avoir dépasser le millier d’anime visionné et ce n’est pas de la vantardise. Il y en a beaucoup d’autres qui méritent des éloges. Alors un top 100 ? pourquoi pas.(ps ne pas demander mon âge) =D
  3. je pense qu’on peut résumé la qualité de cet animé au fait que Kenji Kamiyama qui est le réalisateur de l’anime, a dans ses premiers travaux, travaillé avec Miyasaki avant d’être le scénariste de Blood the last vampire, et de créer Higashi no eden et Gost in the shell.
  4. Je rejoins Sakura New, c’est un anime absolument magnifique avec un histoire entrainante, des graphismes magnifiques, une musique envoutante et des personnages attachants. Chacun d’eux a sa place dans l’histoire. On est entraîné dans ce périple en suivant une femme hors du commun dans un japon féodal où il est rare de voir une femme mercenaire.

    Je conseille vraiment anime qui change de se que l’on voit d’habitude . Il fait partie de ces petites perles qu’on aimerait avoit chez soi )))

  5. Bon, que dire…

    Pour moi, c’est tout simplement un chef d’oeuvre, et c’est peser mes mots.
    Déjà, cet anime est tout en beauté : des paysages magnifiques, de beaux personnages, des scènes incroyablement belles… C’est détaillé et élégant, l’univers nous accueille à bras ouvert et on se plonge dans le décors sans aucune difficulté.
    Pour les personnages, on s’écarte du manga moderne classique, pour rencontrer des êtres humains non exagéré. On ne peut que s’attacher à eux et à leur caractère « humain ». Si vous demandez des personnages amusants qui ont un caractère qu’on ne trouverait pas dans la vraie vie, passez votre chemin. Ce caractère humain n’empêche pas les personnage d’êtres originaux et incroyablement charismatiques.
    Pourtant, cela ne jettes pas l’humour hors de l’anime, on a le droit à des scènes très drôles, un humour « commun ». Ici, pas de chute du troisième étage avec le héros qui tombe dans les poubelles, ça fait bien rire mais ce n’est pas Seirei no moribito. On a un humour qu’on pourrait trouver dans notre vie, des fous rires qu’on pourrait se prendre entre amis. Mais, bon, même si je parle d’humour, vous l’aurez compris, ce n’est pas le thème principal de l’anime.
    Le thème tiens. Et bien, il n’y en a pas vraiment. Beaucoup de genres sont mélangés. On pleure, on rit, on est tenus en haleine, on est tranquille, on s’énerve, et on s’amuse. C’est un véritable ballet de genres. Pourtant, que ce soit un épisode entièrement dédié au garçon et qui nous raconte comment il s’intègre tranquillement à la ville ou que se soit un épisode entièrement dédié à la femme qui nous raconte une de ses « batailles » à coups de lame et de feu, et bien, que se soit l’action ou la réflexion, on ne s’ennuie jamais. J’ai moi même était surprise : dans cet anime, on ne s’ennuie pas.
    Je reviens sur les personnages, tiens, car c’est une des choses qui m’a le plus plut dans cet animes : les relations entre les personnages et leur caractère.
    Tout est intéressant, que ce soit l’amour tranquille que porte Tanda à Balsa, l’amour respectueux que portent les combattants impériaux à leur prince ou l’amour mère/fils, qui évolue tout au long de l’anime, entre Balsa et Chagum, et bien, tous ses sentiments changent et évoluent au fil des épisodes, nous surprenant ou nous faisant sourire ou pleurer. Ces relations entre ces personnages là, sont aussi intéressants qu’une bataille de ninja.
    En parlant de batailles, tiens, oui, je ne peux passer à côté. Cet anime contient quelques scène de combat, on pourrait même dire beaucoup. Et chaque combat, je dit bien « chaque », est à couper le souffle.
    Je le dis, c’est sans aucun doute, pour moi, les plus spectaculaires scènes de combat que j’ai vu dans un anime (et je peux vous dire que j’en ai vu beaucoup ^^’). Contrairement à Naruto ou One piece, pas de boules de feu ou super coup de pied de fer, on reste avec des armes classiques. Pas non plus de bazooka et autre, ce n’est pas l’époque. Je ne sais pas si vous arrivez à vous rappeler mais un combat dans un anime est principalement centré sur les coups « principaux » (coup de pied qui touche le ventre de l’adversaire) et surtout, l’image s’arrête pour un effet (et un résultat) spectaculaire.
    Dans Seirei no moribito, rien ne s’arrête. Tous les mouvements sont détaillés comme dans un véritables combat. Bien sur il y a des zoom et changement de plans, mais pourtant, cela l’anime encore plus humain. Et même si les capacités des personnages sont assez incroyables (inhumains), on arrive à douter et à se demander : Peut être qu’il y a des gens qui peuvent faire ces mouvements avec cette vitesse?
    Ce qui n’arriverait jamais dans Beelzebub par exemple. xD
    Les scènes qui m’ont vraiment marquées sont celles des combats que je trouve vraiment exceptionnelles.
    Apres, pour le scénario, il est vraiment intéressant. Avec ces surprises et ses attentes. Il est conduit tranquillement, sans précipitation et incohérence. Le plus intéressant : il n’y a pas de « méchants ». Il y a des « ennemis », mais pas de « méchants ». Du début à la fin, ce sont les évènements de la vie qu’ils combattent. Ils combattent les conséquences de leurs actes, ou des ennemis qui ne veulent pas l’êtres. Ce sont des choses qui ne peuvent être évités et pourtant on aimerait ne pas les rencontrer.

    Voilà, pour moi, il est et restera un chef d’oeuvre. Que je veux conseiller à tous ceux qui lisent ce message.

    C’était un petit roman Made In Saku ^^

      1. Je confirme ! D’autant plus qu’il n’y a aucun spoiler et qu’il nous permet de nous rendre compte de la « qualité » de ce manga… Merci beaucoup à l’auteur de ce message !! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *