Boku dake ga Inai Machi (Erased)

Boku dake ga Inai Machi (Erased)

Coup de coeur de Sagiga (Staff forum) et Bloodxiwan : Le phénomène de l'hiver 2016 ! Une histoire peu banale avec beaucoup de suspens. C'est un anime qui nous surprend et qu'on voudrait dévorer tant la frustration à chaque fin d'épisode est immense !

TITRE ORIGINAL : 僕だけがいない街
TITRE ALTERNATIF : Erased
ANNÉE DE PRODUCTION : 2016
GENRES : Drame | Mystère | Psychologie | Surnaturel
AUTEUR : SANBE Kei
STUDIO : A-1 Pictures Inc.
ÉPISODES : 12 épisodes de 24 minutes

RÉSUMÉ :

Source : [icotaku et nautiljon]
Licencié par Wakanim

Mangaka raté et livreur de pizza par dépit, Satoru Fujinuma possède sans pouvoir l’expliquer la capacité exceptionnelle de pouvoir agir sur le temps. A chaque fois qu’un incident croise sa route, il se retrouve projeté quelques instants dans le passé, implicitement afin d’empêcher que l’inévitable ne se produise. D’un naturel effacé et peu sûr de lui, c’est avec une attitude résignée qu’il aborde son quotidien et son pouvoir qu’il vit comme une malédiction. De rencontres perturbantes en événements dramatiques, Satoru va replonger de plus en plus loin vers une enfance traumatisante qu’il avait fait le choix d’éloigner de sa mémoire …

ÉPISODES :

01  02  03  04  05  06  07  08  09  10

11  12


283 commentaires sur “Boku dake ga Inai Machi (Erased)

  1. Un superbe anime, mais etant donné que je suis une grande fan des animes d’amour et tout,

    SpoilerVoir
    j’aurais aimé que kayo et le perso principal terminent esemble, ils sont tellement proches dans leur enfance!

    Mais sinon un bon 9/10 pour cet anime que j’ai regardé d’une traite ( ce qui ne m’arrive jamais!)

  2. Une fin exceptionnelle .. un anime original ! il aura su me faire passer par tout genre d’émotion et surtout la frustration de devoir attendre la suite a chaque fois
  3. N’ayant pas eu l’occasion de le lire, je me suis décidé a regarder l’anime.
    Tres beau visuellement, des personnages attachants et une histoire passionnante qui fait verser quelques larmes sans qu’on s’en aperçoit au vu de certaines situations.

    Le seul point négatif que je lui ai trouvé est qu’il soit trop court

  4. Wow j’ai adorer cet anime, un anime excellent, je le conseil vraiment à ceux qui ne l’ont pas encore vu !
    (Il faudrait peut-être ajouter « Drame » dans les genres non? Il est quand même assez triste cet anime ^^)
  5. Vraiment parfait du début à la fin c’est dommage qu’il n’y ait pas plus d’épisodes.
    Si quelqu’un connais des animés du même style je suis preneur.
    1. Alors à peu près tu peux essayer ^^

      Steins;Gate
      Re:Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu
      ReLIFE
      Ano Hi Mita Hana no Namae wo Bokutachi wa Mada Shiranai.
      Detective Conan
      Orange
      Shinsekai yori
      Higurashi no Naku Koro ni Kai
      Subete ga F ni Naru: The Perfect Insider
      Monster
      Kimi no Na wa.

  6. Jvais vous dire quand j’ai lu le synopsis j’étais pas intéressée du tout jme suis dit que ca allait etre barbant , phénomène de mode ect… bah jme suis trompé et je regrette même de ne pas lui avoir laissé sa chance plus tôt… une saison 2 pour raconter quoi?
  7. Perso je n’ai pas vu l’anime, mais par contre j’ai dévoré le manga d’un bout à l’autre, sans m’arrêter, donc si l’anime est aussi bon, je le recommande VIVEMENT ! ^^
  8. Un anim’ plutôt intéressant, l’histoire se suit facilement sans avoir a trop réfléchir pour comprendre et le mystère reste entier pendant quand même pas mal de temps! Merci à HOC pour l’avoir répertorier sinon j serais passé à côté é.è nyah~ .

    D’ailleurs si qqun connait d’autres anims comme celui-ci je suis preneur ! Merci :)
    ps: J’ai déjà gobé Stein’s:Gate Ah!-Ah!-Ah! *Prend la pose de Rintarou*

    1. Merci à toi de regarder tes animes chez HOC :3

      Sinon tu peux essayer (plus ou moins dans le genre) ^^
      Re:Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu
      Ano Hi Mita Hana no Namae wo Bokutachi wa Mada Shiranai.
      ReLIFE
      Detective Conan
      Shinsekai yori
      Higurashi no Naku Koro ni Kai
      Orange
      Subete ga F ni Naru: The Perfect Insider
      Death Note
      Death Parade

      ….

      1. Merci beaucoup pour la petite liste je connaissais déjà pas mal de tes suggestions dommage! Par contre je suis tomber sur ReLIFE du coup avec tes suggestions et je pense qu’on est tous d’accord pour dire qu’on veut une S2 n’est-ce pas :P.
          1. Ui, c’est ce qui arrive quand tu regardes un ep, plus un ep…plus un ep…. et que t’arrives a la fin sans vraiment le réaliser et qu’après tu finis en PLS :3 …
  9. Annyeong Chingu ! :) Je pense que nous sommes tous d’accord sur la magnificence de cet anime, franchement, il est beau, on s’attache vite aux personnages et l’histoire nous prend aux tripes ! Je ne sais pas si vous regardez les dramas coréens, mais y en a un qui est un peu de ce genre, il s’appelle Signal si ça vous intéresse ! ;3
  10. Je viens de le finir il y a même pas 5 minutes et franchement il est super bien je vous le conseille fortement j’ai verser 2 larmes ! IL EST MAGNIFIQUE CET ANIME SI VOUS HESITER ET QUE VOUS VOYEZ CE MESSAGE FONCER FONCER VOUS ARRETER PAS FONCER ET ALLER REGARDER CET ANIME ! IL EST MAGNIFIQUE <3 JE L'AI ADORER
    MAGNIFIQUE !
  11. attention. ceci est une critique ridiculement longue… toute blague apparente sur un contexte déplacé est uniquement le fruit de votre imagination bande de pervers.
    vu qu’il semble que j’aime écrire des pavés alors tout est dans le spoileur. j’ai fait de mon mieux pour ne rien dévoiler de l’intrigue alors normalement, il n’y a pas de soucis de ce côté là.

    SpoilerVoir
    Allons bon ça fait des jours que j’ai rien écris sur la page ! Bon certes comme la plupart d’entre vous (pas tous, faut pas exagérer), j’ai une vie et lorsque j’ai du temps à consacrer je ne pense pas forcément à vous imposer ma présence.
    sauf aujourd’hui. Vous devriez me remercier pour ce message qui rappel un certain nombre d’âneries que j’ai inscris il y a quelques temps maintenant. Ou pas, mais au final ce n’est pas ça qui me chagrinera.
    Cet hivers est sortit un animé, qui ô grand seigneurs des … animations ? a fait parlé de lui et que probablement tout le monde a au moins entendu parlé. Si ce n’est pas le cas, pas de soucis je vais en parler ^^ (mais quand même, faut le faire au vu du bazar que ça a fait sur les réseaux sociaux).
    L’animé se nomme : « Boku dake ga inai machi » (traduit mot à mot : « La ville d’où j’ai disparu ») ou « Erazed » pour nous autres pauvres Européens incapables de traduire correctement. je vais résumer tout ça sans aucun spoil, promis.
    L’histoire, qui se déroule en 2006, se concentre sur Satoru Fujinuma, un mangaka sans grande renommée de 29 ans, forcé de travailler en temps que livreur de pizza pour subvenir à ses besoins. à noter qu
    Notre protagoniste au caractère renfermé et sans grande ambitions dispose néanmoins d’un étrange pouvoir qui le force à remonter le temps (entre 1 et 5 minutes) juste avant qu’un grave accident à proximité de lui ne se produise. Souvent pris au dépourvu, il doit premièrement chercher et comprendre ce qu’il va se passer pour ensuite tenter d’empêcher l’événement de se produire, même si pour cela, il se met souvent en danger.
    Dans son quotidien presque normal, un drame se produit, le faisant revenir dans le temps de 18 ans.
    Replongé dans son passé, Satoru va tenter non seulement d’empêcher ce drame qui l’a renvoyé à cette époque, mais aussi de surmonter le traumatisme qu’il a vécu enfant, dans sa ville, où un kidnappeur sévissait.
    Bon le cadre est planté. On assiste à l’enquête menée par Satoru visant à retrouver le criminel et sauver par la même occasion ses futures victimes.
    Dans un premier temps on peut s’attendre à une histoire se basant sur le pouvoir du personnage principal, mais en fait, c’est plus les relations humaines, et notamment les événements qui se sont déroulés dans l’enfance de Satoru qui sont mis en avant.
    L’ambiance est naturellement sérieuse, mais aussi assez relâchée de temps à autres, afin de montrer que Satoru se redécouvre petit à petit, sans pour autan oublier ce pourquoi il se bat.
    C’est amusant de dire qu’une personne de 29 ans coincée dans un corps (certes le sien) d’enfant de 10 ans tente de se battre de quelconque manière mais le rendu est intéressant.
    Je le dis maintenant, oui, découvrir l’identité de l’antagoniste (alias grand criminel de l’histoire) est particulièrement simple, surtout que la liste des suspects est courte. Mais on a affaire ici à une personne particulièrement soignée qui provoque du tort sans avoir jamais pu être accusé. Un fantôme aussi intelligent que prudent, et calculateur.
    Personnages : Chaque personnage présenté possède bien évidement son degré d’importance et sa personnalité, mais tous ont une implication précise dans l’affaire, ce qui donne une certaine profondeur à leur personnalités.
    – Satoru Fujinuma : le personnage principal. Mangaka raté de 29 ans, déprimé de la vie, râleur professionnel, mais admiratif de ce qui touche à ce qui est juste.
    Bien qu’il ne sache pas pourquoi ou comment l’utiliser, il a le pouvoir de remonter le temps pour parer à un grave événement qui se sera déroulé à proximité de lui. Suite à sa grande remontée dans le temps, il tente alors de comprendre pourquoi il a tant changé et comment il peut empêcher plusieurs drames qui l’ont affectés de se produire.
    – Kayo Hinazuki : Elle est une enfant de 10 ans de l’époque du passé de Satoru. D’un caractère renfermée, elle est la première victime du kidnappeur qui l’a tuée le 1er mars 1988. Elle est la première personne que Satoru veut sauver. Kayo a une présence extrêmement importante dans l’histoire, et son histoire personnelle y est pour quelque-chose. Elle n’est pas du genre à prolonger les conversations, mais au fur et à mesure que l’on apprends des choses sur elle, on fini par comprendre à quel point l’histoire est rude, mais pas si éloigné de la réalité.
    – Katagiri Airi : C’est une lycéenne travaillant à temps partiel en temps que livreuse de pizza dans le même lieu de travail que Satoru. Bien évidemment, elle n’apparaît pas dans le passé mais son importance n’est pas pour autant nulle. Elle est pleine d’entrain et éprouve un certain intérêt quand au comportement de Satoru qui bien que renfermé, a sauvé sous ses yeux, une personne d’un accident imminent.
    Je vais pas présenter plus de personnages, car bien que d’autres soient importants, résumer leur personnalités pourrai spoiler la trame de l’histoire. Mais pour en annoncer deux autres importants, je citerai : « Sachiko Fujinuma » (la mère de Satoru), et « Kenya Kobayashi » (l’un des meilleurs amis de Satoru en 1988).
    Réalisation : A-1 pictures est le studio qui a produit cet animé. Sur ce coup j’ai pas grand chose à dire. L’ambiance est correctement transmise (qu’elle soit sombre, stressante, ou au contraire enclin à la bonne humeur). Dans leur travail de multiples détails qui nous plongent dans la trame de l’histoire et qui pourtant sont presque inaperçus rendent le contenu particulièrement travaillé. Comme le contenu n’est pas spécialement porté sur des scènes d’actions, il n’y a pas vraiment de scènes de scène qui se démarque sur la qualité de l’animation. Mais le rendu est tout de même prenant.
    Graphismes : L’animé est beau à voir, et retransmet avec beaucoup d’exactitude les dessins du manga, ce qui en soit est une preuve du mal qu’ils se sont donnés. Les personnages ont cependant des visages assez spéciaux en soit. Rien de bien choquant, on n’y prête plus attention en 1 épisode, mais la première vision de l’animé ou du manga remarquera ce détail. Pour ce qui est des fonds, ils sont détaillés et même plus car ce sont souvent eux qui nous mettent dans l’ambiance.
    Musiques : Les musiques. deuxième raison de l’immersion dans cet animé. Très sympas et bien placées, elles sont, TRES discrètes ce qui fait que mis à part l’openning et l’ending (que j’aime énormément), je n’ai pas vraiment été marqué par une musique spécifiquement.
    Conclusion : 10/10. Quoi ? il y a des erreurs et donc ça mérite pas la note maximale ? RAF. C’est la note que je met que si l’histoire est prenante et si la conclusion est satisfaisante. Ce qui est le cas ici.
    Mais j’oubliais ! parlons en de la conclusion ! (toujours sans spoil hein ^^)
    La fin de l’animé est en soit identique à la fin du manga mais est complètement différente également.
    On atteint la même conclusion mais les événements qui la constitue sont différents. Je ne m’en plaint pas personnellement mais, c’est une preuve directe que l’animé est trop court et qu’ils ont du raccourcir au mieux la fin pour quelle corresponde.
    Quoi qu’il en soit je le recommande fortement à être regardé, si ce n’est pas déjà fait.
    enjoy !
  12. L’animé est licencié par Wakanim … I’m crying x((
    Cet animé avait l’air génial mais je l’ai trouvé nul part ailleurs que Wakanim.

    Tant pis, je vais me trouver un autre animé pour la semaine :D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *