Arata-naru Sekai

Arata-naru Sekai

TITRE ORIGINAL : Arata-naru sekai (World's End / アラタなるセカイ 未来編)
ANNÉE DE PRODUCTION : 2012
GENRES : Drame | Espace | Science-Fiction
AUTEUR : IRUMA HITOMA
STUDIO : [MADHOUSE PRODUCTION] [KADOKAWA GROUP] [ANIPLEX [SONY MUSIC ENT. VISUAL WORKS]
ÉPISODES : 1 OAV 30 mins

RÉSUMÉ :

Source : [Icotaku]

Quatre lycéennes marchent silencieusement sur une terre stérile. Ces filles sont des voyageuses temporelles qui ont été envoyées 6000 ans dans le futur, où le même jour est sans cesse répété, afin d’échapper à l’extinction humaine.
Elles ont étudié le voyage dans le temps à l’école, ont été examinés et ont été envoyés dans l’avenir. Que doivent-elles faire maintenant ? Elles en n’ont aucune idée. La seule chose qu’elles pouvaient emporter avec elles dans le futur était une sorte de téléphone portable. Bien sûr, il ne reçoit aucun signal ici.
Lors de leur marche, elles voient d’étranges oiseaux volant dans le ciel et une rivière décolorée au loin.
Puis, une jeune fille découvre une maison abandonnée et reconnaît le nom inscrit sur la grille d’entrée…

OAV :

01


16 commentaires sur “Arata-naru Sekai

  1. Bon, pauvres télé-spectateurs… J’ai l’impression que tous sont un peu passés à côté du message XD
    Mais il faut l’admettre, il est maladroitement transmis dans cet OAV.
    Par contre, je crois que tout est plus clair si vous considérez le manga et le roman qui sont sortis dans la même « box » que cet OAV.
    Le tout est à la fois touchant et très simple; Les 3 traitent exactement du même moment spatial, soit un dans le passé, l’autre dans le présent, et cet OAV dans le futur. La dimension légèrement plus complexe vient du fait qu’ici, étant dans le futur, les jeunes filles se promènent dans des réalités parallèles très similaires les unes aux autres(les lendemains) pour finalement accomplir un petit acte que les personnages simultanés du présent ont trouvé pour casser la trame temporelle répétitive en apparence inéluctable. Ce faisant(en brisant le téléphone) la réalité reliée à cette dimension particulière n’existe plus, créant une faille temporelle plus importante que les précédentes, générant l’avenir tant recherché par les protagonistes et le scientifique dans l’ombre, à l’origine des 3 récits. C’est une histoire simple et émouvante, portant sur les différents questionnements du présent, concernant les futurs potentiels déférents de nos choix actuels en tant que race prédominante sur une dite planète. J’espère avoir pu aider à éclairer quelques lanternes =) <3
    *HOCxXx*
      1. Parfois je vulgarise très mal… J’espère sincèrement que ça a aidé XD
        Parce que sans blaguer, je l’ai trouvé tout léger et sympa! ^^~
        (Et à cette longueur, c’est dur de perdre son temps X’D)
        *HOC <3*
  2. après avoir vu l’OAV, je n’ai pas pu m’empêcher de faire des recherches ( la suite est un pêle-mêle de copier/coller donc je mettrais tous les liens source en bas) :

    SpoilerVoir
    – Arata-naru Sekai est un projet crée par l’auteur de Denpa Onna to Seishun Otoko : Hitoma Iruma, l’éditeur ASCII Media Works, la maison de production Aniplex, l’éditeur Kadokawa Shoten et le studio Madhouse. Ce projet se décline sous forme de quatre supports : roman, manga, anime et musique.
    note : chacun des supports traite une partie de l’histoire qui se concentre sur un chercheur spécialisé dans l’espace-temps et un groupe d’enfants vivant dans un monde dépeuplé. Afin de sauver l’humanité, certains enfants sont choisis pour se rendre dans le futur (représenté dans l’anime), et d’autres dans le passé (représenté dans le manga), tandis que ceux qui sont jugés impropres à la technologie restent dans le présent (représenté dans le roman).

    – La Complete Box contenant le roman, le manga et l’anime est sortie au Japon le 20 octobre 2012 pour le prix de 9 240 yens, soit près de 95 €. ( Elle sera surement disponible en Anglais en
    2015 )

    – synopsis du manga ( le passé ) :
    Nous sommes venus d’un lointain futur, où la plupart des adultes ont disparu, et où tous les enfants sont surveillés par quelques adultes. Pour découvrir la cause de l’extinction des hommes… nous avons fait un bond dans le passé.

    Un jeune lycéen est assis dans une salle de cinéma. « Au delà des aptitudes ou quoi que ce soit d’autre, essayer de changer le futur avec seulement cinq enfants ? Même en ce qui concerne le manque de planification… il y a des limites. ». C’est ce qu’il tape sur son téléphone portable.
    Les garçons se demandent s’ils sont vraiment dans le passé. Pourquoi ? Parce que, depuis qu’ils sont arrivés, ils n’ont pas mis un pied hors de cette salle de cinéma.

    – le roman :
    « Le fait qu’un camarade de classe soit encore là est la cause de l’extinction des hommes. »
    C’est ce qui est dit dans cette lettre du passé, écrite par mon ami. Le lendemain, j’ai décidé d’aller à l’école, mais je ne me souviens pas combien de semaines il s’est écoulé depuis la dernière fois où j’y suis allée. « J’ai décidé d’aller chercher le coupable » serait un mensonge, mais « Ce n’était pas grave » serait aussi un mensonge.
    « Hé Arata, j’aurais presque pensé que tu avais oublié comment venir à l’école. »
    Oh, Arata, c’est moi.

    Les étudiants ici sont ce qu’on pourrait appeler les « perdants ». Ou tout du moins, dans la perspective de voyager dans le temps, ils sont tous classés comme inutiles. Je suis également l’une d’entre eux.

    – le lien entre les personnages de la couverture :
    Si vous regardez l’image, vous pouvez voir les trois personnages qui sont tous les 3 les personnages principaux de chaque partie.
    Je m’explique, le garçon à gauche (et qui est donc le copain à l’héroïne que vous avez vu pendant ces 30 minutes) est le perso principal du manga et donc du groupe envoyé dans le passé (on comprend peut être mieux pourquoi il a réagit comme ça au téléphone).
    La fille au chapeau (qu’on voit à la fin et au début dans l’espèce de film) est le perso principal du groupe resté dans le présent (et considéré un peu comme des rejets) et finalement, vous l’avez compris à droite notre héroïne du futur.

    -Le lien entre le passé et le futur :
    Comme vous le savez, l’histoire du passé serait que le groupe arrivent dans un cinéma et qu’ils n’y sont plus jamais ressorti, ce cinéma, qui apparemment, est le même que celui de la fin de l’OAV.
    La fin de l’anime a donc une relation avec le passé car il semble que ces deux groupes soient dans le même cinéma (mais à une époque complètement différente) et le garçon de la fin, ( après le générique) serait Kirishima (le copain) vu qu’il a le même porte-clefs pour portable que notre héroïne du futur ( mais en version bleu )

    liens sources :
    http://www.nautiljon.com/animes/arata+naru+sekai-+mirai-hen.html
    http://forum.anime-ultime.net/phpBB3/viewtopic.php?t=12788&p=248394
    http://dark-yume1993.skyrock.com/3158167646-Arata-naru-Sekai.html
    http://adala-news.fr/2012/06/lanime-manga-arata-naru-sekai-annonces/
    http://www.aratanarusekai.com/

    Pour le reste, je n’ai pas de réponse mais il parait que les scan sont en anglais sur internet, donc si quelqu’un les trouves, je suis preneuse ^^

  3. Je penses que ce court mangas avait un vrai message a faire passer… Surement pour nous dire dans un sens que tout ce qu’on fait dans le present est lie d’une quelconque maniere au futur … Voila. Enfin Bon ce sont le genre de mangas plein de mystere attirant notre attention qui nous donne toujours et encore plus envie de continuer d’en regarder ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *