Kidou Keisatsu Patlabor

Kidou Keisatsu Patlabor

TITRE ORIGINAL : 機動警察パトレイバー
TITRE ALTERNATIF : Patlabor the Mobile Police / Mobile Police Patlabor
ANNÉE DE PRODUCTION : 1989
GENRES : Action | Comédie | Cyber | Drame | Espace | Mecha | Mystère | Science-Fiction
AUTEUR : [YUUKI MASAMI]
STUDIO : [SUNRISE] [STUDIO DEEN] [PRODUCTION I.G]
ÉPISODES : 47 épisodes + Films

RÉSUMÉ :

Source : [Animeka]

L’animé nous conte les aventures petites et grandes des agents d’un poste de police équipé de labors. Les labors sont des robots de grande taille autrement appelés « méchas », et qui remplacent divers engins civils (chantiers, etc) et militaires.
Patlabor est l’abréviation de « patrol labor », littéralement labor de patrouille. Les agents de cette unité sont chargés de la sécurité en ville, en particulier la lutte contre le détournement de labors à des fins criminelles et terroristes ou tout simplement à récupérer les labors hors de contrôle provoquant d’importants dommages.

Episodes :

01  02  03  04  05  06  07  08  09  10

11  12  13  14  15  16  17  18  19  20

21  22  23  24  25  26  27  28  29  30

31  32  33  34  35  36  37  38  39  40

41  42  43  44  45  46  47

—————–

Films :

Kidō Keisatsu Patlabor Gekijōban – 1989 (licence ADN)

Dans un monde futuriste, la police de Tokyo, comme de nombreux industriels, utilise des robots géants appelés « Labors ». Alors que la ville est en passe de devenir une nouvelle Babylone grâce à l’utilisation massive de ces Labors, le gouvernement constate de plus en plus de dérèglements des robots géants qui mettent en péril la population. Le nouveau système d’exploitation créé par la très puissante corporation Shinohara, en charge de la construction des Labors, serait à l’origine de ces incidents. Défaut de fabrication ou sabotage, les officiers Noah Izumi et Azuma Shinohara mènent l’enquête…

01

Kidō Keisatsu Patlabor 2 The Movie – 1993 (licence ADN)

Trois ans après les événements tragiques liés au projet Babylone et à l’arche, un Labor des Nations Unies est détruit durant une opération de maintient de la paix en Asie du Sud-Est. Cet incident va être le déclencheur d’un plan machiavélique visant à incriminer les forces d’autodéfense japonaises et créer au Japon une panique à l’échelle nationale. Les agents Gotô et Nagumo de l’unité spéciale 2 sont alors sollicités par un membre de la commission d’enquête spéciale de l’armée de Terre pour travailler sur l’affaire. Mais la situation va vite se corser lorsqu’ils apprennent que le cerveau de cette entreprise terroriste n’est autre que Yukihito Tsuge, l’ancien mentor et amant de Nagumo. Naguimo sera-t-elle capable de faire face à cette réalité et de rester fidèle à son unité pour mettre fin au plan destructeur de Tsuge ?

02

Patlabor : WXIII – Patlabor 3 – Le Film 2001 (licence ADN)

Plusieurs accidents tragiques se produisent dans la baie de Tokyo. Alors que les phénomènes à l’origine de ces drames s’avèrent mystérieux, les agents Kusumi et Hata chargés de l’enquête s’aperçoivent que tous les Labors impliqués appartiennent à la même société : Schaft industries. En suivant cette piste, les deux détectives vont découvrir d’inquiétants indices les menant tour à tour vers l’armée américaine, les Forces japonaises d’auto-défense et un projet de recherche sur les armes biologiques au nom de code Wasted XIII, le Déchet n° 13. Mais Kusumi et Hata sont loin d’imaginer qu’ils vont lever le voile sur une incroyable machination…

03

——-

Mobile Police Patlabor Reboot – 2016

Ce court-métrage est réalisé à l’occasion de la convention « Japan Animator Expo ».

L’histoire se déroule dans un futur proche où les industries utilisent de plus en plus les Labors, des robots gigantesques et terriblement puissants. L’ennui, c’est qu’ils peuvent aussi être utilisés à des fins criminels.
Un jour, un homme en fait la démonstration en pleine rue, mais se retrouve confronté à une unité d’intervention spécialement créée pour lutter contre les Labors : Patlabors.

01



2 commentaires sur “Kidou Keisatsu Patlabor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *