Crest of the Stars

Crest of the Stars

TITRE ORIGINAL : 星界の紋章 Seikai no Monshō (littéralement L’emblème des étoiles)
ANNÉE DE PRODUCTION : janvier 1999
GENRES : Amitié | Amour / Romance | Aventure | Espace | Science-Fiction | space opera
AUTEUR : Hiroyuki Morioka
STUDIO : Bandai Visual | Sunrise | WOWOW
ÉPISODES : 13 épisodes

RÉSUMÉ :

Des siècles auparavant, une découverte scientifique révolutionnaire rendit les étoiles accessibles à l’humanité. Alors que les colonies disséminées dans la galaxie sont à présent devenues des entités politiques indépendantes aux relations pacifiques, l’empire galactique des Abhs surgit pour imposer son autorité aux humains : leur technologie supérieure leur assure une telle suprématie militaire que la passation de pouvoir se fait pratiquement sans combats. Ainsi, le père de Jinto « vendit » son monde aux Abhs en échange de l’anoblissement de sorte que son fils doit maintenant suivre l’éducation qui convient à une personne de son rang : de retour de l’académie militaire, Jinto se voit confié à une jeune Abh appelée Lafiel et chargé de l’escorter au sein de l’empire pour qu’il puisse achever le cursus qui fera de lui un membre de la noblesse impériale… Comme la plupart des Abhs, cette jeune fille est très belle et d’un âge indéterminable mais un peu froide et hautaine, voire presque arrogante. Très vite, il apprend que la jeune recrue est de sang royal et héritière de l’empire. Alors que les deux jeunes gens naviguent à bord du navire impérial Gosroth, une faction humaine se rebelle contre l’autorité Abh. Cette faction veut rallier à sa cause l’ensemble des autres mondes dominés par le joug impérial : en quelques jours à peine, la galaxie toute entière menace de basculer dans une guerre totale alors que Lafiel et Jinto doivent fuir le Gosroth aux prises avec l’ennemi. Au cours de leur odyssée vers la capitale Abh, chacun d’eux apprendra à découvrir la culture de l’autre…

ÉPISODES :

01  02  03  04  05  06  07  08  09

 10  11  12   13



8 commentaires sur “Crest of the Stars

  1. je me trompe où , dans la synopsis vous avez mal écrit le mot  » possétion  » et vous avez mis  » passation  » a la place ou bien c’est fait exprès ?
  2. On suit l’histoire d’un jeune enfant qui se retrouve du jours au exilé de sa planète à cause de son père et se voit obligé de vivre avec les abhs, des humains évolué qui ont décidé de vivre dans l’espace et d’imposé leurs autorités aux humains vivant à la surface.

    On a une première saison avec des dessins assez vieux, qui est là essentiellement pour présenté les deux personnages principales de la série. Les ost sont juste magnifique mais peu présent. Pour la deuxième et troisième saison qui se passe trois ans plus tard par rapport à la première saison, repose essentiellement sur l’action. Pendant cette phase d’action qui dure deux saison, la partie stratégique est mis en avant, on peut aussi constaté une légère amélioration graphique et des ost toujours aussi sublime. Pour la quatrième est dernière saison qui est constitué que deux épisodes, on a un très grosse amélioration graphique et aussi une fin qui est juste magnifique.

    En bref c’est une série longue à démarré mais une fois démarré elle en vaut la peine. On a une grosse évolution au niveau des personnages et du graphisme tout au long de la série. Cette série space opéra est pour moi un incontournable du genre à tel point qu’elle figure dans mon top 10 sachant qu’il me reste que 34 animés à maté sur hoc film compris.

    Merci hoc pour le bonheur que vous me procurer et voici un lien avec la suite de la série.

    ****://www.adkami.com/index.php?page=manga&id=953&episode=002&version=2&genre=1&saison=3

      1. La s1 s’apelle creast of the stars, ensuite on a la s2 qui s’appelle banner of the star qui correspond à la s1 du lien que je vous ai envoyez. Après on a la s3 et s4 qui s’appelle banner of the stars II et III qui correspond à la s2 et s3 du lien que je vous ai envoyez.

        la s3 équivaut à banner of the stars II ou sinon à la saison 4 de la série complète.
        J’espère que c’est un peu plus compréhensible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *