Carole & Tuesday

Carole & Tuesday

TITRE ORIGINAL : キャロル&チューズデイ
ANNÉE DE PRODUCTION : 2019
GENRES : Musique | Science-Fiction | Tranche de vie
AUTEUR : KUBONOCHI Eisaku
STUDIO : Bones
ÉPISODES : 24 x 24 min

RÉSUMÉ :

Source : [icotaku et nautiljon]

Il y a 50 ans, l’humanité a commencé sa migration vers Mars. Du côté culturel, beaucoup de choses sont désormais produites par des intelligences artificielles et cela semble convenir à la majorité de la population. Cela est toutefois sur le point de changer avec la rencontre de deux jeunes femmes âgées de 17 ans, Carole et Tuesday. Elles vont désormais chanter et jouer de la musique en duo.

Carole est née sur Terre mais habite désormais sur Mars dans la ville de Alba. Tout en essayant de devenir musicienne, elle travaille à temps partiel afin de pouvoir se nourrir et se loger. Depuis toujours, elle a l’impression qu’il manque quelque chose dans sa vie. Elle joue du clavier et écoute surtout du R’n’B, du folk et du jazz.

Tuesday est née dans une riche famille de Mars et habite actuelle à Alba. Elle rêve de devenir musicienne mais son entourage ne comprend pas sa passion et n’en peut plus de se sentir isolée. Elle joue de la guitare acoustique et écoute du folk, de la pop et de la musique classique.

ÉPISODES :

01  02  03  04  05  06  07  08  09  10

11   12  13  14  15  16  17  18  19  20

21  22  23  24

Trailer :


61 commentaires sur “Carole & Tuesday

  1. Bon n'ayant pas trop de contact avec ma mère c'est dommage que j'ai pas pu recevoir entièrement le message de la dernière musique. Mais je vais parler tout de même de Shin'ichirō Watanabe.
    Le monsieur a toujours aimer la musique. Depuis cowboy bebop ou meme Kids on the Slope. Mais la ou est le génie selon moi de Carol & thuesday c'est qu'il est arriver clairement au bon moment. Voir a meme mit fin a une période d'animation. (Oui rien que sa)
    Carol & thuesday a tout simplement mit un coup de pied a l'arbre de toute les anime d'idol qu'on se tape depuis quelques temps.
    Vous allez me dire wtf c'est quoi le rapport avec les anime d'idol ? Et bien par rapport a leur schéma que Carol & thuesday reprend avec intelligence. Les premier épisode sont assez similaire justement de se connaitre, créer , et s'entrainer. Alors oui c'est assez commun en japanime. Mais on sent un certain regard sur cette japanimation la. La ou il se différencie de beaucoup d'anime d'idol justement vient que pour le coup. On sent l'auteur derrière l'anime. Celle-ci a plein de message comme celle de mon voisin du dessous. Mais je rajouterais qu'il a aussi un message. Que peut importe la musique. Que tu y mettent de l'auto-tune, que tu sois classique, que tu ne marche pas, que tu a marcher. Le principal c'est de toucher les gens. Savoir aimer le passé de ta musique pour tout en appréciant le présent. C'est un parallèle d'animation aussi pour Watanabe. J'aime mes sacre d’époque telle qu'il a fait avec cow boy bebop. Mais les anime aujourd'hui aussi ont du bon. Et il nous la prouver avec ses inspirations qu'il a sue insuffler encore plus de vie.
    8/10 pour le message, les histoire l'animation. Et surtout la musique !
  2. Carole & Tuesday by Lyra

    DESSIN (8.5/10)

    ...Voir
    J’ADOOOOOOORE.
    Le style des dessins est certes un peu américanisé, mais ce n’est pas plus mal. Au moins ça colle avec l’âme de la série et c’est très joli !

    L’animation est juste sublime, les mouvements sont très bien réalisés. L’effet donné me séduit énormément, on dirait que c’est fait traditionnellement avec les traits qu’il y a. Bones marque une fois de plus des points dans mon coeur ! Suffit de regarder la danse de Pyotr dans l’épisode 8 ! Bon oké, même si des fois y a des gros craquages sur les visages avec des yeux qui partent à l’ouest et les paroles qui ne correspondent pas toujours aux lèvres. Et que Pyotr danse toujours la même chose. Il y a pas mal de réutilisations des mêmes plans, mais je m’en fiche moi je trouve ça joli malgré tout !

    Les couleurs sont martiennes ! Non je rigole, mais en quelque sorte c’est sérieux. Les couleurs sont belles, les choix des réals sont au top, tout est harmonieux et saisissant, sans être tape-à-l’oeil.

    NARRATION (8.5/10)

    Nous suivons l’aventure musicale de Carole et Tuesday, un duo de deux jeunes filles très différents. L’une est une fille riche de Mars qui rêve de chanson et de musique et l’autre originaire de la Terre qui s’est retrouvé seule sur Mars qui partage les même rêve que la première.

    Une route vers la célébritéVoir
    Après que Tuesday ai fugué de chez elle, elle rencontre Carole qui l’héberge et ensemble elles se mettent a composer des chansons et essaye tout pour être reconnue et entendue autre part que sur le ‘pont’.
    Elles finissent par jouer illégalement sur une scène et se font prendre en vidéo par un certain Roddy, qui diffuse leur chanson.
    Grâce à ça, elles font la connaissance de Gus un vieux gros homme qui avait fait carrière dans la musique et qui veut à tout prix être leur manager.
    Ensuite, de fil en aiguille, elles finissent par atteindre une scène qu’une grande chanteuse, Crystal, a foulé, lors d’un grand festival.
    Seulement, elles ne sont là que pour remplacer un autre artiste qui ‘démissionne’ souvent au dernier moment des concerts.

    Après cet échec, elles essayent de concourir au Mars Brightest, qu’elle passe avec brio et font donc partis des 8 candidates.
    L’épisode 7, est en quelque sort un ‘Nouvelle star’ et le ridicule de ce passage là me fait pleurer de rire !
    On rencontre après Pyotr qui a un style assez moderne de ‘beau gosse’ mais qui est affreusement insupportable à mon goût avec ses ‘followers’ ‘Bang!’ mais bon, j’aime quand même bien ce qu’il fait donc ça va héhé.

    Puis gros choc : les Mermaid Sisters. Je m’y attendais pas. Leur style est un peu LEJ mais les paroles. OH MON DIEUUUUU (=à prononcer à la Janice dans F.R.I.E.N.D.S)
    Personnellement j’ai adoré, et j’ai surtout beaucoup ris.
    Sinon, Cybelle et la chanson française, au début je trouvais le fond musicale étrange et un peu fragile (dans un sens négatif) mais au final c’était sacrément joli comme prestation, ça m’a fait pensé vite fait à l’Impératrice. Par contre, je déteste le personnage. C’est qui cette folledingue qui se croit tout permis à propos Tuesday ? Surtout pour l’accident.

    En ce qui concerne la chanson de Angela : Move Mountains. C’est typiquement le genre de musique commerciale qu’on a de nos jours.
    C’est assez amusant d’ailleurs cet anime, puisqu’il nous met Carole & Tuesday qui sont un peu les musiciennes et chanteuses touchantes ‘campagnardes’ de la série, face à Angela, Mademoiselle Starlette de la ‘ville’ qui utilise la technologie.

    Je ne dis pas que les musique commerciales sont mauvaises, puisque d’ailleurs j’aime bien la chanson d’Angela. Mais l’anime en a fait une rivale de nos protagonistes et met donc en conflit deux styles différents et deux façons de penser la musique de nos jours.
    Autant se le dire : On connait tous quelqu’un qui n’aime pas la musique commerciale, parce qu’elle est commerciale. On connait tous ce genre de personne et je sais qu’il y en aurai peut-être qui lisent ce pavé qui le sont.

    Comme la si bien dit la juge Catherine, les chansons de Carole & Tuesday sont là parce que les chanteuses nous livrent leur coeur. Leur musique n’est pas là pour nous faire danser par exemple, mais pour nous faire ressentir leur sentiment à elles et rien qu’à elles et nous faire pleurer ou sourire par leur pouvoir de transmission des émotions.
    Move Mountains de Angela par exemple, me fait juste danser parce que j’aime bien la rythmique. Bref, à par ça, le débat est clos, sinon je vais commencer à m’emmêler les pinceaux.

    J’aime beaucoup la fin des Mars Brightest, malgré la défaite des filles. J’apprécie le comportement d’Angela envers elle, et tiens tiens, serait-elle tombée amoureuse de Tao ? Je me posais déjà la question quand elle passait son temps à le demander et à le chercher, mais ohoh, quel regard, quelle envie !

    Un duo populaireVoir
    Peu après popent des gens qui s’autoproclament parents de Carole. Pendant ce temps les filles cherchent un producteur qui voudrait bien d’elles. Gus leur trouve un ancien producteur connus, Tobe.
    Carole fait enfin la connaissance de son père de manière très touchante et les filles enregistrent enfin leur première chanson : Army of Two.

    Je ne sais pas ce qu’il se trame avec la mère de Tuesday mais ça ne me plaît pas du tout. En tout cas, hâte de rencontrer Desmond. J’aime tellement quand on rencontre de nouvelles voix dans cet anime !
    Et je suis jamais déçue !

    Même quand on rencontre Flora, le talent que Gus à soutenu dans sa jeunesse.
    C’était un épisode tellement magnifique.
    Chaque épisode sont touchant. A aucun moment je ne regrette de suivre l’ascension de Carole et Tuesday.

    En tout cas la série traite de choses très intéressantes comme la célébrité et tout ses problèmes.
    Avec Flora, les filles et le stalker d’Angela mais également la déchéance d’Ertegun. Perdant tout son argent, il remet en question toute son existence et son lien avec la musique.
    C’est un personnage attachant même si c’est un trou du cul egoman.

    Meilleur passage avec Ertegun et son beatbox.

    L’épisode 18 est assez étrange je trouve. Il va un peu trop vite.
    En ce qui concerne les sentiments de Tuesday. Mais la chanson est jolie, j’aurai aimé en entendre plus encore. Et pendant ce passage j’ai trouvé que les graphismes étaient vraiment sublimes, que Carole et Tuesday faisait plus âgées.
    On embraye ensuite sur le Cydonia Festival, quel showman ce RT-gun avec une Angela aux cheveux lissés et portant une robe kawai. Je m’attendais pas à ça, mais au moins Black_Knight est K.O. Je me demande bien si Tao est vraiment de son coté ou non.

    This is the ENDVoir
    Bref, les filles ont une nouvelles chansons toutes mimi et j’ai bien hâte de découvrir ce que ce Ezekiel/Amel va nous chanter avec cette fameuse ‘bombe’ contre les politiciens racistes.
    Qu’est ce qu’il est beau ohlàlà ! Moi qui suis difficile avec le rap, j’ai bien aimé Crash the Server. Mais ma préférée c’est indéniablement Lonestar Jazz qui pour moi est une chanson d’amour pour Carole, mais si elle disait d’eux des ‘meilleurs amis’.
    Quels événements !
    Entre l’arrestation de Ezekiel et Tao, et la révélation de la fausse mère d’Angela. Spencer le meilleur frère ever qui se lie avec le journaliste pour à tout prix empêcher que sa mère ne soit pas présidente. Je pense qu’au fond elle n’est pas si extrémiste que ça et sa soif de victoire fait qu’elle suit aveuglément les ‘conseils’ de cette crapule de Jerry.
    Et Angela qui sombre dans les médicaments, la drogue qui lui permet de sois-disant supporter ses angoisses et ses crises de paniques.
    Un appel à l’aide envoyé à Tao, qui ne répond pas. Son dernier essai était les Grammys et sa performance m’a perforé le coeur. Je comprend tout à fait ce qu’aurais pu ressentir Carole, Tuesday et même le reste des spectateurs. Surtout que notre duo s’inquiétait pour elle mais ne savait que faire ni comment elle allait.
    On apprend après que Tao et Angela sont des bébés artificiels (bon c’est des bébés humains, mais il voulait dire que c’était des bébés éprouvettes en clair), le premier était donc Tao et la seconde Angela. Ce qui fait que dans un certain sens, ils sont frère et sœur haha. De quoi briser les sentiments de la jeune fille ! Parce qu’en plus Tao a balancer les dossiers du grands manitou manipulateur qui se cachait derrière les élections tout en haut de l’échelle.
    Et dire que j’avais envie qu’ils finissent ensemble ahlàlà. (Une fois Angela majeure et vaccinée bien sur) J’aurai bien vu aussi Roddy x Tuesday et Carole x Amel héhéhé.
    Mais c’est déjà une très belle fin avec la chanson ‘Mother’ qui est juste incroyablement magnifique.

    Bon à part ce résumé de la série je vais dire en plus bref : C’était une superbe aventure, on a beaucoup à y apprendre et partager. C’est un beau parcours à suivre qu’est celui de Carole & Tuesday.
    Nous avons Carole & Tuesday qui restent fidèles à elles-mêmes et pleine de sincérité et de courage quand de l’autre côté Angela, elle, n’a pas le droit de l’être pour pouvoir être sois-disant ‘parfaite’, elle subit cette pression qui finit par la faire craquer à la fin de la série. Puis elle se rend compte que elle a les filles avec elle et tout les autres artistes. Et la chanson de fin est un très beau message. Que ce soit pour Carole qui n’a plus de mère, Tuesday et sa mère politicienne qui se fait duper. Angela qui ne sait pas qui est sa vraie mère et qui a final se rend compte que cela n’a pas d’importance. Elle sait d’où elle vient et qui l’aime, que cette personne qu’elle appelait maman est pour elle la seule, l’unique.
    Que ceux qui viennent de la Terre ou de Mars, nous avons tous des mères, nous venons tous de quelque part et nous y sommes attachés. Et batailler pour qui a le plus raison est vain.
    J’ai vraiment beaucoup aimé tout les personnages, ils sont tous touchants, gentils.

    Les génériques donnent de la force haha, les dessins sont juste magnifiques, l’animation est tellement authentique ! J’aime vraiment beaucoup !
    Mon préféré c’est le deuxième il est tellement beau ! Polly Jean.

    J’aime beaucoup les endings, avec une grosse préférence pour les génériques par Angela surtout Not Afraid même si dans la série je préfère globalement les chansons de notre duo de compet’.
    Je trouve ça super d’ailleurs d’avoir attribué les ouvertures au duo et les fermeture à leur rivale.

    Les OST hors chansons sont super aussi, mais franchement, le plus important c’est les chansons et là, la déception n’existe pas une seule seconde ! Que ce soit les filles ou Angela et les autres.
    Desmond au début je trouvais ça un peu bizarre mais au final j’adore, c’est touchant et très beau. Toutes les paroles sont sublimes, penchez vous un peu dessus vous y découvrirez des perles. Parmi mes favorites, il y a chez C & T After the Fire, Day by Day et The Loneliest Girl. Pour Angela, c’est plus Not Afraid et The Tower, j’ai moins aimé les premières. Pour les autres évidemment La Ballade de Cybelle, Dance Tonight de Pyotr, Give You The World par Flora, les deux de Desmond et bien sur MOTHER qui est juste magnifique.

    Et je tiens à mettre en avant le doubleur de Tao, Kamiya Hiroshi qui a fait Akashi Seijûrô dans Kuroko no Basket, Levi de Shingeki no Kyojin, Ranpo de Bungou Stray Dogs mais aussi Yato de Noragami ! Un seiyuu exceptionnel parmi des voix exceptionnelles dans cet anime !

    Sans oublier la découverte du siècle : l’Opérap. Mais aussi les Mermaid Sisters qui restent incroyable ! OH SHIT !

    #17/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *