Hoshizora e Kakaru Hashi

Hoshizora e Kakaru Hashi

Pour public averti : Oui (nudité)

TITRE ORIGINAL : 星空へ架かる橋
TITRE ALTERNATIF : A Bridge to the Starry Skies
ANNÉE DE PRODUCTION : 2011
GENRES : Amitié | Amour | Comédie | Ecchi | Harem | Romance | School-Life
AUTEUR : FENG
STUDIO : DOGA KOBO
ÉPISODES : 12 Eps 25 mins

RÉSUMÉ :

Source : [Nautiljon]

Préoccupé par la santé fragile de son jeune frère Ayumu, la famille de Kazuma Hoshino décide de déménager dans la ville de Yamabiko, entourée par les montagnes et la forêt. Toutefois, leurs parents étant accaparés par plusieurs affaires en cours, ils sont temporairement logés dans l’auberge de Yorozuyo dont la propriétaire, Yorozu Senka, connait leur père et où Kazuma a passé un cours séjour dans son enfance. Égaré dans la forêt en cherchant à retrouver la casquette de son frère (chapardée par un singe), Kazuma fait la rencontre de Ui Nakatsugawa à qui il demande son chemin et cela juste avant de l’embrasser accidentellement sous le regard effaré d’Ibuki Hinata, sa meilleure amie qui le rabroue vigoureusement pour le séparer d’Ui ! Imaginez sa surprise quand il découvre le lendemain qu’elles sont ses camarades de classe ! Cependant, au fur et à mesure des jours qui passent, des souvenirs et des secrets enfouis semblent vouloir de nouveau faire surface dans ce petit groupe d’amis : qu’en résultera-t-il ?

ÉPISODES:

01   02   03   04   05   06   07   08   09   10

11   12

OAV

01



37 commentaires sur “Hoshizora e Kakaru Hashi

  1. « Hoshizora e Kakaru Hashi » : une amourette dans les montagnes.

    SpoilerVoir
    Un lycéen tokyoite est transféré dans une école de la campagne japonaise, là il retrouve des amies d’enfance…
    Graphiquement… ça va.
    Les fonds rendent parfaitement l’ambiance champêtre de ce petit village de montagne.
    Les couleurs sont gérées à la perfection : plutôt vives pour le festival et pour soutenir les passages romantiques de l’histoire et plus réalistes pour les moments de désillusion.
    Les éclairages sont bien gérés, les changements de temps ne sont pas aussi impressionnants que ceux d’une super-production mais rendent vraiment bien, j’ai adoré les paysages et les ambiances de cette campagne japonaise… un très bon background donc.
    Les personnages n’ont rien de particulier dans leur design, c’est du classique de chez classique, dommage.
    J’aurais aimé des filles un peu plus sexy (merci les yeux de 10cm de haut. >.>) et des expressions faciales un peu plus convaincantes, ça marche mais ça fait pour moi un peu trop enfantin.
    La 3D n’est pas souvent présente mais quand elle est là elle s’intègre parfaitement aux images, l’animation est nickelle.
    L’histoire…ça passe aussi.
    Un lycéen et son jeune frère chétif retournent à la campagne pour se ressourcer, là le grand frère retrouve d’anciennes amies très proches… des romances bourgeonnent.
    J’ai bien aimé l’intégration des nouveaux venus dans le groupe d’amis du coin, c’est cohérent et avec tous ces personnages des affinités se créées tous azimut.
    C’est un bon point de départ : on se demande qui à des vues sur qui, les bribes d’anciens souvenirs donnent des pistes mais pas trop pour garder de l’intérêt pour la suite mais… ça aurait pu être plus intense.
    J’ai deux reproches :
    * Ce n’est quand même pas le club du troisième âge !
    Ces jeunes normalement plein de testostérone et d’œstrogène n’ont pas été à la hauteur, je n’ai pas vraiment ressenti de passion ou de fougue mais plus une ambiance amicale et fraternelle à la bisounours, dommage.
    * Un peu le même reproche que précédemment : si l’amour, donc le fond de commerce de cet anime, n’a pas été sublimé par des passions fortes il aurait pu l’être par la tristesse sans fond des prétendantes éconduites mais non.
    J’ai vu quelques larmes mais aucune détresse qui aurait fait ressortir un bon gros sentiment amoureux, doublement dommage.
    Ce que j’ai aimé : certaines situations bien amenées et l’embarras des personnages.
    Tant que ce ne sont pas des sentiments forts à faire passer la mise en scène fonctionne mais elle se plante dès qu’il faut faire battre le cœur fort.
    Pour qui ?
    Je conseillerais l’anime aux plus jeunes, je trouve que c’est une bonne « introduction » aux sentiments amoureux en plus il n’y a quasiment pas d’ecchi donc qu’ils se fassent plaisir.
    Les spectateurs plus matures et les amateurs acharnés de bons gros shojo risquent de ronger leur frein.
    J’ai donc trouvé ce « Hoshizora e Kakaru Hashi » en demi teintes avec une très bonne ambiance campagnarde, des bons personnages bien gérés dans la vie de tous les jours mais qui ne donnent aucune intensité à leurs romances.

    Satisfaction : 70%, j’en voulais bien plus.
    Merci au staff pour la tenue du blog et merci aux fansubs pour leurs traductions gratuites.

      1. bah coté sentiments pour moi c’est de l’attirance pas vraiment une grosse passion quoi. :/
        L’anime a un certain intérêt quand même et mérite d’être vu hein. :)
  2. j’ai un probleme aidez moi s’il vous plait dans cette musique il y a tout les personnage dont des autre en plus que je n’ai jamais vue dans l’anime quelqu’un peut m’indiquer d’ou il vienne s’il vous plais la musique s’appelle Hoshizora no ima et le lien pour se qui peuvent le voir h**ps://youtu.be/pD84jB01a-4
      1. je crois que personne peut m’aider j’avais tellement envie de voir si il y avais une suite en plus le musique les personnage rajouter sa donne trop envie *-* *-* *-*
  3. j’ai quasiment plus de souvenirs de ce chef d’oeuvre dont il y a 1ans maintenant que j’ai vue, du coup comme j’ai rien à faire,je vais revoir cet animé !
  4. Je doit pas être bien dans ma tête moi o-O …. l’anime est pas spécialement triste mais j’ai quand même réussi a versé une larmes x)… honte a moi!!!
  5. Une série avec un joli désign (surtout les décors) mais beaucoup trop classique car comprenant de nombreuses situations récurantes dans les animes (les révisions, le karaoké, la plage, les bains publics,…) ainsi que des personnages trés clichés souvent imatures et refoulant leur sentiments (la tsundère, la gourmande, l’androphobe, la pas futé, le bon pote pervers, le héros bienveillant,…).
    Pourtant l’ensemble démarait bien avec une paire de premier épisode assez entrainant et drole mais trés vite la suite se gatte pour tomber dans une sorte de harem slice of life agrémenté d’un brin d’ecchi (sous la forme de fan service) dont l’intéret reste fort discutable.
    Il faudra attendre les ultimes épisodes, lorsque les divers sentiments amoureux de chacun entrent dans la partie, pour retrouver quelque chose de plus intense et attractif.
    A noter qu’on fini la série sur une situation concrète ce qui est fort appréciable car d’habitude la plupart des harems débouchent sur des conclusions beaucoup trop ouvertes.

    Bref une série sentimentale teinté d’ecchi et de slice of life pour ceux qui n’ont pas une grande expérience en matière d’anime ; les autres trouveront certainement l’ensemble beaucoup trop pauvre scénaristiquement mais surtout trop classique et cliché ; dans le même genre préferez des séries du style yosuga no sora qui développent des personages plus travaillés et osent d’avantage au niveau ecchi.
    note 56/10

  6. géniale cet animé pour une foie je reste pas sur ma faim. sérieux juste trop top. A voir pour ceux qui ne l’ont pas vu.
    Et merci a tous les membre du staff de Hinata Online pour ce nouveau moment de bonheur que vous m’avez offert.
    UN ENORME MERCI!!!!!!!!!!!!!!!!
    1. J’ai bien aimé ce manga aussi ^^ Il y en a un autre que j’ai bien aimé aussi qui est à peu prêt du même genre c’est Sakurasou no pet na Kanojo ;)
  7. Moi ça me dérange pas spécialement, après tout ils ont peut d’écart d’age, et je crois qu’ils vivaient en appartement, partageant donc la même chambre.
    Leurs parent étant, semble-il souvent au travail, et assez speed, le matin ça devait se bousculer à la salle de bain donc la aussi ils prennent leurs bain ensembles, se qui semble être leurs lieux préféré pour parler de toutes sorte de choses à part.
    Bref si on suit la logique des choses, je pense que c’est la pour choquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *