Berserk

Berserk

Attention, cet anime contient des scènes violentes, il est donc déconseillé aux moins de 16 ans.

TITRE ORIGINAL : Kenpuu Denki Berserk
ANNÉE DE PRODUCTION : 1997 - 1998
GENRES : Action | Amour / Romance | Aventure | Drame | Fantastique | Fantasy | Horreur | Mythe | Seinen | Surnaturel | Violence
AUTEUR : [MIURA KENTAROU]
STUDIO : OLM - Oriental Light and Magic - VAP

RÉSUMÉ :

Source : [Animeka]

Dans un univers médiéval impitoyable survit un jeune guerrier orphelin nommé Guts. N’ayant appris de son tuteur que la seule loi des armes, il cherche dans son épée sa raison de vivre, jusqu’à sa rencontre avec la bande du faucon, une jeune armée de mercenaires issue de milieu paysan, invaincue sur un champ de bataille. Perdant un combat contre leur chef, le jeune et charismatique Griffith, Guts se voit dans l’obligation de les rejoindre. Très vite, une étrange amitié naît entre les deux jeunes hommes, et Guts, suite à des victoires écrasantes, devient commandant des troupes d’assaut de la bande du faucon. Mais que cherche vraiment l’énigmatique Griffith, qu’est-il prêt à sacrifier pour réaliser son rêve ? Guts va-t-il trouver une autre raison de vivre que le maniement de son impressionnante épée ? Et jusqu’où ces deux hommes vont-ils emmener la bande du faucon ?

ÉPISODES :

01  02  03  04  05  06  07  08  09  10

11  12  13  14  15  16  17  18  19  20

21  22  23  24  25

FILM :

Midland : un royaume pris, depuis un siècle, dans l’étau d’une guerre sans merci avec ses voisins. Sur les champs de bataille,Guts, un jeune mercenaire lutte pour survivre au quotidien. Malgré son jeune âge, il se bat avec la rage d’un chien fou, déploie une effroyable dextérité et traîne derrière lui une épée au gabarit impressionnant. Alors qu’il sort d’une énième bataille, il est pris à parti par une bande de mercenaires, qui s’imaginent pouvoir le détrousser. Le choc est rude, et leur chef est obligé d’intervenir pour éviter que ses lieutenants ne se fassent massacrer en quelques instants. Après un duel en combat singulier, Guts se retrouve embrigadé et découvre qu’il a affaire à la Troupe des Faucons, des mercenaires aguerris dirigés par Griffith, un jeune homme charismatique et mystérieux, qui semble promis à une ascension fulgurante…

Berserk : L’Âge d’or

Doldrey : une forteresse imprenable, aux mains des Chuder. Située aux confins de Midland, auquel elle appartenait autrefois, elle est gardée par les unités d’élite de la cavalerie du légendaire Général Boscogn. Rien ni personne ne semble en mesure de la faire vaciller. Pourtant, sa chute mettrait un terme à la Guerre des Cent Ans. Alors que les armées de Midland ont échoué maintes et maintes fois dans sa reconquête, Griffith propose au Roi de laisser la Troupe du Faucon prendre la tête du prochain assaut contre la forteresse. Il s’apprête ainsi à lancer 5 000 Faucons contre 30 000 Chuder. L’ambition dévorante de Griffith ne semble connaître aucune limite. À ses côtés, ses fidèles lieutenants, Guts et Casca. Parviendront-ils à faire plier le Destin ?

Berserk : L’Âge d’Or, film II – La bataille de Doldrey

Le dernier volet de la trilogie de l’adaptation 2013 de l’anime Berserk. Une année s’est écoulée depuis que Guts se sépara de Griffith en ce jour neigeux. Dirigée par Casca et constamment en fuite de l’armée Midland, la bande des Faucons prépare une mission de sauvetage pour sauver Griffith de ses ravisseurs.

Berserk – L’Âge d’Or 3 : La Descente


159 commentaires sur “Berserk

  1. Je pensais avoir posté mon commentaire mais apparemment non !
    Suite de ma critique sur Berserk après avoir enchainé sur la suite (2016) !
    La version de 1997 m'avait un peu dégouté (au sens propre du terme), trop d'horreur, de gore, et du gore. Bref j'avais pas aimé
    J'ai enchainé sur la version de 2016 et j'ai pris une énorme claque !
    Déjà, les graphismes sont très beaux, même si c'est de la 3D, ça reste très bien fait et ça en vaut le détour !
    Deuxième chose, les musiques ! Rien que pour ça, ça vaut le coup de regarder l'animé. Des musiques magistrales (qu'on n'avait pas dans la version 1997), qui coupent le soufflent (vraiment !) lors des scènes de combats épiques.

    Au niveau du scénario, ça s'inscrit dans la continuité de la version 1997. On retrouve un Guts qui a largement gagné en maturité ! On est passé du sale caractère rebelle qui supporte pas de voir de la concurrence à un Guts qui est affamé de vengeance. Les émotions sont très bien mises en avant, on ressent absolument la colère (et c'est un petit mot !).
    Deux personnages pleins de naïveté vont rajouter de la fraicheur et du comique dans ce monde gore ! (J'adore cette petite fée <3 )
    On est loin de l'horreur pour l'horreur dans la version 1997, on a vraiment un scénario qui se dessine.
    Alors que dans la version 1997, c'était au petit bonheur la chance niveau intrigue (c'est une impression); là on a un Guts libre qui veut réaliser telle chose et on va le suivre.

    Pour résumé, j'ai pas aimé la version 1997 (qui pose les bases jusqu'à l'éclipse !). J'ai adoré la version 2016 (la suite !)

  2. EDit de ma première critique sur Berserk !
    Je viens de finir le saison 1 de Berserk 2016 (qui fait suite à Berserk 1997). Si mon premier avis était que j'avais pas du tout apprécié la saison 1 (beaucoup trop lugubre à mon goût), c'est littéralement le contraire avec la version2016.
    Déjà, des graphismes en 3D que j'ai absolument adoré (et pourtant j'avais un a-priori là-dessus !).
    Des nouveaux personnages qui apportent une pointe d'humour qui contraste totalement avec la gravité et le sérieux des scènes (merci la petite fée <3).
    L'intrigue en elle-même qui est beaucoup plus clair, on n'assiste pas à de l'horreur pour de l'horreur !
    Beaucoup d'action, des combats épiques, magistraux ! Et une musique excellente qui accompagne ces scènes.
    Bref, la version 1997 m'a clairement dégouté (cf ma critique) alors que la version 2016 je l'ai adoré (dans mon top 5 des mangas que je préfère).

    SpoilerVoir
    Concernant les personnages, Guts a énormément gagné en maturité, ce n'est plus le petit gars colérique qui veut montrer à tout le monde qu'il a la plus grosse. C'est un mec qui veut se venger. Et il va le faire.Il a gagné en puissance mais face à des ennemies d'autant plus fort.
    Puck et Isidro, les nouveaux compagnons de Guts qui apportent vraiment LA fraicheur et le côté comique qui pouvait manquer.
    Un autre personnage qui se détache du lot dans cette fin de saison 1 est Serpico, avec sa tenue vertes bouffante (il me rappelle drôlement un personnage de jeu vidéo :) ).
  3. Hummmmm
    Très très mitigé.
    J'ai tout regardé la version 1997 et c'est clairement pas un animé que je pourrai revoir (ou lire en version papier).
    Je ne suis pas fan du style gore / horreur. Ici, on en a clairement une overdose !
    Honnêtement ça frôle le -18 ans, le thème de la sexualité (qui n'est peut être pas central) est clairement prépondérant.
    Et que de choses malsaines mises en avant: pédophilie, quasi-prostitution (on appellerait ça "promotion canapé" dans sa version très très soft, ici en version hard), scènes de viols…..Clairement c'est un effet repoussoir pour moi.
    Je me suis senti particulièrement mal à l'aise.
    Les meurtres s'enchainent, plus ou moins cruels.
    Personnellement, je n'aime pas voir des meurtres s'enchaîner. Pour moi, une mort (même dans un animé) doit rester exceptionnel et apporter de la lourdeur et de la tristesse.
    Ici, on en frôle la sur-enchère et l'horreur absolue.
    Autant dire que la violence physique (et sous toutes ses formes) est poussée à son paroxysme.
    En dehors de l'horreur, je n'arrive pas tellement à dégager de thème. En fait, l'horreur est tellement pesante, que je vois pas quel autre thème peut être mis en avant.

    Bref, vous l'aurez compris, je n'ai pas aimé. On peut dire que j'ai horreur de l'horreur !

    1. Je suis tout à fait d’accord avec toi, l’ambiance y est très pesante (notamment par les séquences de cruauté). Très dur psychologiquement à voir certaines scènes.
      J’ai dû aussi me cacher les yeux plusieurs fois n’étant pas une habituée de la douleur physique…

      En effet, l’anime n’est pas adapté à tous les publics ! Le genre seinen n’est pas précisé pour rien.

      Merci pour ton avis en tout cas ^^

  4. J'ai vu l'anime cet été (j'avais déjà lu le manga depuis un moment)

    Je le trouve encore meilleur que le manga, mon enthousiasme et gigantesque
    Excellent, les personnages sont géniaux, l'animation n'est peut être pas excellente, mais les dessins sont superbes, les musiques sont rares mais efficaces et la fin est juste phénoménale…
    10/10 dans le top 10

      1. ATTENTION j'adore le manga hein !
        Les graphismes sont EXCELLENTS les seuls qui peuvent rivaliser selon moi sont Bonne Nuit Punpun et Vagabond

        Mais l'anime rajoute les voix, les musiques et les couleurs
        Et ça fait longtemps que j'ai lu le manga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *