Enen no Shouboutai (Fire Force)

Enen no Shouboutai (Fire Force)

Licencié par ADN et Wakanim

TITRE ORIGINAL : 炎炎ノ消防隊
TITRE ALTERNATIF : Fire Force
ANNÉE DE PRODUCTION : 2019
GENRES : Action | Comédie | Drame | Science-Fiction
AUTEUR : Ohkubo Atsushi
STUDIO : David Production
ÉPISODES : 24 x 24 min

RÉSUMÉ :

Source : [Icotaku, Wakanim]

Adaptation du manga Fire Force de Ohkubo Atsushi.

Tokyo brûle, et dans toute la ville, des citoyens sont victimes de combustion spontanée. La Fire Force, brigade en charge d’éteindre ce brasier compte une nouvelle recrue dans ses rangs, le jeune Shinra. Au sein de la 8e brigade, il fera bon usage de ses pieds de feu pour empêcher la ville d’être réduite en cendres. Mais un secret brûlant et un passé ardent pourraient bien venir mettre le feu aux poudres !

ÉPISODES :

01  02  03  04  05  06  07  08  09  10

11  12  13  14  15  16  17  18  19  20

21  22  23  24

Trailer :


48 commentaires sur “Enen no Shouboutai (Fire Force)

  1. Fire Force by Lyra

    DESSIN (8,5/10)

    I LOV DAVID PRODVoir
    Atsushi Ōkubo a un style assez particulier. Et ceux qui ont aimé Soul Eater auront aucun problème à apprécier Fire Force. Après le problème c’est ceux pour qui le charadesign ne passe pas. Mais franchement je le trouve beaucoup plus comestible que les couettes plates et vertes à la Maka de Soul Eater avec son nez de cochon.

    Les personnages sont malgré tout charismatique, mais je vous avoue que pour moi le point plus, c’est les costumes. Je sais qu’ils sont ridicules, mais ohlàlà, ces grands pantalons évasés avec les bandes fluos bleus leur va si bien ! Il n’y a pas un seul personnage à qui ça ne va pas.
    La seule tenue ridicule à souhait c’est le chef de la 8ème quand il porte l’intégrale avec les (beaucoup) trop grosses vestes et le (gigantesque) casque. Là c’est too much, mais c’est ce qui correspond à notre musclor Obi, donc au final ça passe.

    Au début j’avais vraiment du mal avec les vestes, sauf que pendant l’anime je me suis rendue compte que ils ne les portaient pas si souvent et que quand c’était le cas, je n’y faisais absolument pas attention tellement j’étais focalisée sur l’action.
    L’esprit complètement psycho de Atsushi Ōkubo avec des images nettes flippantes qui coupent un certain rythme imprègne complètement cette nouvelle création. Et qu’est ce que ça fait plaisir de revoir les particularités artistiques de Soul Eater !

    D’ailleurs en ce qui concerne les décors, ils sont assez simples et fonctionnels, on se focus plus sur l’action et les couleurs pur nous mettre dans l’ambiance plutôt que sur les détails du décor.
    Sauf les plans où il n’y a pas de personnage, ou pas d’action, comme les plans d’ensemble et là c’est classe avec une ambiance un peu rétro qu’on retrouve dans le steampunk – à mon goût en plus.

    David Prod. excellence. Ils l’ont prouvé plusieurs fois.
    Bon sang c’est que les combats sont des parfaites chorégraphies sublimes et ouf, les plans incroyables, n’ont rien à envier à des shônens époustouflant comme One Punch Man ou Boku no Hero Academia.

    Beaucoup de scènes se passent de nuit, les couleurs sont assez sombres avec une dominantes de teintes chaudes. Normal puisque le thème c’est le feu. Ce qui n’empêche pas nos héros d’être visible avec leur bande bleu fluorescentes qui cassent les bruns, rouges et orangés.
    Franchement moi qui n’aime pas le bleu, je trouve que c’est un excellent choix. Meilleur même que le vert qui serait plus approprié si les auteurs étaient dans une approche de complémentaires. Mais n’oublions pas qu’on a aussi le domaine du sacré avec les nonnes et autres fous sataniques. Le bleu est une couleur sainte et incorporé dans l’uniforme des pompiers c’est une information qui reste inconsciemment en mémoire.

    Je reprend donc, des couleurs sombres, mais pas tant parce que l’anime nous livre des magnifiques scènes d’ombres et lumières avec la nuit d’un côté et de l’autre le feu, source naturelle de lumière qui permet d’en jouer puisque les flammes vacillent.

    NARRATION (7,5/10)

    Le feu, un élément que nous humains avons trouver les moyens de le créer et tenté de maîtriser pour se nourrir et se réchauffer depuis les commencement de la civilisation mais qui reste néanmoins une force qu’on ne peut surpasser. Elle brûle tout sur son passage et détruit toute forme de vie.

    Le feu c’est l’élément principal de cet anime. Les citoyens sont victimes de combustion spontanée, afin de limiter les dégâts et les victimes une brigade spéciale est mise en place : la Fire Force.
    On suivra les aventures de Shinra Kusakabe, nouvelle recrue au sein de la 8e brigade.

    Un début explosif !Voir
    Dès le premier épisode on nous fait goûter à tout un tas d’émotions, que ce soit les palpitations d’excitation d’un combat à venir, ou du coeur qui s’émeut sur les flash-back et le possible lourd et dramatique passé de notre héros infernalement téméraire. Ses particularités ? Son sourire flippant quand il est nerveux et ses déplacements flamboyants de 3ème génération !

    D’après ce que j’ai compris, les humains ont éveillé des capacités en lien avec le feu et on peut les classés en plusieurs générations selon leur capacités. Les 2ème générations ne sont capables de produire du feu que en ayant un combustible alors que les 3èmes générations ont besoin de rien.
    Les 1ères générations quant à eux, ont été les premières victimes de ce phénomène.
    Et comme j’adore les pouvoirs et les squad, je sens que je vais être servie !!

    Vive les relations entre personnages loufoques et puissant !
    C’est un peu des pompiers militaires exorcistes !
    Haha c’est vrai que ça m’a un peu fait pensé à Ao No Exorcist avec en plus notre héros insulté de ‘démon dégoûtant’ !

    Après quelques épisodes, on apprend que certaines combustions spontanées ne le sont pas tant que ça, mais que quelque chose de bien plus obscures et malsains se cachent derrière tout ça. Déjà, le Joker, c’est comme ça que la 8ème brigade a nommé le fou à la cigarette qui a attaqué Shinra avec sa cendre à base de cadavre de Torche Humaine. Et c’est d’ailleurs lui qui renseigne Shinra d’un détail important : son jeune frère Shô serait en vie.

    OBJ 1 : QUE MANIGANCENT LES AUTRES ?Voir
    Le capitaine avoue que la mission de la 8ème est de découvrir ce que cache les 7 autres en plus de sauver des vies et de découvrir le pourquoi du comment des combustions spontanées pour les empêcher de survenir.
    C’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils vont soutirer des informations à Princesse Hibana, capitaine de la 5ème brigade sous les ordres de la société Haijima qui détiens Iris, qui est venu la voir pour des explications. Pendant leur enfance elles étaient toutes deux bonnes soeurs dans le même couvent.

    Ensuite nos deux têtes brûlées Arthur (oui oui en plus y a des refs arthuriennes, Excalibur toussa toussa, à croire que l’auteur est beaucoup trop fan de cet épée cf.Soul Eater) et Shinra sont envoyés dans la 1ère brigade pour enquêter sur un possible créateur de torche humaine sous couverture d’un ‘stage’ comme ce sont des nouvelles recrues.
    Sous le capitaine Leonardo Barns, l’homme qui était présent lors de l’incendie chez Shinra il y a 12 ans il y a trois commandants-prêtre :
    Karim Fulham un drôle de personnage qui a une façon de s’exprimer assez particulière. Foyen Lee et le dernier Rekka Hoshiyama qui est, au final, un des psychopathes un peu trop passionné qui tente de faire évoluer des enfants en autre chose que des torches humaines grâce à un insecte spécial.
    Et bien sur, il fallait que le héros soit un des hôtes tant recherché par le Grand Prédicateur, sans doute le méchant n°1 pour créer la Flamme Sacrée de la morkitu du Dieu Soleil ‘l’Adora Burst’.
    Bon, et comme c’est 1 : des enfants 2 : des incendies pour faire passer la pilule et 3 : un méchant à dit que son frère était vivant. On peut en déduire que le petit Shô, 13 ans, est désormais dans le camp des vilains. 13 ans ohlàlà. C’est beaucoup trop jeune, c’est exagéré !

    On a affaire à des psychopathes religieux, des fanatiques en tenue de templier. Et a un Arthur complètement paumé. Mais quel abruti ! Il va me rendre chèvre. Entre lui et Tamaki qui se retrouve dans des positions pas possibles…aie aie aie. J’espère que ce ne sera pas too much.

    On rencontre enfin la totalité des chefs de brigades avec en 2ème Gustaf Honda, en 3ème un drôle de personnage Dr Giovanni, en 4ème un vieux avec trois balafres en plein visage Sôichirô Hague, en 6ème Kayoko Huang et en 7ème un autre énergumène fort étrange à l’allure débraillé, Benimaru Shinmon réputé le plus puissant et pour cause quand on le voit atomiser des ennemis… ainsi que l’empereur de Tokyo, Raffless III.

    Et voilà que le Joker aux airpods annonce ce que j’avais deviné : Shô Kusakabe, chef des chevaliers sous les ordres du Grand Prédicateur.

    Ça recrute dur à la 8èmeVoir
    On embarque dans le territoire conservateur de Benimaru jeune pompier hybride 2ème et 3ème génération avec à ses cotés Konro Sagamiya son commandant.
    Trop bizarre ce capitaine quand même. Il s’en fout de tout mais en fait non il aime ‘son peuple’, mais c’est quand même un je m’en foutiste. Et en plus il détruit tout ahlala !
    Alors quand les hommes en blancs viennent mettre la pagaille, rien ne va plus ! (en même temps voir les hommes en blanc c’est jamais bon signe haha)
    En plus l’un d’eux mange un de ses fameux insecte et ça lui octroie des superspouvoirs de démon. Même si c’était à parier, que c’est un grand classique, ça reste malgré sympa à mater.
    Ce moment angoissant quand Shinra phase sur ses pieds. Ohlàlà, j’ai tellement hâte de le voir encore plus puissant que jamais et de tout savoir sur l’Adora Link et l’Adora Burst ! Et sur son frère aussi bien sur !
    Mais bon pour le moment le Captain d’Asakusa est très très loiiiiin devant niveau puissance. Avec ces ‘balais’ j’avais juste envie de l’appeler Kiki la Petite Sorcière haha.

    Ça reste aussi un anime post-apocalyptique quand on y repense. Comme on a l’habitude que tout soit centré au Japon, c’est vrai que personnellement je n’avais pas prêté attention à 100% à l’univers et l’histoire de la Grande Catastrophe. Il faut dire qu’elle est assez survolée…

    Victor Licht, le fameux en lien avec l’insecte est envoyé dans la 8ème pour du soutien scientifique. Il est plus que louche haha.
    Puis peu après on rencontre Vulcan (oui comme le dieu romain Vulcain), un mécano complètement taré ! (Comme tous en fait..)
    On sait très bien qu’il va la rejoindre la 8ème, mais wow, c’est ouf, cette sensation rendue pour l’Adora Link, je sais pas comment le décrire.
    En tout cas, ce Giovanni cache un paquet de chose et Haijima encore plus peut-être.

    Le nouveau but de la 8ème c’est embaucher en qualité de mécanicien un autre dégénéré mental : Vulcan (pas du tout mais pas du tout inspiré de la mythologie romaine, non non) Entouré d’une nana qu’il considère comme sa soeur, Risa et d’un apprenti à l’allure de Mao de Shin Chûka Ichiban, nommé Yû. (il prend cher le pauvre eh)
    Enfin, on sait que le captain de la 3ème manigouille avec les sbires du Grand Précepteur (mdr, non c’est prédicateur haha) et que Vulcan, est la cible des hommes en blancs.
    Le Dr.Gio il a un problème mental (pour changer), est ce qu’il y en a un de net ici ?
    Avec son ‘battre’ à tout prix, que ce soit ‘le fer’ ou en combat il est bien perché. (ET LA TRAÎTRISE DE RISA OMG ! Le pauvre kokoro de Vulcanou !)

    Bon le pire, ça reste Arthur et son délire chevaleresque. Alors qu’il est balèze en plus ! Il aurait torché l’histoire en 2/2 avec un peu de sérieux. (et avec Silver haha)
    Ah non en fait. Pas contre Shô, ou si ?
    Aucune idée. Mais le lil bro il est vraiment puissant. Ses flammes lui permettent d’arrêter le temps où c’est comment ? Aussi puissant que le Joker. Ses ambitions me laissent de plus en plus perplexe par ailleurs.

    Bon on sait déjà que le nouvel objectif de notre démon-héros c’est ‘Ram’ner Sazuke à la maison, allez Shinra allez’.
    Même si il mord la poussière haha, on connaît tous le fin mot de l’histoire.

    OBJ 666 : Netherland/SouterrainsVoir
    Déjà question : pourquoi ne pas avoir capturé et formaté l’esprit de Shinra en plus de celui de Shô puisque leur Adora Link machin bidule ont un lien ?
    J’imagine que Shô n’a pas été kidnappé sans raison.

    Revenons en a nos Joker. Lui et Licht je le sais, je le sens, ils se foutent de nous. Ils magouillent ensemble ! Pourquoi les ont-ils sauvés ? No idea.
    Je pense qu’ils en ont après l’Adora Burst aussi, mais sont plus des scientifiques que des fanatiques comme le sont les hommes en blancs.

    Je viens de remarquer, en regardant à nouveau l’épisode 2, le détail. Arthur a les cheveux qui poussent !!
    Tamaki, son combat contre Assault m’a juste achevée. Le fanservice l’a mis K.O. Au moins ici c’est drôle et léger, heureusement parce que si ça avait été Fairy Tail-like je serais déjà parti !
    Iris qui aide à ‘l’achever’, c’est vraiment les pires. « C’est le résultat qui compte »

    Entre ça et Feeler un nom bien naze. Je pense que même un enfant de 2 ans avait vu à des kilomètres qu’elle voulait changer de camp depuis le début !
    Franchement Risa, j’ai vraiment du mal avec son personnage. J’en attend beaucoup plus dans la saison suivante.
    Et Vulcan avec son casque pingouin ! Ce gosse me fatigue !
    Mais c’est quoi cet anime avec -1000000 de sérieux haha !
    Le seul moment super sérieux c’est le combat super épique que mène Shinra avec son petit frère. On peut dire que Shô n’a pas froid aux yeux haha !

    Même après les souterrains on garde l’âme guerrière avec un demeuré de Captain de la 1ère qui veut tester notre petit Shinra – évidemment chaud comme la braise – alors qu’il vient de sortir d’une opération. Mh, qu’il devrait remporter par ailleurs. L’Adora Burst c’est beaucoup trop puissant. Le vieux shnock aurait du perdre son bras…maintenant place aux soit-disant ‘révélations’.
    Bon….ça j’avais deviné que c’était sa mère et personne d’autre le démon il y a 12 ans, que Shô était l’origine du feu aussi. Et du coup j’imagine que c’est la flamme de Shô qui a transformer leur mama, puisque l’Adora Burst est la source des torches humaines. Trop ouf que Shinra ai développer ses pouvoirs de cette manière. Je pensais que c’était les deux qui étaient oufidingues, mais apparemment c’est surtout Shô la base.

    Maintenant on attend la suite…
    Saison  2 : Ramener Sazuke à la maison (version Shippuden) + Kurama le démon de mon enfance est en fait lié à ma mère ! MAIS COMMENT LA REVOIR ?

    Évidemment dans cette histoire schéma classique de shônen le bien/le mal. Héros/méchant. Ils en faut toujours. C’est un schéma classique, indémodable.. Mais pas forcément. Qui est réellement le Grand Prédicateur ? Parce que à part sourire diaboliquement il ne dit rien.

    SHÔ IL EST CHOUVoir
    Parmi les personnages que je préfère il y a plusieurs catégories.
    Les badass avec le Commandant de la Brigade, Obi, (qui oui, devrait être le capitaine plutôt, puisque il est le leader…) j’ai vraiment beaucoup aimé son passé et les raisons de sa présence dans la Fire Force, son lien avec son Capitaine, Hinawa et Maki Oze.
    Dans cette catégorie il y a aussi Benimaru Shinmon, il a du style et la classe des samouraïs, mais c’est juste un mec puissant, je ne trouve pas qu’il soit attachant pour autant malgré les scènes dans son quartier.
    Il pourrait y avoir Shinra, mais même si il est badass lui aussi il est un peu trop Astasien (oui, je trouve quelques similitudes entre lui et le héros de Black Clover que je déteste par dessus tout dans le cliché du héros que t’as envie de tuer de toute les manières possibles. Heureusement pour Shinra, il n’arrive pas jusque là sinon j’aurai arrêter de mater Fire Force.)
    Shinra est un idiot, mais pas comme Arthur. ← lui il lui manque sérieusement une case, un savant mélange weirdo de Kid et des fils qui se touchent de BlackStar dans Soul Eater. Alors que Shinra devrait être un peu plus comme Soul qui utilise un poil plus son cerveau.
    La deuxième catégorie c’est celle des tarés avec en première place : ARTHUR.
    Il était évident de le mettre en première place, parce que en plus il est marrant et mignon cet abruti !
    Très différent de Tamaki que j’ai du mal a apprécier à cause des situations un peu too much à mon goût, même si des fois ça m’amuse.
    Comme Hibana d’ailleurs, elle a un coup de coeur pour Shinra, ça apporte quelque chose au personnage, mais ça ne la fait pas monter dans mon coeur pour autant. Même si je la trouve incroyable.

    Sinon je pourrai créer une catégorie cute et ce serait Shô l’ultime gagnant avec ses petits cils hihi !

    Les OST sont juste excellent et c’est tellement arg viscéralement incroyable les musiques avec les SFX, les combats sont plaisant à suivre ! Ça chamboule mon coeur !
    Des fois ça me rappelle un ost que j’aime bien : Save Me de J-Bond retrouvable sur la chaîne youtube HDSounDI.

    Les génériques d’ouvertures sont super mais j’ai un véritable coup de coeur pour le premier, les images et la musique collent plus. Même si la musique du deuxième serait plus proche de ce que j’écoute et j’aime au quotidien.

    Ensuite mon favori parmi tout les génériques c’est bien Veil de Keina Suda, j’ai fais une grosse fixette sur le tout début de la musique pendant des semaines. Et j’aime vraiment beaucoup le fait que ça soit anime de cette manière et centré sur Iris. Le rythme est super entraînant, j’aime encore l’écouter de temps en temps.
    Pour le deuxième ending, j’aurais préféré que ce soit l’opening plutôt, le rythme et le style irait mieux, mais bon, tant pis. J’aime bien, ils ont fait le troisième générique de Boku no Hero Academia, ça a du punch et c’est bon pour des animes de ce genre.

    Latum.

    #16/20

  2. C'est très classique mais c'est vachement cool ! Les objectif de Shinra change assez souvent. Tout en gardant des arc. La structure bien que classique apporte quelques petit truc.Car l'evolution nekketsu n'est pas liée qu'au pouvoir pour une fois. Sinon David production gère bien les texture de feu et d'envol. Bref j'ai hate de la saison 2. Certes sa ne révolutionne pas les anime nekketsu. Mais c'est très cool.
    1. original je sais pas ? pour moi c’est un shonen assez classique dans le développement en tout cas dans les scans faut que je me fasse les 2 derniers épisode ^^
    2. Le monde où vivent les protagonistes est original. La trame, les développements, les caractères, tout le reste est cousu de fil blanc….. Ce qui fait que je le trouve lassant…….
  3. je l'attendais celui-là, j'ai pas fait comme avec Yakusoku no Neverland (je voulais tellement le voir que j'ai commencé par le manga, que j'étais à jour quand ils ont sorti la série), on a vu l'épisode 1, et déjà notre cher ami me plaît beaucoup, il est grave différent de Soul Evan Eater, il est tout mignon, avec une fragilité qui fait pleurer quand même, un tic adorable n'empêche, et une histoire très touchante, Kusakabe Shinra, mérite qu'on le suive ;3
    1. Haha super alors. ;)
      Faut de la diversité. Je compte le commencer quand y aura un peu plus d’épisodes histoire de voir comment ça se mets en place et ce, sans interruption d’une semaine. ;)
      1. ah oui, attends que tout sorte alors, il y a rien de plus frustrant que la fameuse semaine d'animé on nous l$ache un foutu d'épisode, pour ensuite nous laisser rouler dans la boue on se hurlant mentalement (puré pourquoi, comment, et après ?!!!), je hais ce système xDD faudrait faire comme les coréens, deux épisodes par semaine, deux jours d'affilée, on aurait moins mal au coeur ;o
        1. Se rouler dans la boue en hurlant. :’)
          En vérité ça va, sinon la série ira plus vite que moi et ça j’aime moins haha. :D
          J’ai maté le premier ep et pour l’instant ça va. Une chose est sure : il est inscrit dans ma liste prioritaire ! #article♥
  4. Oh tiens, une adaptation de Fire Force.
    Hum, je passerais pour moi. Le manga est tellement classique que j'ai vite abandonnée!^^' Je suis une fan de shonen mais quand même, y a un moment où si tu n'es pas capable de savoir te renouveler dans ton propre genre… c'est insupportable.
    Et si certains se posent la question: oui, c'est bien le même auteur que Soul Eater. ^^
    1. En lisant le synopsis je ne voyais pas vraiment l’histoire où pouvait mener et j’avais peur justement de l’histoire trop « classique » donc ton avis me renforce dans mon idée x)
  5. Oh ouiiii! Merci Naru d'ailleurs si tu passes dans le coin, c'est un de tes post qui m'a motivé à me lancer dans le manga! Je suis trooop content que l'animé sorte j'avais complètement zappé =))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *