Ookami Kakushi

Ookami Kakushi

TITRE ORIGINAL : おおかみかくし
ANNÉE DE PRODUCTION : 2010
GENRES : Aventure | Fantastique | Horreur | Mythe
AUTEUR : Konami | Peach-Pit | Ryukishi07 | Seventh Expansion
STUDIO : AIC
ÉPISODES : 12 Eps 25 Min

RÉSUMÉ :

Source : [Animeka]

Fils d’un écrivain travaillant sur les légendes locales, Hiroshi Juzumi est un adolescent de 16 ans qui déménage avec son père et sa petite soeur handicapée Mana.
À l’école, les élèves du lycée sont étonnamment très gentils avec lui… À tel point que cela en devient parfois inquiétant.
Seule une élève, Nemura Kushinada, le considère comme une gêne. À l’opposé, sa voisine, Isuzu Tsumahana, est éperdument amoureuse de lui. Cette dernière le met en garde de ne pas traverser le pont qui mène a la vieille ville en raison de certaines traditions ancestrales qui seraient encore pratiquées de nos jours.
Un matin, le nouvel ami de Hiroshi ne vient pas en classe. Selon ses camarades il aurait déménagé sans laisser de trace. Décidément, des choses bien étranges se passent dans ce village…

ÉPISODES :

01  02  03  04  05  06

07  08  09  10  11  12


3 commentaires sur “Ookami Kakushi

  1. je conseil vraiment ce manga, les premiers épisodes sont peut être un peu lassant au début du fait que l’histoire doit ce mettre en place, mais on fini pas être vite pris par l’histoire qui est vraiment original ce qui n’est pas déplaisent du tous,
    même si, j’aurais bien aimé que la fin ce termine avec une histoire de couple… je n’en dit pas plus pour ne pas sploil,
    en tous cas c’est un manga qui m’a beaucoup plus, avec un peu de fan service a quelque moment qui sont bien réalise, je vous laisse découvrir, c’est vraiment pas mal.
    NOTE = 16/20
  2. L’anime est bon, mais le scénario est vraiment long à se mettre en place pour la douzaine d’épisode.
    C’est en gros un Higurashi no Naku Koro ni simplifié et moins complexe.
    Mais tout est bon, les graphismes, l’histoire, les personnages, SAUF, LE PERSONNAGE PRINCIPALE QUI EST UNE VRAIE BRELE ET QUI VA VOUE ENERVE TOUT LE LONG DE L’ANIME PAR SA STUPIDITE (contrairement à ce qui se passe dansHigurashi no Naku Koro ni). -.-
    En bref, c’est sympa, on se laisse aller, j’dirais que c’est un classique du genre… et puis voilà… ._.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *