Xenosaga the Animation

Xenosaga the Animation

TITRE ORIGINAL : Xenosaga the Animation
ANNÉE DE PRODUCTION : 2005
GENRES : Action | Mecha | Science-Fiction
STUDIO : Toei Animation
ÉPISODES : 12

RÉSUMÉ :

Dans l’univers, un étrange objet lumineux en forme de croix et portant un X rouge en son centre est transporté dans un vaisseau d’une division de la Marine, le Vector. Dans une des sections du Vector, Shion, une femme savante, effectue des tests virtuels sur une machine de combat destructrice, KOS-MOS. Après cette simulation, Shion décide de rendre son rapport au capitaine du Vector. En chemin elle rencontre la mystérieuse croix, nommée Zohar, d’où surgit la vision d’une fillette. Elle rencontre aussi une Realian, un être artificiel doué de raison pour qui elle manifeste de l’attention, contrairement au lieutenant Virgil, pilotes des A.G.W.S, des robots géants piloté par des humains. C’est alors que des êtres puissants attaquent par surprise la flotte spatiale du Vector. Pendant que la bataille fait rage, intervient alors un mystérieux personnage que Margelius, un commandant suprême, a envoyé en renfort. Shion sauvé d’un effondrement par la Realian, se retrouve face à un ennemi, ce qui déclenche la mise en alerte de KOS-MOS, l’arme anti-Gnosis qui se révèlent être une femme androïde.

ÉPISODES:

01   02   03   04   05   06   07   08   09   10

11   12



6 commentaires sur “Xenosaga the Animation

  1. Ok alors en relisant un peu le résumé je me rend compte d’un truc:

    ça a l’air d’une bonne grosse blague du genre « alors oui y’a un lapin du cosmos tu vois il a le pouvoir de matérialiser des ours des neiges là où il veut mais attention, il rencontre dark vador… » bref vous voyez peut être où je veut en venir, mais ne vous arrêtez pas là, c’est en effet très bien mener et pas mal intéressant, reste a voir (pour moi) si la fin tiens elle aussi la route (nan parceque la fin un peu nulle de code geass, tout l’monde s’en souvient hein…)

    DaBisous (nan j’ai plus d’idée si le staff y veut, et bah il peut insérer un truc ici) <3

  2. Bien que je soit d’accord sur la plupart de ton commentaire, je dirais en sens inverse que l’histoire qui ne s’adresse pas forcement à un très jeune public n’est pas si dure a suivre, surtout pour moi qui n’aime pas ce qui est trop compliqué et qui m’embrouille l’esprit.
    De plus cet anime met l’accent sur un futur ou l’on devra se poser des questions sur la relation « homme/machine ».
    (Je suis peut être un robot programmé: métro, boulot,dodo) XD
  3. Croire que cette série se résume à des combats entre méca serait une grave erreur car nous avons affaire à un scénario extrèmement dense et assez obscur qui laisse planer pas mal de doutes et ne livre des réponses qu’au fur et à mesure des épisodes (ce qui a l’avantage de ne pas voir passer le temps pour peu que l’on accroche bien au thème). Une série qui renferme donc une histoire de science fiction compliquée, recherchée et bien prenante avec beaucoup rythme, d’action, de rebondissements ainsi que bon nombre de personnages secondaires.

    Coté négatif : comme cité plus haut le scénario s’avère assez dense et compliqué avec un vocabulaire imaginaire bien spécifique, du coup il faut parfois s’accrocher pour suivre vu que les auteurs sont partis bien loin dans leurs délires. Ensuite, pour moi le design reste correcte (quoi que de style un peu « vieillot ») mais accuse un certain manque de fluidité dans les combats, de plus le visage des personnages semble comme figé par moments, quand aux aliens ils ressemblent vraiment à n’importe quoi. Enfin, je n’ai vraiment pas aimé la musique (sauf l’ending) que j’ai trouvé à la limite du ridicule ; on se croirait un coup dans un monastère, puis dans un sous marin ou encore dans un vieux film d’aventure des années 80 style conan le barbare.

    Au final, une série de science fiction assez intéressante grace à son histoire recherchée bien rythmé mais qui, je pense, s’avère un peu trop compliquée pour les plus jeunes ; dommage aussi que le design et surtout la musique ne suivent pas ; bref, à réserver quand même à un public averti, amateur d’ambiance cyber-espace et de combats.
    note 7/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *