Kimetsu no Yaiba

Kimetsu no Yaiba

Anime licencié par Wakanim.
La série est directement scénarisée par ufotable.

TITRE ORIGINAL : 鬼滅の刃
TITRE ALTERNATIF : Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba / Les Rôdeurs de la Nuit
ANNÉE DE PRODUCTION : 2019
GENRES : Action | Aventure | Drame | Fantastique | Historique | Surnaturel
AUTEUR : GOTŌGE Koyoharu
STUDIO : UFOTABLE
ÉPISODES : 26 x 24 min

RÉSUMÉ :

Source : [Wakanim, icotaku et nautiljon]

Basé sur le manga Kimetsu no Yaiba (Les Rôdeurs de la Nuit) de Gotoge Koyoharu.

Découvrez une aventure où le sang va couler sous la lame de l’épée. Nous sommes pendant l’ère Taishô. Tanjirô, un jeune et sympathique vendeur de charbon voit son quotidien changer radicalement après le massacre de sa famille par un démon. Seule sa petite sœur Nezuko survit à l’attaque, mais elle est transformée en un démon féroce. Ils partent tous deux en voyage afin de prendre leur revanche et de rendre à Nezuko son apparence d’origine. Vivez avec eux ce périple dans lequel le destin des humains et des démons s’entremêlent.

ÉPISODES :

01  02  03  04  05  06  07  08  09  10

11  12  13  14  15  16  17  18  19  20

21   22  23  24  25  26

Trailer :


106 commentaires sur “Kimetsu no Yaiba

  1. Bonsoir,
    j'aimerais commencer à lire le manga, est ce que je dois commencer au tout début ou l'animé suis bien l'histoire?
    Si il suit bien ca serait quel chapitre? :D
  2. Cet anime est vraiment une merveille à regarder, que ce soit au niveau de l'animation et de l'avancement du scénario.

    Le premier épisode est déja intriguant dés le début. On a un personnage vraiment original avec la volonté du shonen, des mystères… on a toujours envie de connaitre la suite c'est une vrai drogue xD

    L'animation et les graphiques sont vraiment un plaisir pour les yeux, je n'ai jamais vu un anime aussi beau avec des plans, des marquages qui m'ont marqué comme par exemple des allusions au paysage japonais avec les fleurs de sakura que j'ai trouvé cela vraiment magnifique

    Les personnages sont aussi un très grand point fort qui se positionne en deuxième place derrière l'animation. On a un héros à la fois gentil, protecteur, fort, généreux et déterminé. Sa soeur est pratiquement pareil avec la touche kawai. Les personnages secondaires c'est la première fois que je les adore tous sans exceptions, vraiment tous les personnages secondaires sont travaillé et attachant. Que ce soit les camarades du héros, les pilliers qui sont vraiment badass et les antagonistes avec un réel travaille et une compassion de leur tristesse, de leur motivation et n'en parlant pas de l'antagoniste principal qui est le mal incarné et peut porter la véritable définition du MECHANT. Le jeu d'acteur des personnages c'est une pépite. En général les seiyus jouent très bien avec les animes mais il y en a comme ceux de kimetsu no yaiba ou snk il n'y a rien à dire

    L'opening et l'ending wao je les ai très rarement passé surtout l'ending que j'écoute en boucle. Les ost sont vraiment marquant, beau, synchronisé avec les actions, l'avancer de l'histoire

    Le scénario qui ressemble quand même à beaucoup d'anime avec la même intrigue sur certain point qui, parfois peut nous surprendre par l'originalité avec des rencontres inattendu si vous voyez ce que je veux dire. Mais même si le scénario est plutôt ressemblant avec certain, on n'arrive pas a deviner ce qui va ce passer le plus souvent. Et merci de n'avoir pas censuré parce que s'aurait été vraiment du gachis

    Les émotions sur cet anime ont vraiment été multiple, entre la badassitude de certain personnage, la surprise, la tristesse, la joie, les frissons et l'épisode 19 et 24. PARFAIT

    Hmm je dirais entre 9 et 10 sur 10 mais vu que j'ai vraiment adoré tous les personnages 10/10 pour cette saison 1 et dire qu'on est pas pret pour la suite avec les scans

    Mes personnages préféré… il y en a tellement Tanjiro, inosuke, shinobu, kanao…

    vivement la suite !!!!!

  3. Vraiment génial, j'avais lu le manga et je m'étais arrêté un peu après l'arc du train (hu hu hu… j'ai bien envie de spoiler tout le monde * rire maléfique*), j'ai été agréablement surprise de voir qu'ils avaient réussi à parfaitement faire ressortir l'ambiance du manga ^^
      1. AH AH AH !!
        Les deux sont vraiment exceptionnels, je n'ai été déçue par aucuns des deux, en plus ça faisait vraiment longtemps que je m'étais arrêtée dans le manga (du à quelque chose de totalement ù^ù,;^:ù,;^: qui s'est passé , non je n'ai pas spolié *mais avec une envie très imposante de le faire*) donc ça m'avait fait plaisir de pouvoir redécouvrir cette oeuvre^^
  4. Kimetsu no Yaiba by Lyra

    Ici c’est une histoire d’oni, ogre ou démon dans la traduction française (le deuxième est employé pour cet anime) et même pour la compréhension du folklore japonais, je trouve que démon est un terme qui colle bien. Même si, d’accord, (alerte humour) on ne peux pas comparer Rem et Ram à certains monstres, elles sont beaucoup trop mignonnes héhéhé.
    Mais il faut savoir aussi que dans la plupart des animes qui traite du sujet il s’agit d’oni et non de ‘démons’ (même si je reviens à mes précédents propos, sont les mêmes choses pour nous petits occidentaux puisque Oni est traduit comme Ogre habituellement et que dans nos contes et folklores occidentaux ce ne sont pas tout à fait des ‘Oni’ et encore moins des démons à proprement parler.
    C’est pour ça que je case les ‘oni’ entre démons et ogres mais à tendance plus de démons parce qu’ils sont quand même très reliés aux esprits et aux dieux. Tout le monde se souviendra (public majoritairement féminin hélas) de Chocolat et Vanilla (Sugar Sugar Rune) et de notre cher Pierre, l’OGRE.
    (Qui n’est pas un gros géant grisâtre ou couleur chair bedonnant moche et sans cornes qui hurle à tout va en frappant les humains à coup de gourdin ou de tronc d’arbre)

    DESSIN (9,5/10)

    ...Voir
    Le charadesign je dis direct, il n’est pas à mon goût mais le fait qu’il change et ne soit pas ‘visible’ partout me plait énormément !
    Ce que je n’aime pas en fait ce sont les balafres comment elles sont faites et certains yeux comme ceux de Tomioka Giyû ou les grands yeux carrés vides comme ceux de Shinobu, le pilier Insecte. Après j’aime beaucoup leurs visages ronds, ils sont choupis de profil.
    Mais c’est qu’en plus il y en a un paaaaaaaquets de balafres ! Et celle qui me dérange le moins est très certainement celle de Tan-chou.
    En tout cas j’aime bien les traits et l’ombrage dans la chevelure de Tanjirô est top ! J’aime beaucoup les encrages noirs et blancs avec des grands pleins. Vive les cernés. A propos de cheveux, ceux de Nezuko ? Des bandelettes avec du orange au bout ? Euh, mais bien sur ? Et elle tient dans un petit placard portatif ? Mais oui !

    Enfin tout ça pour dire que je ne suis pas fan du charadesign, mais il est tout à fait stylé et apporte un côté unique à l’anime. (Même si Nezuko humaine c’est la plus belle meh.)

    En ce qui concerne le décors, ils sont magistraux ! Et les mouvements de caméra en 3D les subliment !
    Les jeux de lumières et ombres sont très bien aussi. Habituellement les scènes en forêt je les aime beaucoup quand il y a beaucoup de contraste. Ici il y en a pas énormément, mais l’atmosphère et l’ambiance sont parfaites avec le contexte.

    Mais qu’est ce que c’est séduisant cette course dans les montagnes dès l’épisode 2, avec des jolis plans ‘évitons les cordes au sol’.
    D’ailleurs je ne savais pas que les pièges avaient des odeurs mhmh, mais les effets sont tellement trop magnifiques. Ça me fait penser à Korra, le deuxième volet de Avatar (Le Dernier Maître de l’Air) dans les épisodes sur le tout premier Avatar.
    J’aime vraiment beaucoup ce genre de graphisme. J’ai hâte de voir si il y a d’autres éléments huhuhu même si j’avoue m’être spoilé en voyant le garçon jaune, à tout les coups il va tout envoyé au tapis avec des coups foudroyants.
    Ils sont tellement fluides, tellement gracieux je pense que je vais mourir des yeux. Mais parlons aussi de la richesse des plans ? Ufotable quel pouvoir de séduction visuelle vous me montrez là !
    Je ne vais pas citer tout les effets qui m’ont ébloui, mais la pouvoir de Tamayo en fait parti.

    Je déteste la veste à carreau verte et noire et c’est pas la seule veste aux motifs et couleurs immondes qui se trouve ça et là dans l’anime
    Mais sinon les couleurs sont vraiment somptueuses : entre le style un peu thriller fantasy qu’on peut voir sur les bras qui sortent de Sumachin des lunes dans l’épisode 10, ou qui colore les pouvoirs de Tamayo et bien d’autres et les ambiances colorées générales, cet anime est très agréable à regarder.

    NARRATION (9/10)

    Nous sommes pendant l’ère Taishô (entre 1912 et 1926 avec la WW1) soit plusieurs années après Golden Kamui (guerre russo-japonaise de 1904-1905) qui se situe pendant l’ère Meiji, ère d’ouverture au monde, d’accords et de traités mais sanglante vu le nombre de guerres et d’assassinats, histoire de situer les contextes. C’est d’ailleurs entre ces périodes qu’ont existé les célèbres auteurs Osamu Dazai et Ryūnosuke Akutagawa et bien d’autres encore que vous pouvez retrouver sur le net, ou bien dans Bungou Stray Dogs qui leur rend hommage.
    Donc, nous suivons les aventures de Kamado Tanjirô et de sa soeur devenue un démon mangeur-d’hommes, Nezuko qu’il souhaite retransformer en humaine.

    Le premier épisode ma plu et il m’a rappeler vite fait ‘Sirius the Jaeger’. J’ai hâte en tout cas d’en apprendre plus sur l’univers et sur les personnages. Notamment, l’évolution du héros.

    Les débuts...Voir
    Son évolution pendant les premiers épisodes est sympathique à suivre puisque ses sublimes mouvements de l’eau en sont le résultat ! Entraînement fait grâce à Urokodaki Sakonji (son seiyuu que j’adore est : Hōchū Ōtsuka qui a fait entre autres Tsurumi dans Golden Kamuy, Miko dans Shangri-La et Satô dans Ajin) un vieux qui a entraîné une bonne dizaine de petits bambins pour devenir des Chasseurs de Démons.
    Il faut croire d’ailleurs que j’avais bien fait de faire mes petites recherches historiques haha, j’ai été étonné de voir le monstre en parler, vu la coïncidence rigolote. Par contre, ‘des cheveux de couleurs viandes’ on en parle de cette insulte ?

    Après l’épreuve des Glycines, nous rencontrons donc 3 des 4 autres survivants, un blond un peu trop trouillard, une tête brûlée ainsi qu’une fille un peu trop silencieuse et sans aucune égratignure.

    Les retrouvailles avec Nezuko et Urokodaki sont émouvantes et mignonnes.
    Quand le fou parle de l’enfant des braises avec ses yeux et cheveux rouges, moi aussi j’espérais que la lame de Tanjirô serait rouge, ou noire et rouge quand j’ai vu sa lame se teinter en noir. (Et on comprend pourquoi la lame de Tan-chou à l’épreuve était bleu puisque c’est la couleur de Urokodaki)
    Mais c’est ce qui prouve que ce n’est pas le héros pour n’importe qu’elle raison. C’est un enfant incroyable, que ce soit son odorat ou sa force de vie. Mais c’est surtout sa relation par rapport aux vivants et aux démons qui me touche. Quand le démon aux multiples mains est mort, et qu’on a eu des bribes de son passé, que Tanjirô lui tienne la main m’a tellement fait plaisir. J’en ai souris de tristesse. Il faut dire que c’est difficile. Il a lui même sa soeur qui est un démon et il sait au fond de lui que les démons ont été humains auparavant et ne perd jamais cette pensée de son esprit. Comme lorsqu’il prie pour les deux démons pourfendu au début de l’épreuve et le fait qu’il soit proche des esprits avec les manifestations de Sabito et Makomo.

    Je sens que je vais grandement apprécier le fait que les démons ne soient pas tout noir. Le manichéen ? Peu pour moi. Montrer moi du dramatique et du psychologique sur la nature humaine. Je veux du Death Parade les enfants ! Enfin non, naturellement, je veux du Kimetsu no Yaiba, mais vous aurez compris ‘l’âme’ que je désire.

    Ainsi, suit donc les aventures du rôdeur de la nuit, pourfendeur de démons, éradicateur des ombres : Tanjirô !

    Rencontre avec le Mal et la MayoVoir
    Ses histoires oui, mais surtout à la recherche de Kibutsuji Muzan, le tout premier humain devenu démon et le seul, l’unique, capable de transformer les humains en démons et donc le créateur de Nezuko 2.0. J’adore son seiyuu Seki Toshihiko, que je n’avais pas remarqué auparavant. TRISTE ERREUR, sa voix est classe ! Et charismatique tout comme le personnage et ce n’est pas parce qu’il a un air de Osamu Dazai de Bungou Stray Dogs. S’il vous plait arrêtez de la comparer à Michael Jackson, j’en décède de rire.

    Oulahlahlahalhalakahalhalha même que d’abord dans ses souvenirs on y voit un homme avec des boucles d’oreilles en cartes aussi. Mais dis donc, ce ne serait pas son père à notre Tanjirô, c’est à dire : Tanjurô ?
    Avec sa rouge crinière et son sabre de la même couleur. Ou alors son grand-père. Et c’est là que je me pose cette question : Savait-il qui était ses victimes lors du massacre de cette petite famille en haut des montagnes du nom de Kamado ?
    D’ailleurs à ce moment là, notre Tan-chou fait la rencontre d’un médecin démon fort étrange mais sacrément balèze. Comme quoi Nezuko n’est pas un cas unique.
    Tamayo est peut-être pure et digne de confiance, mais moi je dis que nous humain, n’avons pas à jouer avec la mort. Je sais que c’est sacrément politique, mais qui dis vivre, dis mourir et qu’il faut l’accepter. Donc devenir démon pour vivre plus, c’est plutôt contre mon éthique.
    Comme disait ma mère ‘il y a un temps pour tout’, et je pense que ça s’applique aussi pour mourir. Ici le deal c’est de se changer en démon. C’est à dire être immortel et voir ses proches mourir. Ce n’est pas de la guérison. C’est pire que la mort. Bon après, tu peux toujours te suicider, mais bon, autant ne pas en venir jusque là. Et comme tu es un démon, même tes os disparaissent et tu ne peux rejoindre la terre. Décidément je n’aurai jamais du revoir Death Parade, cet anime m’obnubile encore.

    Nouveaux Partners in CrimeVoir
    Oh làlà, voilà qu’on re-rencontre Agatsuma Zen’Itsu…Le pleurnichard. Toujours en train de geindre d’ailleurs et en plus il harcèle une pauvre demoiselle. Ça va être compliqué de l’apprécier celui là !
    Bon, j’aimais bien le fait qu’il ai un moineau plutôt qu’un corbeau : mais c’est juste un fou hystérique ! Trop mignon d’ailleurs le moineau avec ses petits ‘chu-chun’ comme dans Youkai Apartment no Yuuga na Nichijou (d’ailleurs les voix des oiseaux bleus sont Dio, Joseph et Kira de Jojo’s Bizarre Adventures)
    Il semblerait que notre jeune tombeur ratés ai lui le don des sons contrairement à notre limier de compet’ Tanjirô.
    ‘Tout va bien’, voyons, je pense que comme toi tu as vu et entendu sa nuque se briser. C’est un incroyable survivant de quelques secondes !
    Du coup bam, dans la maison labyrinthe pour occire le démon.
    Haha et il fallait que ce soit l’hystérique qui tombe sur Tête-De-Cochon.
    A trois ils peuvent largement faire la peau à l’oni. Oh nom de Zeus. C’est un malade aussi. Bon déjà il a enfilé une tête de sanglier donc oui, mais en plus ‘CHARGE DU SANGLIER CHARGE DU SANGLIER’, oké deux katanas customisé parce que cranté c’est stylé, mais ça n’excuse en rien l’étrangeté du personnage. Ne me dites pas qu’on va être entouré de fous et d’hystérique ?
    Enfin ! Des petits éclairs dans mes yeux : Zen’Itsu se remue enfin les miches. Bon, sauf que c’est toujours un hystérique complètement atteint de dissociation de la personnalité et si il continu à brailler comme Asta dans Black Clover, je pense que l’anime va m’user sévère.
    Un rare-sang qu’est ce que c’est ? B- je dirais puisqu’il représente +/- 1% de la population française.
    Trève de plaisanterie, il y a un ancien 12ème des lunes à se friter.

    On finit par voir sa tête au sanglier ! Bon sang je ne m’attendais pas à ça ! Je m’attendais à des cheveux courts et des traits durs, mais non Hashibira Inosuke a un visage beaucoup trop bishonen pour être ce fou malade ???!!
    Aucune logique, le mec tombe raide pour un coup de boule, mais après se frappe le crâne contre des arbres et est en parfaite santé ? O-k-éééé.

    Rencontre avec les PiliersVoir
    J’ai vraiment beaucoup aimé l’épisode 17 où on en apprend plus sur Zen’Ichi, j’ai vraiment envie de voir ce personnage évoluer et s’endurcir. C’est vrai qu’il me saoule à courir partout et chialer tout le temps, mais en même temps ce sont tous des enfants et ils peuvent et doivent combattre les démons, qui n’aurait pas peur ? Il faut qu’il ai un peu plus confiance en lui et en ce que son ‘papi’ lui a enseigné.
    L’épisode 19, la fin est juste magnifique, sublime, incroyable, excellente. L’animation me rend dingue tellement la réalisation est sulfureusement belle ! Nezuko qui parle enfin et éveille son pouvoir sanguinaire et Tanjirô sa danse du feu, aaaaah le liens qui les unit est plus fort que tout. La famille, le sang c’est un lien important et très puissant. Je suis une fervente gaga des éléments alors là qu’on me sert Tanjirô avec de l’eau puis là les origines de sa famille avec une transition enflammée, je suis conquise ! Le tout avec une délicieuse chanson c’est le top ! Et une lune démoniaque en moins, une !
    Comme quoi il n’y a pas que des décapitations, mais aussi des pourfendeurs avec du poison comme Shinobu avec son ‘Papillonage’ à la glycine. On peut dire que notre démone s’est fait passé un savon !
    On rencontre donc les autres piliers qui ne sont autres que Rengoku Kyôjurô de la Flamme (tu verras notre petit Tanjirô aussi il crépite), Uzui Tengen du Son, Kanroji Mitsuri de l’Amour, Himejima Gyômei de la Roche, Tokitô Muichirô de la Brume, Iguro Obanai du Serpent, Shinazugawa Sanemi du Vent et on connaît déjà Kochô Shinobu de l’Insecte et Tomioka Giyû de l’Eau. Ça fait en tout 9 piliers !
    Et si jamais nos 3 zozos devenaient des piliers ça donnerait le Feu pour Tanjirô (mais ça copyright un peu trop la Flamme à mon goût, même si selon Shinobu c’est différents souffles…) la Foudre pour Zen’Ichi et la Bête pour Inosuke. La fin de la saison est douce avec un entraînement calme qui présage une forte tempête.

    Los PersonajesVoir
    Mon personnage favori : Kamado Nezuko footballeuse de renom. Elle est vraiment super attachante. Les 3 autres zigotos aussi, mais c’est vraiment elle la plus choupi de tous. Ses mimiques, sa façon de se comporter elle est tellement adorable et j’aime beaucoup voir son évolution, comment petit à petit, elle maîtrise sa force et ses pouvoirs.
    Pour les trois autres c’est pareil, Tanjirô est un personnage incroyable. Après s’être entraîné au mieux au souffle de l’eau, il se rappelle la danse de son père et s’approprie cette coutume familiale pour en faire une capacité qui n’appartient qu’à lui. (Même si oké, il n’y a pas que lui comme guerriers du feu, mais ce que je veux dire, c’est qu’il se rappelle qui il est, ses racines et s’en fait une arme précieuse)
    Les deux autres, au début j’avais vraiment du mal à les supporter. Entre un fauve qui cri tout le temps pour se battre et qui n’utilise pas sa tête et un sociopathe dégénéré qui hurle à la mort et qui flippe même quand rien ne se passe je ne savais pas si la suite en valait la peine.
    Mais en fait, même si Inosuke se calme, un peu, et que Zen’Itsu se débat et fuit toujours en chialant comme un fou, on aperçoit malgré tout une évolution des personnages.
    Inosuke qui est galvanisé par les paroles de Tanjirô fait de son mieux pour se surpasser.
    Quant à Zen’Itsu c’est un gros effort mental dont il a besoin. Il faut qu’il apprenne à se faire confiance et à faire preuve de volonté, chose qui est très difficile pour le moment vu le froussard qu’il est.
    J’ai malgré tout hâte de voir leur évolution à toute cette petite troupe et à découvrir les capacités des piliers ainsi que celles des Lunes Démoniaques.

    Le générique d’ouverture est super cool et la présentation épique des personnages est vraiment au point : je valide.
    L’ending est juste magnifique, on commence par les fleurs de Yakusoku no Neverland et de Dororo, ces fleurs sont devenus pour moi un message très fort de sang et d’amour. La chanson est sublime et les images le sont tout autant.

    Les musiques sont topitop parfois un peu longue et répétitive surtout au tout début de l’anime mais en fait après quelques épisodes je n’y ai plus du tout fait attention, les OST sont vraiment jolies et accompagne l’histoire d’une très belle façon.

    C’est un anime plutôt sanglant que je recommanderai pour ceux qui aime les histoires de démons et qui ont appréciés Sirius The Jaeger, Vampire Knight (de près ou de loin, je vois quelque similitude malgré tout), Dororo et globalement ceux qui apprécie de voir des beaux combats et l’évolution d’un personnage principal très charismatique. Franchement c’est une pépite graphique.
    Après en ce qui concerne l’histoire tout simplement ceux qui aime l’aventure, l’action, avec une histoire de vengeance, les liens de familles, avec un petit côté sombre vous serez ravi de voir Kimetsu no Yaiba

    J’ai cité plus haut Osamu Dazai et Ryūnosuke Akutagawa, si vous souhaitez connaitre leurs oeuvres les plus connus sans lire il y a Aoi Bungaku Series ou Youth Literature qui regroupe 6 nouvelles de ces auteurs là ainsi que Natsume Sōseki et Sakaguchi Ango réalisé par le studio Madhouse. Ma préférée est ‘Hashire, Melos’ que ce soit pour la poésie de l’histoire et pour la beauté graphique.

    #18.5/20

  5. ohlalala l'arc du train vas être adapter en film

    donc dans ce film on risque de voir

    SpoilerVoir
    On verra donc les lunes supérieur et la mort d'un pilier

    sa va

    être un film charger en émotion

      1. le lis pas j'ai mis ou cas ou certaine personne

        impatiente comme moi ne peuvent pas attendre

        mais en effet sa promets d’être génial mais

        aussi très triste

  6. Un anime magnifique j'ai pas grand chose a dire a par de vous le conseillé et pour ce qui n'ont pas look la fin de l'épisodes (vraiment la fin) la suite sera un film nommé: Kimetsu no Yaiba Le train de l'infini. Mais j'avoue que j'aimerai aussi une saison 2 après ce film. :)
  7. Si vous hésitez, n'attendez pas une seconde de plus, les dessins et les animations sont juste dingues c'est un vrai régale pour les yeux les personnages sont attachants et assez drôles. gros coup de coeur ça fait du bien !
  8. juste wow sérieux.C'est une oeuvre de grande qualité a ne surtout pas manquer je donne un 9,5/10 les personnages sont intéressant haut en couleur et attachants les graphismes sont magnifiques et la 3d est juste sublime dans les scene de combats.le scénario, bien que simple, es tres efficace et donne envie d'apprendre sur le monde des pourfendeur de démon et tout les personnages incroyable qui le compose.En résumé c'est un anime qui te fait passer par toute une gamme d'émotions a chaque épisode et qui vaut salement le détour…….et la je ne parle que de la version animé imaginé celle papier mouhahaha !!!
    1. Haha merci pour ton avis, c’est super si tu as apprécié !
      Je verrai bien pour la 3D. >_>
      J’ai hâte de voir, surtout que les com ont surgit, plein d’étoile dans les yeux de l’épisode 19 haha. :’)
  9. J'aimerai m'exprimer vis à vis de cet animé, car cela fait un moment que je n'ai pas posté et que là il me semblait nécessaire de le faire !

    Lorsque j'ai vu le résumé de l'animé, je me suis dit aller je tente, car depuis quelques années, j'ai finit par décroché un peu les mangas et animés, ne trouvant plus rien de palpitant, ou alors très rarement, j'ai finit par lâcher un peu tout ça, pis je m'y suis remis il y'a très peu de temps, et je suis tombée sur Kimetsu No Yaiba, et bordel, dès le premier épisode, j'ai tout de suite accroché, dès les premières secondes, les OST, les personnages, le design magnifiques
    J'ai rarement vu un animé avec des personnages dessinés ainsi, ça a vraiment un charme selon moi et l'ambiance qu'il y a ici, me donne parfois la chair de poule, je trouve que c'est plutôt bien ficelé, et les personnages très attachants, on en découvre de plus en plus.
    C'est sûrement un animé avec une histoire comme beaucoup de manga/animé, mais celui-ci a réellement un charme que je ne peux expliquer et l'intrigue à chaques épisodes est juste insoutenable, j'adore vraiment et je n'arrive en aucun cas à me lasser, la tristesse chez les démons comme chez les humains me fait de la peine. C'est très bien retranscrit (et je suis très empathique)
    La 3D à certain moment qui me fait penser que je regarde un film c'est juste ultra bien fait et magnifique !
    Mon personnage préféré et Giyu, il a un charme inestimable et il est mystérieux, froid, et "calme" j'ai hâte d'en savoir plus sur son histoire, car on a encore rien vu !
    Les personnages sont tous très attachants, et c'est très rare que j'apprécie tous les personnages dans un animé (ça me fait pareil avec D-Gray-MAn, les personnages sont tellements cool que dans DGM ils sont tous mes persos préférés xD)
    lol
    Fin bref, tout ça pour dire que c'est vraiment un animé qui vaut le détour, je vais sûrement acheter les mangas d'ici peu

    1. Merci beaucoup de ton avis, la plupart des personnes aime beaucoup ou au contraire on pas aimé du tout, en tout cas dans les avis. Ça fait plaisir d’en voir un positif. J’ai hâte de m’y mettre haha. ;)
      Pour DGM : Ils sont tous géniauuuuuuuuuuuuuuuuuuuuux, même les ‘ennemis’ le Clan Noah et même Miranda, alors qu’elle est space. :’) (Mais le ptit Bookman c’est mon préféré hihi)
  10. Donc juste pour répondre au poste du RC qui pense que l'histoire est infinie, nous sommes justes à l'épisode 16 pensés d'abord qu'il souhaite introduire les premiers personnages et l'antagoniste moi qui suis toujours le manga je ne vais pas le cacher mon plaisir de le lire donc si tu trouves que l'histoire est trop lente je te conseille de commencer à lire celui-ci car ils sont actuellement à l'arc final enfin je suppose, et pour les personnes qui souhaitent le commencer et qui hésitent je vous le dis foncer vous trouverez peut-être un personnage agaçant à des moments mais les meilleurs moments viennent après c'est une perle cet anime de beau graphisme détailler et une histoire peut être pour moi basique ou repasser peut-être? mais des personnages attachants et tous sympathiques à voir au fil du temps non il n'y a pas de sasuke ou autres juste regarder le manga si vous pensez comme son le personnage évolue dans le sens positif (pardon pour les virgules flemmes :-:)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *