Seikimatsu Occult Gakuin

Seikimatsu Occult Gakuin

Pour public averti : Oui (violence)

TITRE ORIGINAL : 世紀末オカルト学院
TITRE ALTERNATIF : Occult Academy / Zaidanhoujin Occult Designer Gakuin / Seikimatsu Occult Academy
ANNÉE DE PRODUCTION : 2010
GENRES : Action | Comédie | Espace | Horreur | Science-Fiction
AUTEUR : Ito Tomohiko
STUDIO : A-1 Pictures Inc.
ÉPISODES : 13 Eps 24 mins

RÉSUMÉ :

Source : [Animeka]

En 1999, un grand nombre de rumeurs relatent des apparitions surnaturelles dans un lycée pour le moins étrange nommé l’académie Waldstein et surnommé l’académie occulte. Kumashiro Maya déteste l’occulte. Elle est la fille du défunt principal de l’académie et s’y rend pour assister aux funérailles de son père. C’est alors qu’un esprit prend possession du cadavre pour attaquer les élèves. Mise en scène ? Réalité ? Maya se lance à une chasse aux fantômes afin d’avoir le fin mot de l’histoire et fini par découvrir l’existence de secrets entourant la prophétie de Nostradamus et de son père.

ÉPISODES :

01  02  03  04  05  06  07  08  09  10

11  12  13


9 commentaires sur “Seikimatsu Occult Gakuin

  1. SpoilerVoir
    Une série fantastique qui ne manque pas de charme même si la trame de fond reste fort basique ; un benet poltron et empoté ainsi qu’une fille légèrement histériquo-violente vont s’allier pour sauver le monde d’un futur désastre en détruisant l’objet responsable du cataclisme appelé la clef de nostradamus.
    Mais pour arriver à leur fin le chemin est long et parsemé de fausses pistes qui sont autant d’occasion pour explorer l’occulte sous des formes aussi diverses que variées (esprit, ovni, voyage dans le temps, poltergheist, monstres, extra-terrestres, …).
    On peut donc décomposer la série en arc (en général de deux épisodes chacun) dont l’intéret varie grandement selon le thème occulte abordé et du coup aussi selon les gouts de chacun.
    Néanmoins chaque histoire est vraiment bien menée et prenante avec parfois de l’action, de l’humour ou de l’émotion (comme dit plus haut ça dépendra fortement du thème abordé).
    Cependant on peut déplorer aussi certains défauts ; un ou deux trucs ne tiennent pas debout notamment l’ultime théorie sur la clé de nostradamus qui est tout simplement impossible, une fin scénaristiquement trop facile ou encore le personnage du héros qui devient vite irritant.
    Quand au design, les décors sont tout simplement magnifiques dommage que les personnages ne soient pas aussi bien réussis.

    Bref une série fantastique qui aborde des thèmes occultes trés variés permettant ainsi de développer brièvement d’autres genre (action, humour, émotion) et dont l’ensemble s’avère fort divertissant malgrés un scénario parfois un peu tiré par les cheveux. A voir.

    note 7.5/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *