Shouwa Genroku Rakugo Shinjuu

Shouwa Genroku Rakugo Shinjuu

Anime licencié par ADN

TITRE ORIGINAL : 昭和元禄落語心中
TITRE ALTERNATIF : Shōwa Genroku Rakugo Shinjū
ANNÉE DE PRODUCTION : 2016
GENRES : Drame | Historique | Josei | Tranche de vie
AUTEUR : KUMOTA Haruko
STUDIO : Studio Deen

RÉSUMÉ :

Source : [icotaku et nautiljon]

Nous suivons l’histoire d’un prisonnier qui vient d’être libéré pour bonne conduite. Il est surnommé par certains « Yotaro », un terme signifiant « Anti-héros » ou « Homme stupide ». Lors de son retour en tant qu’homme libre dans la société, il décide de faire carrière dans un domaine artistique. C’est alors qu’il croise le chemin de Musho Yakumo, un artiste qui a touché notre héros après l’avoir observé dans son travail. Il décide alors de demander à ce maître de l’accepter en tant qu’apprenti.

ÉPISODES :

01  02  03  04  05  06  07  08  09  10

11  12  13

Saison 2 :

01  02  03  04  05  06  07  08  09  10

11  12


34 commentaires sur “Shouwa Genroku Rakugo Shinjuu

  1. Bon alors, je sais pas comment je vais trouver mes mots pour donner mon avis sur cet anime, en plus de cela je ne pense pas que j’arriverai à le faire d’une meilleure manière que et donc je ne vais pas faire une critique détaillée, seulement tout ce que j’ai ressentis en le visionnant.

    Cet anime est de l’art et son histoire est comme une poésie. Les graphismes, la mise en scène, les musiques, les personnages, les dialogues, l’atmosphère et le rakugou t’enveloppent dans une ambiance unique par leur justeté et leur beauté, se mariant parfaitement les un aux autres sans jamais en arriver à l’extravagance et passant d’un moment de joie à une angoisse des plus sombres. Oui, l’ambiance est calme mais les sentiments retrenscris dans cet anime sont bouleversants et mon dieu c’est si magnifique que tu en souris et pleures en même temps.

    Tous les personnages sont humains, ambitieux et se laissent porter par leurs désirs et leurs émotions. Et nous, nous allons apprendre à les connaître, les voir évoluer, à vouloir les soutenir et leur donner la paix. Ils ont tous des relations bien différentes entre les autres qui peuvent être malsaines mais à la fois magnifiques ou simples tout en étant très complexes. Et je préfère le dire, l’amitié que posède le personnage principal avec la personne qui l’accompagne depuis sa petite enfance est si touchante et rebondissante que nous en sommes éblouis.

    L’histoire n’en est pas une qui demarre de L à P mais de A à Z. On voit défiler la vie d’une personne : ses réussites, ses échecs, ses joies, ses peines, ses buts, ses convictions. On apprend à la connaître par nous même et au moment de la fin, on a cette impression d’avoir vécu tout le long de sa vie à ses côtés. Et ce sentiment qu’ils arrivent à nous faire ressentir est bien plus fort qu’il n’en a l’air. Et je sais qu’à chaque fois que je repenserai à son histoire, j’aurai ce sentiment spécial en moi.

    Tout ça pour dire que cet anime est puissant.

    Ne le ratez pas.

    Love

  2. Tout comme l’a dit (et de rien, je me dois de faire découvrir à tout le monde cette merveille), Shouwa Genroku Rakugo Shinjuu est une vraie perle. Il est entré automatiquement dans mon top 10 lorsque je suis venue à bout des deux saisons, et même bien avant.
    Et tout cela s’explique par le génie de cet anime, et plus particulièrement de la construction du scénario.
    L’évolution de l’histoire est linéaire, ponctuée par certains retournements de situations très marquants et émouvants, et toujours sous une certaine atmosphère qui englobe toujours le récit.

    Ici, on y voit les personnages évoluer, se chercher, échouer, faire des choix, croire en quelque chose pour finalement tout perdre, garder des regrets et des remords, se perdre, mentir, fuir, reprendre confiance ou encore s’effondrer totalement, c’est passionant. Pour moi, tout est rythmé autour de leur vie, qui tourne en fait autour du sujet central : le rakugou.
    On pourrait penser que ce sujet est ennuyeux, mais pas du tout. ABSOLUMENT PAS ! C’est tout simplement passionnant, le simple fait de jouer soi-même des rôles différents dans une seule et même histoire subjugue le public, l’émeut ou le fait rire. Et c’est un vrai tour de force pour l’anime, car au gré des personnages, la voix et les expressions sont différentes, et l’anime avec son animation fine et ses seiyuus extrêmement talentueux arrive parfaitement bien à tout retranscrire.

    Et ce n’est pas tout, les émotions des personnages et leur profondeur nous sont brillamment montrées sans forcer sur le drame, leurs simples actions, mouvements et expressions sont significatifs. Au fur et à mesure que l’on connaît ces personnages, nous sommes émus par eux car nous connaissons ce qu’ils ont vécu et avons conscience des enjeux posés; plus particulièrement pour Kikuhiko, le personnage principal qui est pour moi le plus touchant, profond, complexe, développé et énigmatique de cette histoire. Je peux dire sans crainte que c’est l’un des plus beaux personnages que je n’ai jamais vu.
    Vrai pivot de l’intrigue, qui a vécu tant de souffrances, de peines, de joies éphémères et de déceptions. Quand nous croyons que nous savons tout, nous tombons littéralement des nues et restons accrochés jusqu’au dénouement, qui est tout simplement sublime, complétant parfaitement l’anime.

    Et ce qui m’a également vraiment marqué, c’est l’atmosphère. Calme, raffinée, pleine de poésie, simple, agréable, certaines fois joviale, puis petit à petit pesante, angoissante, amplie de tristesse, sombre et émouvante et magnifique dans le même temps. Sans créer d’artifices, la complexité des personnages, leurs sentiments et leur ressenti sont nous parfaitement transmis.
    Et mon dieu qu’est-ce que c’est beau ! VRAIMENT ! Je n’ai jamais vu une histoire aussi brillamment construite avec tant de subtilité. De plus, cette histoire est accessible car linéaire et claire à comprendre, mais si vous ne vous intéressez pas au développement de personnage, passez votre chemin. Mais si vous l’êtes, C’EST UNE PURE MINE D’OR, FONCEZ !

    Pour finir je dirais que cet anime mêle subtilité avec justeté, passion avec fardeau, beauté avec peur, bonheur avec désespoir, et vous n’êtes pas conscients d’à quel point certains personnages sont touchés psychologiquement, vides et certaines fois sans vie. l’explique très bien dans son commentaire, mais les openings qui sont magnifiques sont une vraie image de l’anime.
    Les musiques aussi sont sublimes et tout comme le rakugou, est un élément transcendant les âges. Nous suivons d’ailleurs tous les personnages à travers plusieurs générations, ce qui fait qu’à la fin, nous ressentons comme un accomplissement et avons l’impression de les avoir littéralement accompagnés dans leur vie.
    Et ça, c’est vraiment fort.
    J’en ai pleuré, 4 fois, littéralement et pas à moitié.

    Bon… je m’excuse de la longueur, vraiment, mais cet anime vaut vraiment beaucoup énormément le coup.
    Juste pour vous en faire une image, je lui ai mis sans hésitation 10/10. Oui, rien que ça.

    Bon courage pour ceux qui ont lu jusqu’ici et merci également d’avoir su résumer beaucoup mieux à quel point cet anime est grandiose.
    Kiss HOC

    1. Mais exprime toi vas-y ^-^
      Tu as bien transmis ta passion pour cet anime à x)
      Vous deux en parlez très bien je crois que je vais m’y mettre plus tôt que prévu ^^
      Merci pour ton avis ^^
      Kiss <3
  3. *Viens de finir la saison 2*
    …Alors là!
    Je tiens a remercier d’avoir forcer pour que je le regarde
    Parce que j’avais regarder 4 épisodes eeeet.. pause rofl
    Sauf que mes pauses durent 3 ans ( c’est pour ca que j’ai +80 animes en « watching » sur ma liste)
    J’ai beaucoup trop de choses à dire sur cet anime

    Hum, commencons par le commencement :)
    Donc la saison 1 raconte toute une vie
    Celle de Musho Yakumo
    Elle fut très bouleversante et intense en émotions
    Les personnages sont fabuleusement bien développé
    Les décors sont tout aussi magnifique
    Je pense ce qui m’a le plus marqué c’est la psychologie de chacun
    Surtout du MC, elle m’a profondément blessé et ému
    Les ambiances crée collent parfaitement à certaine situation ou bien la psychologie de l’instant même du personnage

    Le fait de montrer cet ancien art, qui est, le rakugo
    Est très originale, jeu de seiyuu très bien maîtrisé
    Incarné déjà un personnage est difficile au vue des réactions mais en plus
    Le faire jouer tel un acteur
    Le rakugo qui est un art ou l’on doit incarner plusieurs personne pour raconter une histoire et finir sur une chute
    Est un travail mais.. énorme!!
    C’est hallucniant !!!
    Les traits sont fins, l’histoire est souple avec de nombreux rebondissements

    La solitude est tellement bien montré j’en ai eu le coeur tout retourné :(
    Cet anime m’a tellement ému, j’ai pleurer dans la saison 1 pour un certain évènement

    En ce qui concerne la saison 2, elle est beaucoup plus douce que la première
    Mais toujours aussi poignante
    L’évolution d’une autre génération est montré dans celle ci
    Ce qui montre l’évolution dans le temps du Rakugo et cela renforce le lien que l’on a avec les personnages
    Cela donne un contraste avec le début où l’on peut détester certain personnages
    Et la fin où l’on peut maintenant les aimer

    Tout le long de cet anime Kiku prends toujours sur lui, j’ai trouver ça.. tellement….
    Triste

    En effet, lors d’un accident assez tragique, il porte sur lui une faute qu’il n’a pas commise
    Il se juge lui même coupable de cet acte
    Ce qui lui fait attiser la haine d’un personnage qu’il va s’occuper toute sa vie
    Il continue à vivre tout en souffrant sans ses personnes très importante pour lui
    Il ment pour ce fameux accident
    C’est en sachant la vérité que l’on se rends compte qu’il devait se sentir sacrément seul
    Et que ça vie c’est vraiment de la merde (désolé^^)
    On pensait tous qu’à un moment il était heureux, pour une fois dans sa vie
    Et bien non, cette fameuse tragédie vient tout cassé
    Et le plonge dans une réalité de souffrance

    Les hallucinations étaient sacrément flippante, tu te sentais encore plus mal quand ça lui arrivait
    Et comme on sait qu’il est tout seul, ça accentue encore plus la chose
    Pendant tout le long il était perdu, se cherchait lui même, cherchait SON Rakugo
    Et quand il le trouve, il est heureux, au bord de l’extase
    Mais.. l’auteur a voulu nous tués de l’intérieur enfaite

    En ce qui concerne les openings,
    Les 2 sont magnifique, ils sont doux,
    Avec cette voix de femme particulièrement hypnotique
    Le 1er opening, quand on le regarde on comprends rien
    Quand on le regarde au bout de la saison 1…
    …le monde change autour de nous
    Tout prends son sens
    Quelques détails font ressurgir des moments marquants, des personnages clés sont affichés
    Littéralement on pète un cable

    Pareil pour l’opening 2 qui apparait tout le long de la saison 2…
    Nan mais svp… arrêtez de jouer avec mon coeur
    Yamete KudaStop..!
    Le moment où il tombe de la falaise et plonge dans un océan jaune, montre probablement
    Le fait qu’il s’enfonce de plus en plus dans sa vie, avec tout ces moments tragiques auquel il a assisté
    Ces moments sont resté gravé à jamais dans sa mémoire, et le hantra tout sa vie

    Ce moment où tout le monde lui temps la main (signification de l’aide, pour sortir de sa « dépression », de son « tourmant »), il brise le cercle
    Et se retrouve avec son meilleur ami qui lui ouvre son kimono
    Ce que l’on voit est une carcasse de squelette
    La caméra fait un zoom vers son coeur, mais il n’en a pas
    C’est vide, tout noir
    Cela pourrait signifier donc
    Son meilleur ami = son problème, ce qui le hante
    Vide/Pas de coeur = Comment il se sent, son état mental
    Et pfiou ca fait un effet inverse
    La caméra dézoome et remontre tout les personnages
    Des openings fort intéressants à analyser
    J’ai remarquer aussi dans l’opening de la S2E9
    Les images de la femme sont différent (Miyukichi)
    Et Sukeroku a les yeux rouges
    Ca m’a fait très peur sur le moment, je ne comprenais pas
    Jusqu’à avoir visualiser l’épisode….

    Enfin bref, j’arrête de blablater
    Je vous dis l’essentiel !
    Il faut le regarder, vous devez le regarder !
    Cet anime est une petite perle
    Sentiments bien montrés, touche le spectateur, très bien dessiner, touchants
    Je vois pas comment détester cet anime ^^

    Je lui donne une note de 9/10 sur ma MAL

    (Encore désolé si ya des trucs qui veulent rien dire, je relis jamais ce que j’écris rofl)
    (J’espère que j’ai pas fais un pavé)

    Merci HOC et merci

    1. XD
      Alors, désolé de te dire ça mais, c’est pas un pavé que tu as fait mais une ENCYCLOPEDIE !!! XDD (et ça ne me dérange pas ^^)
      On voit que cet anime t’as plus ^-^ Que des compliment et une superbe note en guise de médaille ^^
      Bon, je vais pas te répondre par un pavé parce que j’ai pas vu l’anime et du coup j’ai pas grand chose a dire. Si ce n’est Merci pour ton avis ^-^ Et que je vais le mettre su ma Liste a voir, (Peut être qu’en 2050 je le verrais XD) parce que tu as sacrément donné envie de le voir ^^
  4. Un des plus beaux animes que j’ai vu…et j’en ai vu beaucoup!
    Le scénario est d’une finesse incroyable, on est pris par cette histoire et un sujet, qui semble banal au premier regard, mais qui se transforme en une véritable histoire subtile et dramatique.
    La saison 1 était vraiment très belle, la saison 2 était encore meilleure et la fin est très touchante.
    C’est une véritable perle, bien trop rare malheureusement !
  5. Donc avant de le commencer je voudrais savoir quelque chose est ce que cette anime peut plaire a un public masculin ou est ce qu’il est.. on va dire totalement dans le delire feminin ?
    1. C’est un animé très mature, ce n’est pas un Shonen ni un Shojo….
      C’est un animé qui est très sérieux, il n’est dans « aucun » délire, sauf de raconter une belle histoire .
  6. Pour beaucoup d’otaku, C’EST l’anime of the year de 2016. Je ne m’y suis vraiment pas attardé mais je pense que je vais m’y intéressé maintenant :D
  7. Je remercie cet anime pour la nuit blanche qu’il m’a  » forcé  » à faire !
    J’étais parti dans l’optique de faire un bon gros paté mais….Miyaki décrit vraiment super bien l’anime !

    en quelques mots : regarder cet anime qui montre quelques *vrais » aspect de la vie et n’est tout rose !! IL ASSURE

  8. Au début je l’ai trouvé un peu ‘zarb cet anime, je ne savais pas ce qui pouvait en sortir, et bien voilà ! Je l’ai finit en à peine quatre jours (en plein dans mes partiels en plus, c’est pas bieeeen è_é ).
    A la deuxième moitié du premier épisode déjà (qui dure 45 minutes), j’étais happée par le style, les dessins et les contes, j’ai bien ri au début, j’ai pleuré à la fin (je suis émotive). Et puis est venu le deuxième épisode, qui m’a définitivement embarqué et tout ce qui me retenait de le regarder avec. Chaque soir je devais me faire violence pour m’arrêter et dormir un peu (les révisions le lendemain, tout ça, tout ça…).
    Cette série, en soit, s’est déroulée comme le premier épisode, mais en un peu plus : j’ai beaucoup ri jusqu’aux quatre derniers épisodes où j’ai bien pleuré (encore une fois : je suis émotive).
    J’aime beaucoup le personnage principal (pas le prisonnier, le maître) : sensuel et borderline, comme sa relation avec son ami (on est d’accord qu’on en voit pas tous les jours, des comme ça), mais juste dans l’évocation, l’imaginaire. Quand je dis « bordeline » je parle aussi de son esprit, psychologiquement, il évolue et change comme au bord d’un gouffre, il y a certains de ses choix que je n’ai pas tout à fait compris, mais en tout cas il est très bien et la voix du senyuu lui va tout à fait, comme à peu près tous les autres personnages d’ailleurs !
    Cet animé n’est pas classé « Josei » pour rien !
    L’histoire est prenante, hypnotique, les personnages attachants et drôles et émouvants et (je pourrais continuer longtemps)…
    Plus qu’une seule chose à dire : j’ai envie d’aller voir du Rakugo maintenant !
      1. bah tu sais les goûts et les couleurs restent propre à chacun ^^

        Et une « mer** pareil » personnellement je ne partage pas ton avis ^^
        Moi j’ai aimé … mais je peux concevoir que tu n’aimes pas hein … XD

      2. Oooh ! Mais je n’avais pas vu qu’une autre personne avait répondu à mon commentaire ! ^^ C’est cool ça !

        Ah, bref, je me suis toujours demandé si c’était de la provocation ce genre de réponse ? On peut se demander quand même, 1 phrase en dessous d’un commentaire de 20 lignes au moins (en plus j’ai l’impression qu’il est construit et avec des arguments, mais ce n’est que mon avis personnel, c’est moi qui l’ai écrit après tout…), juste pour essayer de réfuter en un mot (bouse et merde, mes excuses, ça fait deux, j’ai arrêté de faire des maths il y a 4 ans, ça se voit), et 30 secondes probablement, ce que l’autre a mit plusieurs, voir au moins une 10aine de minutes à construire…
        Donc c’est simplement de la provocation n’est-ce pas ? Hum ? Quelqu’un sait ? Je n’ai plus 13 ans alors j’ai du mal à savoir…

        Oui, je m’énerve, oui c’est bas, mais j’ai le droit d’abord ! J’aime cet anime et j’ai prit du temps pour faire un joli commentaire qui donne un avis constructif moi Môsieur d’abord ! Mû ! è-é
        Mais je connais aussi quelqu’un qui n’a pas aimé, je crois que c’est parce que la sensualité du personnage principal a menacé son statut de mâle alpha…
        ¯\_( ◉ 3 ◉ )_/¯

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *