Koi to Senkyo to Chocolate

Koi to Senkyo to Chocolate

TITRE ORIGINAL : 恋と選挙とチョコレート
TITRE ALTERNATIF : Love, Election, & Chocolate / Koi-choco
ANNÉE DE PRODUCTION : 2012
GENRES : Amitié | Amour | Comédie | Drame | Harem | Romance | School-Life
AUTEUR : Sprite
STUDIO : AIC Build
ÉPISODES : 12 Eps 25 mins

RÉSUMÉ :

Source : [Icotaku]

Yûki Ôjima est un élève de l’académie privée Takafuji, une grande école avec plus de 6000 étudiants. Yûki est un membre du club de recherche alimentaire, ainsi que sept autres élèves, y compris son amie d’enfance Chisato Sumiyoshi. Les membres passent tranquillement leur temps dans le club et participent rarement à d’autres activités. Lorsque l’élection du prochain président du conseil des étudiants approche, Satsuki Shinonome, une postulante au titre, propose que les clubs sans mérite doivent être dissous. Dans un acte de désespoir, le club recherche sur les aliments va chercher conseil auprès de l’actuelle présidente du conseil des étudiants, Yakumo Mori, qui suggère à Yûki de se présenter aux élections. Yûki va alors apprendre à connaître les problèmes auxquels font face les étudiants et décidera de se présenter à l’élection.

ÉPISODES:

01   02   03   04   05   06   07   08   09   10

11   12

OAV:

01



19 commentaires sur “Koi to Senkyo to Chocolate

  1. Il y a une faute dans la description , il y a écrit ^ Yûki Ôjima est une élève de l’académie privée Takafuji^ or un peu plus loin dans la description Yûki et définit par un , mais pour répondre a la question de certaine personnes Yûki et un jeune homme . Mais bon je pense que pour une petite faute comme celle là on ne va pas se plaindre. Sinon un bon anime que je conseille.
  2. « Koi to Senkyo to Chocolate » nous relate une élection au si puissant et si japonais conseil estudiantin.
    J’ai toujours été intrigué par ce dernier !
    Dans certains animes il dicte sa loi au gouvernement japonais, dans d’autres il est en charge de la protection du monde, … difficile de connaître la vérité ? ^^
    Cet anime m’a un peu éclairé sur le sujet, comment il fonctionnait, avec quelles autres administrations il était en concurrence… enfin dans les grandes lignes hein car l’histoire évite heureusement de trop entrer dans les détails.
    Les élections n’ont jamais passionné les foules – ici particulièrement –.
    Si l’audace dans le sujet traité m’a fait m’intéresser à l’histoire c’est bien grâce à sa mise en scène ultra formatée que je l’ai vraiment apprécié.
    Le coup du bogoss entouré de jolies filles plaît à tous les coups, les petites histoires annexes gardent du rythme à l’ensemble.
    J’ai bien aimé la mise en images aussi.
    Les dessins très fins et très (trop ?) colorés collent parfaitement bien à la comédie de l’anime et en plus font un bien fou aux yeux – du moins les miens -.
    Il y a très peu d’ecchi ici : une ou deux références yaoi ainsi qu’un plan ou deux sur des culottes mais rien de très prononcé donc aucun soucis à craindre de ce coté là.
    Rien à craindre coté sang non plus.
    Cet anime est donc pour moi une belle découverte avec de très jolis dessins et une histoire intéressante – et instructive – sur le si méconnu « setokai » japonais.
    Pour une fois qu’un anime m’apprend quelque chose sur le japon je ne bouderai pas mon plaisir, satisfaction : 100%.
    Merci H.O.C pour le partage de l’anime.
  3. SpoilerVoir
    Dans cette série on suit les aventures d’une bande d’amis prêts à tout pour sauver leur club d’une future dissolution, quitte à faire élire un de leur camarade au prestigieux poste de président du conseil des élèves.

    Commençons par le design ; rien à redire, c’est tout bonnement trés joli.
    Ensuite niveau scénario, globalement on pourrait décomposer cette série en deux parties ; pendant une grosse première moitié des épisodes on assiste une campagne électorale de a à z, le tout entrecoupé de quelques gags et autres délires scénaristiques souvent droles ainsi que de divers rapprochements amoureux du héros avec certaines filles (et oui il s’agit bien ici d’un harem).

    Petite précision (pour les novices en matière d’anime) sur le thème principal abordé dans cette série l’élection du président du conseil des élèves ; ayant un certain nombre d’heure de visionnage à mon actif j’ai pu constater que ce poste est souvent récurant dans beaucoup de séries et considéré comme trés important car au japon le conseil des étudiants semble posséder un grand nombre de pouvoirs consernant tout ce qui touche de prés ou de loin à la vie du lycée.
    C’est pourquoi je ne peux que saluer l’idée des auteurs de mettre en avant cette évènement majeur qui, de par les implications et retombés qu’il en découle, s’apparente plus à un combat sans pitié qu’à une simple élection basique de délégué de classe.
    En fait il s’agit ici d’une comparaison à peine voilée de la vie politique en général avec son lot d’arrangement, magouille, coup bas, intimidation ou autre chantage. Mais fermons cette grosse parenthèse et revenons à l’analyse pure de cette série.

    Dans la seconde partie des épisodes, même si le thème de la campagne reste le fil rouge général, il est moins mis en avant et c’est dans cette partie que le scénario prend réellement toute son ampleur car on assiste à plus de rebondissements, d’action, de rythme, plusieurs personnages développent une certaine psychologie donnant au passages quelques moments émouvant et surtout pour une fois ça m’a fait bien plaisir de pas voir un harem se terminer en fin ouverte.

    Coté négatif on peut regretter que quelques personnages secondaires soient si peu « creusés » et n’échappent pas certains clichés japonais récurents, de plus j’ai trouvé que la première partie des épisodes comportait quelques longueurs même s’il faut avouer que dans l’ensemble on se marre bien. Mais disons que c’était vraiment pour trouver un coté négatif parce qu’en général cette série est vraiment trés agréable à suivre du début à la fin.

    Bref une trés bonne série sentimentale qui, de par son thème principal, sort de l’ordinaire et réussi à nous faire ressentir un grand nombre d’émotions (rire, joie, tristesse,embarras…) surtout lors d’une seconde partie tout bonnement excellente.
    Franchement, à découvrir absolument.

    note 8.5/10

  4. he ben dis donc je viens juste de faire une belle découverte. Le mélange politique, drame, amour/amitié est juste géniale. Le seule défaut est que la fin arrive trop vite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *