Kanata no Astra

Kanata no Astra

TITRE ORIGINAL : 彼方のアストラ
TITRE ALTERNATIF : Astra Lost in Space
ANNÉE DE PRODUCTION : 2019
GENRES : Action | Aventure | Comédie | Drame | Science-Fiction
AUTEUR : SHINOHARA Kenta
STUDIO : Lerche
ÉPISODES : 12 x 24 min

RÉSUMÉ :

Source : [Icotaku et Nautiljon]

Adaptation du manga éponyme de Kenta Shinohara.

En 2063, Kanata, Aries ainsi que sept autres de leurs camarades débarquent sur une planète inconnue dans le cadre d’une mission spatiale de leur cursus scolaire. Mais ils ont à peine le temps de commencer à explorer ce nouvel univers qu’ils se voient projetés à des années-lumière de leur point de départ par une étrange sphère d’énergie ! Comment survivre perdus au beau milieu de l’espace ? Quelle est donc cette étrange sphère qui continue de les poursuivre ? Autant de réponses à découvrir dans ce récit de survie haletant sur fond de science-fiction et de mystères !

ÉPISODES :

01  02  03  04  05  06  07  08  09  10

11   12

Trailer :


38 commentaires sur “Kanata no Astra

  1. Kanata no Astra by Lyra

    DESSIN (8/10)

    ...Voir
    Les graphismes me plaisent beaucoup, que ce soit les personnages qui sont très charismatiques et mignons à la fois ou bien les décors des diverses planètes qui sont magnifiques. Même les expressions des personnages je suis tombée fan, avec les tout pitits yeux comme des pépins de pommes.

    Il n’y a rien qui fait que l’animation se doit d’être exceptionnel, il n’y a pas de combat propre, ni de mouvement fait de manière différente. Les actions comme les sauts et courses de Kanata sont très bien réalisé, l’effet trou de ver également,qui m’a fait pensé à Gantz haha mais c’est totalement différent…

    Pour en revenir au graphismes, en ce qui concerne les couleurs j’adhère totalement. Au début j’étais réticente par rapport aux cheveux/yeux de Quitterie, je trouvais que ça ne lui allait pas, mais au final pas du tout du tout. Puis après c’est pour Aries et ses cheveux roses (quand on apprend qu’elle est la soeur/fille de Charce), mais au final j’ai fini par m’en fiche puisque l’aime beaucoup et qu’elle est jolie, bravo les arguments. Surtout que par défaut dans ma tête je pense à la Aries de Fairy Tail, et avec ses accessoires de cheveux en forme de ronds…mon impression est renforcée.
    La palette de couleurs est très plaisante, j’ai beaucoup aimé la scène PLOTWIST GUN sur la planète paradisiaque.

    Ce qui m’a le plus plu, n’est pas les personnages, mais surtout les ambiances et l’atmosphère des planètes, par exemple l’ambiance sur la planète paradisiaque et tout bascule en quelques minutes.

    NARRATION (8.5/10)

    Bref, avec un minimum de spoiler, Kanata no Astra c’est l’histoire de 9 gosses qui se retrouvent perdus dans l’espace et tentent de rentrer sur leur planète d’origine par leur propres moyens. Entre survie et découverte sur la raison de leur présence dans l’espace ce petit groupe fera tout pour arriver à bon port et rester soudé malgré les différences entre eux.

    Au commencement, il y avait l'univers...Voir
    Au début il y a les rencontres avec les personnages, on commence par Aries et ses péripéties dans l’aéroport/spatioport avec déjà, Kanata qui reste fidèle à lui même en poursuivant un voleur.
    Peu après ils arrivent sur la planète camp de vacances mais subissent une boule qui les téléportent dans l’espace. Elle est une apparition qui parait mystérieuse au début mais devient très vite un signe de danger avec une présence oppressante.

    Heureusement, un vaisseau se trouve non loin de leur téléportation et c’est toute une épreuve pour y parvenir…Ensemble ils établissent un plan avec les différentes planètes où ils devront aller pour se ravitailler pendant ses 3 mois (selon les calculs de Zack) de périples.

    Si je me souviens bien, il y a en tout +/- 7 planètes avec des écosystème et biodiversité très éloignées les unes des autres. On y découvre des spores toxiques et des animaux attachants, jusqu’à une île paradisiaque et des plantes trampolines.

    L'ÉQUIPAGEVoir
    Les connaissances des personnages sont vitales pour leur survie et chacun à sa spécialité et des capacité qu’on découvre au fur et à mesure de l’histoire. En leader affirmé, on a Kanata un jeune garçon très dynamique et athlétique qui a vécu la perte de son professeur comme une raison de n’abandonner personne et de toujours tout donner pour aller le plus loin possible, sans regret. D’un autre côté, avec ses airs de scientifique il y a Zack qui s’y connaît très bien en technologie et informatique. Ces deux là ont un sang-froid absolu ce qui permet de calmer entre autres Quitterie, l’amie d’enfance de Zack, qui elle, a quelques connaissances en médecine et Funicia sa petite soeur adoptive, la plus jeune du groupe d’adolescent.

    J’aime beaucoup d’ailleurs l’évolution des relations entre Quitterie-Funicia, et Quitterie-Zack, c’est tout mignon. Comme l’anime en général, il est plein de douceur malgré les événements dramatiques et les plot-twists.

    Dans l’équipage, la source principale de bonne humeur en dehors de Kanata c’est bien Aries

    Dans la catégorie beau-gosse, Charce se pose là, il sait tout et sait tout faire ! Mais mystérieux puisque au final c’est un de ceux où on apprend le moins sur lui ou très tardivement.

    D’ailleurs les plus discrets sont Ulgar, le Sasuke rancoeur de l’histoire et Yunhua la grande complexée, qui derrière sa frange cache une fille toute douce à la voix d’ange.

    Le dernier de la bande, c’est Luca et même si j’ai pas grand-chose à dire sur lui, il apporte malgré tout un brin de fraîcheur !

    PLOTWIST A FOISONVoir
    Coup de poker sur le fils Esposito, quand on apprend que le frère d’Ulgar – qui est un journaliste freelance souhaitant dévoiler les magouilles sombres des politiciens – est mort, jeté du haut d’un immeuble et que ce serai la faute de monsieur le sénateur, Marco Esposito.
    Retournement de situation AGAIN, Luca shows their tits. Et oui, Luca n’est pas du genre qu’on pense tadaaaam !
    Prochaine planète, leur vaisseau est endommagé, en cherchant de quoi survivre il rencontre Polina, une terrienne. ET c’est là que pas mal de choses changent ! J’ai trouvé génial le fait que la planète de nos protagonistes ne soit pas la Terre, mais encore plus que elle existe. Parce que ça veut dire des secrets hihi ! (Même si bon, les Terriens de nos jours ne peuvent survivre sur une planète dite ‘bleue’ car l’air et tout un paquet de détails biologique ne peuvent être semblable à ceux de la Terre telle qu’on la connaît, du à touuuuuuuutes ces années d’évolutions et de sélection pour s’accorder avec l’écosystème.)
    Bim bam, une histoire de clone en testant Funi et Quitterie et des parents qui ne souhaitent que rajeunir. Et donc c’est pourquoi le frère d’Ulgar disait tenter de mettre le doigt sur un truc ENORMOUS !

    Découverte que la Terre n’existe pas, Polina en déroute. ‘C’est pourtant évident’ ‘On vient d’Astra’ ! Haha, ça en fait des questions pour Polina !
    Arrivée sur Galem, la dernière planète, il est temps de dévoiler l’identité de ce fameux assassin ! A ce moment là de l’histoire, tout les personnages ont un solide alibi. On a appris à les apprécier tous plus ou moins au même niveau. Alors il était évident que la vérité qui éclate au grand jour soit surprenante !
    Pour le bras, je m’en serais voulu toute ma vie probablement à la place de Charce. Enfin, je serais parvenu à me pardonner en faisant tout mon possible pour que Kanata retrouve un semblant de mobilité.
    Heureusement que dans cet anime il y a des technologies de dingue niveau prothèse !
    D’ailleurs je rêve ou le bruit du jeu auquel Kanata joue c’est le petit Dino de Google Chrome quand y a pas de connexion ?

    Une fin complète et j'aime ça !Voir
    Haha 2168 plutôt que 2068 ça change beaucoup de chose ! C’était que Polina aurait été beaucoup trop chanceuse d’avoir été en stase pendant seulement 12 ans !
    Ce qui est vraiment top c’est qu’on était pas obligé de voir à quoi ils ressemblaient et faisaient plusieurs années plus tard. Et c’est un des rares animes qui nous le montre ! J’ADORE !
    Ulgar qui a la petit étoile de Funi, hihihi est ce que les créateurs les ship ? Ils auraient 7 ans de différences ! Même si je shipais plus Luca avec Ulgar héhé.
    Quitterie est tellement beeeeeeeeeeeeelle ! Et j’en étais sure qu’Arie finirait avec Kanata, puis j’aurais été en colère contre la prod si ça n’avait pas été le cas haha ! Mignon mais creepy le fait de demander à Charce pour la main de Aries…C’est pas véritablement sa fille erh.
    Ooooh, décidément c’est bien Yun-Hua la plus belle !

    Nous commençons la série avec un opening très dynamique qui présente les personnages et ce qui me fais rire là dessus c’est que SPOILER ALERT, ils sont mis par couple. Héhéhé. Et après quelques épisodes le Luca/Ulgar c’est plutôt sarcastique.
    L’ending en zappe d’ailleurs, même si la musique est sympa, on voit pas tout les personnages, ça aurait été sympa un peu plus de ‘photos souvenirs’.
    Mais sinon, les musiques sont pas mal.

    C’est le grand délire des présidentielles en ce moment, avec Cop Craft, Carole & Tuesday et autres…

    J’ai vraiment beaucoup aimé cette aventure. Tellement de découvertes et de retournements de situations, avec en parallèle un côté science-fiction très charismatique, et des personnages très intéressant.

    #16.5/20

  2. 5 épisode et j'avoue commencer à caler.
    L'idée de départ est bonne mais le côté colonie de vacances me déplaît autant que la vacuité de l'histoire.
    Si les personnages stéréotypés ne me dérangent nullement habituellement (c'est le lot des animes), ceux là me tapent sur les nerfs et peu trouvent grâce à mes yeux.
    Je vais me forcer à terminer mais j'avoue ne comprendre ni la note ni l'enthousiasme général.
  3. Bon voila mon coup de cœur de l'été 2019. Mieux ! Cette anime est une bouée de sauvetage de l'animation japonaise. On va pas se le concédé ses dernier temps. On a une sur-representation du genre isekai et fantasy. A un point qu'il se ressemble foncièrement tous. Alors messieurs les studio de production prenez en de la graine :

    -Un anime de SF sans mecha en 2019 (Alors que l'animation japonaise a été bercer par la SF en plus bon sang !)
    -Un anime cohérent en 12 episode
    – Mieux un anime cohérent et COMPLET ! (Car oui j'en est ma claque aussi que les anime soit des pub de manga sans réel fin).

    Donc pour moi cette anime a été une bouée de sauvetage. Vous vous rendez compte le peu d'anime de SF qu'on a ? Genre le dernier ça doit être Psycho pass.
    Donc oui c'est une bonne anime avec une bonne fin et bien construit. Alors certes c'est pas parfait y quelques petite facilité scénaristique et quelques rushage a la fin.
    Mais le constat reste bon. L'anime est unique a contre-sens en 2019 de tout ce qui se fait actuellement. Et on redemande ! Moins d'anime fantasy-mmo-isekai et s'il vous plait. Plus de création original comme Made in abys et Kanata no Astra. Car au vu des ventes c'est ce que demande le public. Et merci a l'auteur de Sket dance qui a su évoluer sur cette anime. C'est un tour de force.
    9/10

    1. C’est vrai que les isekai et les scénarios fait et refait mais qui ne finissent même pas comme il faut c’est lassant à la longue. ;)
      Made In Abyss ahlàlà, j’ai tellement hâte de la suite !
      Merci de ton avis en tout cas ! ;)
  4. Le hasard fait bien les choses. J'ai découvert l'animé grâce au bouton aléatoire vers 00h00. Il est 06h30, je l'ai fini d'une traite.

    Je trouve l’animé extra ordinaire avec une seule remarque, j'aurais aimer un rythme un peu plus lent en 25 épisodes pour plus de suspens.

    Maintenant place a l'histoire

    SpoilerVoir
    Au début j'ai eu peur d'un mécha dissimulé car souvent qui dit espace dit combat.
    Heureuse surprise de remarquer que je me suis trompé sur toute la ligne.

    Je félicite tout de même qu'en 12 épisode ils ont pu:
    – Décrire un petit background de 9 personnages
    – Avoir un fil directeur qui relit les personnages
    – Avoir en plus de cela 2 secrets a découvrir : leur passé (l'histoire) et leur passé (leur point commun)

    Tout ceci en rajoutant l'exploration de 5 planètes qui avaient chacune leur particularité:
    – Cohésion du groupe
    – Découverte de personnage
    – Une pointe d'humour et une intrigue
    – Un rebondissement
    – Une première conclusion

    Après si on doit juger l'animation je dirais Osef/20. L'histoire est tellement prenant que l'animation prends selon moi une moins grande importance même s'il n'est pas parfait (manque de finition je dirais).

    En tout cas ça devrait être un Must Watch si vous aimer
    1) La Sci-Fi, l'espace, la découverte
    2) Une pointe d'humour
    3) Une très légère dose de romance (ce n'est pas du tout mis en avant)

    Commentaire posté le jour même a 6h57

  5. Première épisode super sympa vraiment, les commentaires ne donnent pas trop envie est pourtant je suis content d'avoir quand même regardé !
    1. Ah ça c’est cool à voir :D Si tu continues à le regarder, donne nous ton avis à la fin comme ça peut être que ça incitera les autres à ne pas se fier uniquement aux commentaires ;)
  6. Je pensais le prendre puis je lis un commentaire ou ça dit que l'histoire est plutot simple d'apres quelqu'un qui a lu le Manga donc :c
  7. Le manga s'appelle Astra, Lost in space, si vous voulez y jeter un oeil en librairie!^^
    Dans ma boutique on l'a plutôt classé en jeunesse car c'est un bon premier pas dans la SF et dans le manga mais c'est assez enfantin et simple.
    1. On ne dirait pas pourtant en voyant la fiche de l’anime que c’est assez enfantin ^^ mais bon comme on dit il ne faut jamais se fier à l’apparence xD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *