Cop Craft

Cop Craft

Licencié par Wakanim

TITRE ORIGINAL : コップクラフト DRAGNET MIRAGE RELOADED
TITRE ALTERNATIF : Cop Craft – Dragnet Mirage Reloaded
ANNÉE DE PRODUCTION : 2019
GENRES : Action | Fantastique | Science-Fiction | Seinen
AUTEUR : GATŌ Shōji
STUDIO : [MILLEPENSEE]
ÉPISODES : 12 x 24 min

RÉSUMÉ :

Source : [Icotaku]

Basé sur le roman Cop Craft de Gatou Shouji.

Il y a 15 ans, une porte inconnue de l’hyperespace s’est ouverte au-dessus du Pacifique. Derrière cette porte se trouve Reto Semaani, un monde alternatif étrange où vivent fées et démons. À San Theresa résident plus de deux millions d’immigrants venant des deux mondes. Qualifiée comme la nouvelle « ville de rêve » de notre monde, elle est en fait le territoire d’inégalités de richesse et se retrouve gangrénée par le crime : la drogue, la prostitution et le trafic d’armes y font loi. Pour combattre ces crimes haineux, deux membres de la police, l’inspecteur Kei Matoba et le chevalier du monde alternatif Tilarna, diamétralement opposés en termes de genre, de personnalité et même de monde d’origine, vont faire équipe. C’est alors qu’un accident a lieu… Deux mondes. Deux justices. Venez suivre les aventures de ce duo de policiers pour le moins atypique !

ÉPISODES :

01  02  03  04  05  06  07  08  09  10

11  12

Trailer :


38 commentaires sur “Cop Craft

  1. Cop Craft by Lyra

    DESSIN (5.5/10)

    ...Voir
    Le charadesign me plait énormément, il est assez original. (même si j’ai un peu de mal à reconnaître les oreilles humaine parce qu’elles sont aussi rondes et petites que les Semans, et parfois elles sont pas assez pointus celle des ‘aliens’)
    Les décors sont plutôt bien fait également, après ils sont moins marquant parce qu’il vaut mieux mettre en valeur les personnages et les actions…même si ces dernières c’est pas vraiment ça…

    Les scènes contiennent beaucoup trop de plan fixe et de zoom pour pallier à un niveau d’animation médiocre. Les combats ne sont vraiment pas exceptionnels, je suis terriblement déçu parce que les dessins sont plaisants et l’histoire intéressante. C’est difficile de se mettre dans l’ambiance quand l’animation n’est pas de qualité et casse le rythme.

    Zolie couleur comme les vêtements semani, la caisse jaune de Matoba et les personnages. Comme Zooey par exemple qui a de très jolies yeux.
    Même les ambiances dans les scènes de nuits où avec les gyrophares et tout, c’est bien géré.

    Clairement les personnages et les couleurs sont des grands points positifs mais l’animation est un gros point négatif. Mais le pire c’est que l’animation dessert la narration.

    NARRATION (8.5/10)

    On est donc dans une sorte d’isekai inversé (bon oké c’est parce que on se fait envahir d’isekai que j’en vois partout) dans le sens où le monde que l’on connait, la Terre, subit une distorsion de l’espace avec un portail qui surgit dans le Pacifique (si je me souviens bien) vers un autre monde : Semani.

    Ça m’a fait penser aux romans de Raymond E. Feist sur son univers avec la Faille entre Midkemia et Kelewan. D’ailleurs petit aparté là dessus pour les amateurs de bons romans du genre médiéval fantastique, la Trilogie de l’Empire est inspiré des cultures asiatiques (de l’Est principalement) avec donc cette faille qui ici est un enjeu territorial et commercial très important.

    Dans Cop Craft la question porte plus sur l’humain et non les ressources.
    J’ai beaucoup apprécié cet angle d’approche dans le scénario parce qu’il y a beaucoup de matière à faire avec cette histoire de faille.
    De nombreuses questions sont soulevées comme la cohabitation entre deux peuples et cultures différentes, rappel de la mondialisation qui s’affirme dans notre monde moderne qui ici oppose les ‘dlinis’ et les ‘semans’.

    En fond nous avons donc une élection présidentielle qui est un enjeu très important pour la place des Semans dans le pays pour une certaine égalité entre les deux peuples. Mais derrière tout ça ce cache un complot qui sera mis en lumière par nos deux héros, un Terrien japonais, Kei Matoba et une chevalière Seman, Tilarna Exedilika.

    Explorons les contrées du spoilVoir
    Le grand ennemi c’est Zelada, un mage Seman qui hait les humains qu’il trouve immoral, dépravé et néfaste pour son ‘peuple’. L’infidélité à travers l’affaire de l’homme politique, la corruption par rapport aux flics ripou et au Seman qui ne jure que par l’argent ‘moyen d’être heureux’, la prostitution en lien avec l’infidélité et le porno dans l’affaire du Seman et son trafic de revue sont tout autant d’exemples qu’avance Zelada pour défendre son opinion contre l’arrivée des Semans sur la planète Terre et leur volonté de rester. Qui se concrétise avec un Seman dans les choix des élections.

    Seulement, la Faille est là et si les Semans ont envie de rester il n’y a pas forcément que de mauvaises raisons. Malgré le racisme très fort ambiant, certains y trouve leur place, quand on voit Tilarna, la chevalière, qui se plait en tant que flic. Ou encore Zooey, qui rêve de photographie en tournant la page sur son passé de prostituée. (qui aura essayer en tout cas)

    Accepter le changement ce n’est pas perdre qui on est et ses racines mais rajouter celles des autres aux siennes. Certes il y a une peur de perdre son identité mais le monde tend à n’être qu’un et il n’y a aucun moyen de reculer. Il y a eu tellement de changement dans l’histoire déjà en France avec la Révolution. Comment savoir si ça va bien se passer ? Personne ne le sait mais ne jamais essayer c’est prendre le risque de passer à côté de quelque chose qui marche.
    Je pense à ce que dis Matoba sur les votes ‘on ne vote pas pour celui qui correspond à nos idéaux mais au meilleur de tout les candidats selon nos idéaux’. Il y aura forcément des idées qui nous plairont moins. C’est impossible qu’un programme ne comporte que des choses que l’on veut et qui plaise à tous.

    ET les histoires annexes ?Voir
    J’ai trouvé que les histoires annexes en fait apporter plus de volume par rapport à ce que défend Zelada mais aussi la volonté de Matoba en tant qu’humain et en tant que flic.
    Même si j’aurai aimé en apprendre plus sur ce fameux livre cause de la Faille ou encore sur l’enfance de Tilarna, le scénario mis en place est très intéressant et présage un univers assez complet, même si l’on ne voit qu’une toute petite partie de la culture Seman.
    A mon plus grand regret d’ailleurs, puisque j’aurai vraiment voulu avoir plus d’informations sur la politique et la culture Seman.

    Le sujet sur le racisme très bien malgré son côté sujet épineux que je dirai contemporain mais avec du recul c’est de tout temps et c’est hallucinant car la tolérance n’avance pas vite à nos yeux et sur le motto ‘il faut vivre avec son temps’ ce n’est pas encore ça mais il ne faut pas oublier que Rome ne sait pas construite en deux jours et qu’à l’âge de la Terre le terrible commerce triangulaire date d’hier.

    Los PersonajosVoir
    Revenons en à nos Matoba ! C’est un personnage que j’aime énormément sur ces réflexions et déductions et je trouve qu’il forme un très bon duo avec la chevalière surex. Il est la force tranquille et le blasé du duo. Il ne s’étonne plus de grand chose, en même temps à son poste, il a déjà dû en voir des vertes et des pas mûres.

    Tilarna est un personnage que j’apprécie bien mais je ne la trouve pas assez souple par rapport au fait que le monde humain est différents du monde Semani. Surtout vis-à-vis de Matoba et de la justice. Elle reste fermée dans ce qu’elle à apprit avec les chevaliers de son monde et coincée avec les choses merveilleuses du monde ‘dlinis’ qu’elle a entendu avant d’arriver sur Terre qui s’avère n’être que des rumeurs car l’herbe est toujours plus verte chez le voisin.

    Mais pour les épauler il y a la charmante Cecil Epps qui est un amour ! Avec Exedilika et Kei elle est super gentille, même touchante dans l’épisode avec le chat même si cet épisode était assez maladroit il a apporté malgré tout un peu de tendresse et d’humour que j’ai moyennement apprécié, mais tout les goûts sont dans la nature.

    En ce qui concerne la musique j’ai adoré les OST et les génériques j’ai adooooooré l’opening, la musique et les enchaînements d’images sont trop bien avec les couleurs, on ressent bien l’ambiance. Sauf que ici aussi ça manque aussi de bonne animation, c’est tellement dommage ce manque de fluidité.
    L’ending quant à lui est un vrai délice ! On a le droit à des fins d’épisodes avec la douce voix de Tilarna et des images toutes en douceurs.

    ReflexophiloVoir
    Pour finir je pars en cacahuète en mode philo, parce que j’ai trouvé cet anime assez fou niveau morale.

    Cop Craft apporte un message fort sur un sujet extra contemporain et une manière de mettre en avant les conflits et grandes questions de nos jours assez concise et élégante.

    Je me permets de faire un parallèle avec Kanata no Astra sur le sujet précédent par rapport à la mondialisation puisque (ALERTE SPOILER) les héros viennent d’Astra un monde uni où il n’y a qu’un seul pays qui est le résultat d’une exode de la Terre. Pourquoi ? Parce qu’une météorite menaçait la Terre d’annihiler toute forme de vie et que le monde est divisé par les étiquettes de pays et de religions qui mène à des guerres sans fin.
    Je ne dis pas que le système ‘Astra’ est une solution, parce que contrairement à Cop Craft qui est réaliste, Kanata no Astra apporte une image utopique (en dehors du scénario qui nuance fortement mon propos mais ça c’est une autre histoire) d’un système politique : c’est à dire, sans pays, sans religion et sans armes.

    Bref ! Super animé, mais tellement dommage que l’animation ne soit pas au point et que ma curiosité pour l’univers Semani n’e soit pas étanchée.

    #14/20

    1. Bonsoir,
      je me doutais qu'il y allait avoir un petit quelque chose la dessus quand j'ai vu apparaître 4 spoilers sans rien dedans. J'ai bien apprécié cet anime car genre non vu jusqu'à présent. J'ai également bien apprécié le résumé fait. J'ai lu sur le site de WAKA que les titres des épisodes faisait des références à des films ou autres. Comme je n'ai pas vraiment de culture dans ce domaine est-ce que quelqu'un voudrait en parler davantage? Merci.
      A+
      1. Haha oui, je fais la mise en page après. :p

        Alors j’ai vu qu’il y avait pas mal de référence à des musiques comme Smell Like Teen Spirit de Nirvana ou In The Air Tonight de Phil Collins. Après pour les films, je ne sais pas. :o

  2. 7,18 actuellement sur anime list, je trouve qui mérite un peu plus, genre 7,30. j'adore tous se qui est séries policière, alors quand j'ai vus cette animé sortir cette été, oh my….
      1. le mélange policier et héroic fantasy … je me dis pourquoi pas, on a bien eu du militaire /magical girl avec tohkusen asuka.. bon la ça m'a pas l'air sanglant mais prometteur quand même..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *