Megazone 23

Megazone 23

Pour public averti : Oui (nudité)

TITRE ORIGINAL : メガゾーン23
ANNÉE DE PRODUCTION : 1985-89
GENRES : Action | Cyber | Drame | Espace | Mecha | Musique | Mystère | Romance | Science-Fiction
AUTEUR : Aramaki Shinji | Ishiguro Noboru
STUDIO : AIC | ArtLand | Artmic
ÉPISODES : 2 OAV 80 mins + 2 OAV 50 mins

RÉSUMÉ :

Source : [Nautiljon]

Première partie :
Yahagi Shōgo est un adolescent désœuvré et coureur de jupons qui, par hasard, entre en possession d’une étrange moto lourdement armée nommée Garland, et qui est de plus recherchée avec acharnement par la police. C’est en tentant de leur échapper que Shōgo tombe sur Bahamut, un ordinateur qui lui apprend la terrible vérité sur le monde qui l’entoure : l’endroit où il vit n’est qu’une réalité virtuelle, une reproduction de Tōkyō stationnant en orbite dans un gigantesque satellite (Megazone), l’humanité ayant disparu d’une Terre dévastée il y a 500 ans. Et le plus important : l’arme responsable de la désertification de la Terre n’a pas disparu, loin de là.

Deuxième partie :
Au sein de la cité en orbite, une dictature militaire a été mise en place par le colonel B. D. dans le but de se défendre contre l’arme responsable de la destruction de la Terre 500 ans auparavant. Shōgo et sa petite amie Yui ont quant à eux trouvé refuge au sein d’un gang de biker. Avec l’aide de l’intelligence artificielle Eve, ils vont affronter le colonel afin de montrer que l’humanité est apte à recoloniser la terre.

Troisième partie :
La troisième partie de l’OAV se découpe en fait en deux épisodes intitulés Le Réveil d’Eve et Le Jour de la libération. 500 ans ont passé depuis les événements des deux premières parties, lorsque Shōgo ramena la vie et Bahamut sur terre ; l’humanité s’est depuis confinée dans la cité d’Eden contrôlée par une intelligence artificielle : Bishop Won Dai. Eiji Takanaka, un hacker de génie, se voit confier une mission par un groupe mystérieux nommé EX Corp. Mais il va rapidement découvrir Eve, l’intelligence artificielle de Megazone, et une lutte qui le dépasse pour le devenir d’Eden.

OAV :

01  02  03  04



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *