Bakumatsu Kikansetsu Irohanihoheto

Bakumatsu Kikansetsu Irohanihoheto

TITRE ORIGINAL : Bakumatsu kikansetsu irohanihoheto
ANNÉE DE PRODUCTION : 2006 - 2007
GENRES : Drame | Historique | Mystère | Surnaturel
AUTEUR : [TAKAHASHI RYOUSUKE] [YATATE HAJIME [SUNRISE]]
STUDIO : [SUNRISE] [BANDAI VISUAL]
ÉPISODES : 26 EPS 25 mins

RÉSUMÉ :

Source : [Animeka]

L’histoire se déroule à Yokohama, à la fin de l’ère Edo (1603-1854). Le shogunat vit ses dernières heures, et l’ombre de la révolution plane sur le pays. C’est alors qu’apparaît celui qu’on surnomme l’assassin éternel, Yojirô Akizuki, une fine lame à qui l’on prête des pouvoirs surnaturels…

ÉPISODES :

01  02  03  04  05  06  07  08  09  10

11  12  13  14  15  16  17  18  19  20

21  22  23  24  25  26



10 commentaires sur “Bakumatsu Kikansetsu Irohanihoheto

  1. Je me laisse juste une note à moi-même pour penser d’en faire la critique la prochaine fois que je passe par ici…car ce fut étonnement une bien mauvaise surprise *0* Haha…
    Bref, si vous lisez ce commentaire et êtes fans de l’histoire du Nippon…
    Faites-vous votre idée; Tout le monde est différent et il ne faut pas forcément se fier aux avis des autres =P SHIKASHI, étant moi-même plus que passionné et connaisseur de l’histoire du Nippon, je lui est apposé une note plutôt négative ^^’
    Une bonne idée de départ part contre. Et pas totalement une perte de temps… Tabun XD
    Arigatoya HOC~<3 =)
  2. je ne comprends vraiment pas pourquoi cet animé a une note aussi basse
    il est pourtant magnifique avec de bonnes scènes de guerre et de combats et est très interessant d’un point de vue culturel
    en clair un superbe animé qui mérite au moins 9/10
  3. Une série qui m’a fait fortement penser à « Hakuouki hekketsu roku », d’ailleurs on en retrouve des personnages, même époque, même faits historiques, même philosophie (sens du sacrifice et de l’honneur) ; mais aussi un scénario assez dense mélant fantastique et faits historiques réels.

    Toutefois même si sur le fond cette série ressemble énormemment à sa consoeur (une guerre civile entre anti et pro shogun arbitrée par les nations étrangères qui tentent de s’immiscer dans la politique intérieures du japon) ; sur la forme elle développe une histoire complètement différente (un mystérieux guerrier veut détruire une tête maléfique et une troupe de théatre cherche à se venger des responsables de leur malheur).

    En gros un scénario comportant beaucoup de personnages, pas mal de combats aussi épiques que sanglants, une bonne dose de fantastique sous forme de magie noire, mais aussi des magouilles et des complots politiques et au milieu de tout ça les divers protagonistes essaient d’arriver à leur fin entrainant de multiples alliances de circonstances et autres trahisons en tout genre. Franchement l’histoire est trés bien foutue et vite prenante.

    Le seul défaut reste sa lenteur ; en effet si le premier tiers des épisodes s’avère fort passionnant par la suite on sent une nette baisse de rythme et plus on avance, plus ça devient lent avec des épisodes dans lesquels il ne se passe pas grand chose ou encore l’apparition de flasbacks qui ne servent qu’à faire du remplissage ; il faudra attendre les quatre derniers épisodes pour retrouver un ensemble avec plus de punch.

    Bref une série fantastiquo-historique bien sympa et captivante mais dont l’histoire a tendance à un peu trop stagner vers le milieu ; cependant l’ensemble reste fort divertissant.
    note 7.5/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *