No.6

No.6

TITRE ORIGINAL : No.6
ANNÉE DE PRODUCTION : 2011
GENRES : Aventure | Drame | Science-Fiction | Shonen-ai
AUTEUR : Asano Atsuko
STUDIO : Bones
ÉPISODES : 11 Eps 25 Min

RÉSUMÉ :

Source : [Animeka]

En 2013, à la suite de la dernière grande guerre, la majeure partie de la surface habitable disparut et, de ce fait, les armements militaires furent interdits. Ce fut le traité de Babylone qui organisa une seule entité indépendante pour gouverner les six régions restantes. Shion habite dans une de ces régions très contrôlées et hiérarchisées, appelée No. 6. Il fait partie de la future élite de la ville et suit un enseignement spécial depuis l’âge de deux ans. Une nuit, il sauve un garçon surnommé le Rat (Nezumi), qui a échappé à la police de sécurité. À partir de ce moment-là, la vie de Shion prend un tournant radical et ne sera plus jamais la même.

ÉPISODES :

01  02  03  04  05  06  07  08  09  10

11


100 commentaires sur “No.6

  1. Donc, je viens de finir mon 2nd visionnage de No.6 le premier remontant à 2 ans.
    Ma critique arrive donc alors que je viens tout juste de terminer le dernier épisode. Je préviens d’ailleurs que je suis encore sous le coup de l’émotion ah ah.

    C’est parti !

    No.6 est une œuvre de SF/anticipation avec un peu de fantastique.
    Comme la majeure partie des œuvres de SF (en tout cas que j’ai lu/vu) il sera question ici, à travers un monde différent, de nous interroger sur le notre ainsi que sur la nature de l’Homme.
    L’histoire peut sembler un peu confuse, des guêpes, une cité mystérieuse, des complots, une utopie qui vit grâce à la souffrance des autres. C’est pour ça que selon moi c’est une œuvre qui mérite un revisionnage pour mieux comprendre les sous-intrigues mais cela ne garantit pas toujours la compréhension totale (personnellement il y a des choses que je ne comprends toujours pas !). No.6 est une œuvre complexe qui brasse nombre de sujets mais qui les gère assez bien pour la plupart. Elle nous montre que même dans les ténèbres une lumière est présente. En somme une œuvre positive malgré les thèmes (je plussoie !!)

    une fois le fond abordé, voici la forme. Au niveau de l’animation, tout est on ne peut plus correct. Les paysages sont splendides (j’ai beaucoup d’affection pour les scènes de soleil couchant flamboyantes…) et les personnages sont plutôt bien animés même s’il y a des moments où ça douille un peu. Mais bon… Le charadesign est plutôt sympathique même s’il peut être un peu déstabilisant pour ceux qui ont l’habitude d’animation plus « classique ».
    Les ost sont très bien choisies et le Kaze no requiem qui est central dans l’anime est vraiment une chanson magnifique.
    Les seiyuus sont très convainquant (aaah Nezumi-san ta voix est si suave… ).
    La forme est dans l’ensemble très bonne.

    En bref, No.6 est une de ces petites perles de l’animation dans le genre SF, ici pas de mecha, pas de pistolet laser ou de vaisseaux spatiaux. Non là, c’est un monde qui pourrait être le notre (et ça fait froid dans le dos).
    C’est un des rare animes que j’ai vu (bon certes.. je n’en ai pas vu beaucoup) où les personnages sont vraiment « humains », ils ont leurs peurs, leurs désirs, leurs rêves, leurs ambition, certains veulent changer le monde d’autre veulent juste survivre.
    Nezumi, les ténèbres et Shion la lumière. Je leur souhaite bon voyage ! ^^

  2. Cet anime m’a toujours fait rire à cause des voix !

    Shion : Eren
    Nezumi : Reiner

    Et le jour où je trouve un gifset avec Reiner qui pète le mur Maria et en « sous-titre » tu as : « JE L’AI FAIT POUR TOI SHION ! » , je vous jure que vous m’entendez rire depuis votre maison !

  3. Pour ceux qui ont peur du shonen-ai dans la liste des genres, ici c’est vraiment suggéré, à part un chaste baiser y’a pas grand chose, l’histoire en elle même est géniale, surréaliste et crédible à la fois… un régal, un collector pour moi!
  4. Un anime purement japonais comme on peut s’en rendre compte en suivant l’histoire surréaliste.

    SpoilerVoir
    Bon, je dois l’avouer, j’ai regardé cette série juste pour voir le baiser entre Shion et Nezumi. Mais, comme le côté shônen-ai est arrivé un peu tard, et

    je me suis rabattue sur le scénario qui est vraiment pas mal^^ Ce qui est assez sympa, c’est que dans l’anime on assiste à la transformation de Shion (il passe aux cheveux blancs et marques sur le corps) alors qu’en général dans les animes, on arrive dans l’histoire, le héros est déjà transformé et en général on a des flash back plus tard. Ensuite, la relation entre les deux personnages principaux est super intéressante car très réaliste.

    SpoilerVoir
    Je trouve dommage que l’intrige sur le passé du Rat arrive si tard, ça aurait pu faire un bon suspens si on avait introduit ça plus tôt et j’aurais aimé plus d’éléments. Et la fin est triste. Enfin, je devrais la fin est typiquement japonaise. Ouverte à l’imagination quoi

    Merci au staff :)

  5. Ce manga est tout simplement… MAGNIFIQUE ** j’adore l’histoire et j’aime surtout la relation qu’il y a entre Nezumi et Shion ^^
    J’espère qu’il y aura une autre saison ça serait super ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *