Kurogane no Linebarrels

Kurogane no Linebarrels

TITRE ORIGINAL : 鉄のラインバレル
TITRE ALTERNATIF : Linebarrels of Iron
ANNÉE DE PRODUCTION : 2008 – 2009
GENRES : Action | Amour / Romance | Combat | Comédie | Cyber | Drame | Espace | Mecha | Science-Fiction
AUTEUR : Shimizu Eiichi | Shimoguchi Tomohiro
STUDIO : Digiturbo | Gonzo
ÉPISODES : 24 Eps 24 mins

RÉSUMÉ :

Source : [Nautiljon]

Les événements se situent en 2016 dans la ville de Misaki. Koichi Hayase, collégiens, souffre douleur, mène une vie peu paisible, mais avec comme seul rêve de devenir « Le Héro Justicier ». Alors que le monde vie paisiblement, Koichi va découvrir que celui-ci est en grand danger. La rencontre avec cette jeune fille nue tombée du ciel, du nom de Emi Kisaki, va tout changer en lui, et peut-être rendre son rêve en réalité… Un lourd combat entre les membres du JUDA et ceux de la KATOU-KIKAN est lancé, pour la survie de la Terre contre l’invasion du monde parallèle de la « Haute-Probabilité ». Faisant preuve d’un grand égo, Koichi sera tout de même faire confiance à la JUDA, corporation de matériel médicale, couvrant le projet le plus top secret au monde et gardé par l’ONU, et à ses membres tels que Yajima, Risako, Ogawa Yuri, Ishigami Kunio, Moritsugu Reiji, Yamashita Satoru, les jumeaux Endo Izuna et Shizuna, Kujou Miu. Mais qui est réellement Emi ? Que sont les « MECHA »et les « Factors » ? Quel est le but ultime des affrontements entre la JUDA et la KAITOU-KIKAN ? Quel est ce lien étrange entre Katou Hisataka et Ishigami Kunio ? Pourquoi le LINEBARREL est-il tellement précieux ?

ÉPISODES :

01  02  03  04  05  06  07  08  09  10

  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20

21  22  23  24



11 commentaires sur “Kurogane no Linebarrels

  1. Tout d’abord je tenais à signaler que tous vos liens sont morts a partir du 13, j’ai l’impression que le lecteur rutube a changé de modele et du fait ça a été transféré sur un nouveau lecteur.

    Maintenant entrons dans le vif du sujet, on voit de suite que l’anime a presque 10 ans, graphiquement c’est pas top mais ce n’est pas le plus important.

    Franchement je dirais que l’histoire n’est pas mal du tout, et j’avoue que la tournure que prend l’anime dans les derniers épisodes m’a surpris.

    C’est un anime plaisant, pas compliqué et suffisant pour passer un bon moment.

    Pour moi ça sera un 7/10 pour les graphismes et si ça ne vous rebute pas, je vous le conseille

  2. Je suis tombé un peu par hasard sur ce « Kurogane No Linebarrels » et ce fut une bonne surprise.
    C’est un combat de civilisations bien mené.
    L’histoire débute petitement à la façon d’un school-life puis elle se complique, des enjeux apparaissent, son intensité croit jusqu’à un final gigantesque.
    Les relations entre les persos changent suivant les (nombreux) rebondissements de l’histoire, la psychologie de notre « justicier » évolue, j’ai bien aimé.
    Tout cela m’a fait gardé beaucoup d’intérêt pour l’histoire d’un épisode sur l’autre et je n’ai pas vu venir la fin : super !
    Le graphisme de bon niveau est soigné.
    Les décors sans être exceptionnels sont fins et les couleurs varient suivant les ambiances à recréer, c’est convaincant.
    Les méchas sont vraiment superbes ; leur design m’a beaucoup plu.
    J’ai adoré leurs transformations.
    L’animation est sans reproches, que ce soit les humains, les robots ou l’animation des décors (effondrement d’immeubles, nuages, …) c’est vraiment nickel !
    Les combats sont très rapides sans être brouillons : joli, joli.
    Seul « demi » reproche à tout cela : au début de l’histoire j’ai trouvé le héro vraiment long à percuter et mou comme une tranche de paté.
    Ce n’est qu’un demi reproche car sans cette attitude initiale son évolution aurait été moins marquée jusqu’au dénouement de l’histoire.
    Je pense que tout le monde peut regarder sans craintes cet anime car hormis une ou deux gouttes de sang de temps en temps il n’y a ni scènes de souffrance trop prononcées ni morts (ce sont des méchas qui explosent !).
    Un épisode est légèrement ecchi mais il n’y a pas de quoi fouetter un chat.
    Après quelques animes démarrant sur les chapeaux de roue puis basculant rapidement dans la banalité, je tombe enfin sur une histoire qui m’a enthousiasmé du début à la fin.
    Je vous la conseille.
    Merci Hinata Online Community pour le partage ainsi qu’aux fansubs pour leur traduction. ^3^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *