Katsute Kamidatta Kemono-tachi e

Katsute Kamidatta Kemono-tachi e

Anime licencié par Crunchyroll.

TITRE ORIGINAL : かつて神だった獣たちへ
TITRE ALTERNATIF : To the Abandoned Sacred Beasts
ANNÉE DE PRODUCTION : 2019
GENRES : Action | Aventure | Drame | Fantasy | Guerre
AUTEUR : Maybe
STUDIO : MAPPA
ÉPISODES : 12 x 24 min

RÉSUMÉ :

Source : [Crunchyroll, Icotaku et Nautiljon]

Basé sur le manga To the Abandoned Sacred Beasts de Maybe.

Alors que la guerre civile entre le Nord et le Sud faisait rage depuis des années, la force militaire du Nord utilisa la magie pour créer une unité de soldats surpuissants : ces guerriers mi-hommes mi-bêtes furent appelés « Divins ». Ils ramenèrent la paix et furent traités en héros par le peuple. Aujourd’hui, craints de tous, les Divins sont traqués car tôt ou tard ils perdent la raison et deviennent une menace. Nancy Charlotte Bancroft est la fille d’un de ces Divins. Déterminé à venger la mort de son père, elle suit l’énigmatique Chasseur de Bêtes, Hank. Avec lui, elle est entraînée dans une traque impitoyable des Divins devenus des monstres.

Mais quelles vérités se cachent derrière l’existence de ces Sacred Beasts ?

ÉPISODES :

01  02  03  04  05  06  07  08  09  10

11  12

Trailer :


45 commentaires sur “Katsute Kamidatta Kemono-tachi e

  1. Bon pour ma part je trouve que c'est l'un des pire anime du studio Mappa. Surement le deuxième par ailleurs.
    Tout d'abord faudrait que le japon se calme sur la fantasy lambda. On arrive vraiment a saturation pour ma part. (Et encore c'est pire pour les isekai ou tu en a 4 par saison sa devient énervant a la longue.)
    Bref malgré ceci je trouve l'histoire peu intéressante. Mais la ou le bas blesse vraiment c'est le chara design des divins. C'est vraiment bas du front. Tu sent la non inspiration de ton monde. Et du coup ta diégèse prend un coup.
    Malgré tout y a quelques bonne scène mais vraiment bof :/
    Du coup 6/10 pour ma part.
  2. Katsute Kamidatta Kemono-tachi e by Lyra

    C’est parti pour To the Abandonned Sacred Beast, du studio MAPPA qui a également réalisé Banana Fish, Dororo, Kakegurui et Yuri On Ice entre autres.

    DESSIN (6/10)

    ...Voir
    Le charadesign est bien sympa, mais je ne me souviens plus où j’en ai vu un similaire mais en tout cas nos chères Elaine et Schaal ont un petit air de Ashirpa dans Golden Kamuy.
    J’aime beaucoup les personnages, mais par contre ce qui me plaît beaucoup moins c’est le charadesign des Divins. Il y en a des excellents (comme Hank d’ailleurs, même si ses abdominaux c’est too much), des plutôt potable, mais surtout des extrêmement moches. Je comprend pourquoi ils sont pris comme des monstres avec un charadesign un peu trop abusif sur certaines particularités physiques.

    En ce qui concerne les décors, ils sont plutôt bien fait. J’ai pas grand chose à dire, une ville est une ville, y a rien d’exceptionnel, mais vers les derniers épisodes (2-3) les graphismes perdent en qualité, c’est dommage.
    Sinon l’animation et les combats sont bien réalisés, même si parfois c’est un peu brutasse, quand on voit ce qui s’affronte c’est normal.

    Dans les couleurs l’anime me fait un peu penser à Sirius the Jaeger, l’ambiance est quelque peu similaire et l’époque dépeinte aussi, quoi que un peu plus cliché londonien romantique dans Sirius, ici on voit plus de pauvreté et de guerre. Haha peut-être le coté loup-garou, qui sait ? Non je rigole. Mais l’anime comporte des couleurs réalistes avec des touches étonnantes. La plupart sur les cheveux et yeux, ce qui me plaît absolument ! Après tout cet anime n’a pas besoin d’être 100% réaliste, il y a du Divin là dedans.

    NARRATION (7.5/10)

    Bienvenue dans l’affreux destin qu’à choisi Hank, un soldat faisant parti des Divins, des militaires mi-humains, mi-monstres, des armes qui ont permis de remporter la guerre contre le Sud. Seulement, obtenir ces pouvoirs a une contrepartie : perdre peu à peu son humanité pour ne devenir que des monstres qui sombres totalement dans la folie.
    Pour empêcher à ces camarades de tuer quiconque, Hank annonce que si l’un d’eux perdait la raison, il le tuerait. Lui ou un autre, mais au final, une fois la guerre totalement fini, c’est Hank qui endosse cette responsabilité suite à un événement tragique qui coûte la vie à la femme qui a créé les Divins : Elaine. (Sa petite chérie, ça on l’a bien vu)

    Nous suivons donc Hank, mais également Schaal, une jeune fille qui a perdu son père parce que c’était un Divin que Hank est venu tuer pour le délivrer de cette fameuse malédiction. Mais bien sur, ce n’est pas tout !
    Même si elle l’accompagne afin d’en apprendre plus sur les Divins et leur funeste destin, l’aventure n’est pas aussi douce et reposante que nos deux héros l’espéraient. En effet, un traître parmi l’armée et ami d’enfance de Hank, Cain, complote je ne sais quelle magouille.

    Entre larmes, sang, amitié/amour et vengeance, la quête de vérité promet d’être chaud bouillante.

    2 parties de 6 épisodesVoir
    La première porte sur Hank et Schaal et leur chasse au Divins, et la deuxième, une fois que Hank est devenu un véritable monstre à cause de Cain, nous suivons Schaal et l’armée……

    J’ai particulièrement apprécié la première partie. Étant une introduction pour mieux comprendre la suite et pour cerner les personnages et que mon péché mignon c’est de voir les personnages évoluer, fait que j’ai préféré cette partie. Hank, Schaal et tout les autres sont touchants et débordant de vie et de volonté. C’est une jolie histoire dramatique je trouve. Voir le passé des Divins et comment ils étaient tous, avant de mourir de la main de Hank, j’ai trouvé ça vraiment beau. Schaal disait ‘personne ne naît mauvais’ et ça se ressentais dans les actes de Hank, même si c’était pour tuer ses camarades.

    Pour la deuxième partie, on entre un peu plus au coeur du sujet et cette fois, la chasse au Divins prend une tournure différente incluant Hank qui se fait cibler par Claude à cause d’un incident dans une ville nommé Whitechurch. On suit Schaal qui accompagne cette fois Liza et le petit frère de Cain à la recherche de Hank et des Divins qui font du grabuge pour les éliminer.
    Cette partie, je la trouve courte, mais c’est normal quand on voit la toute fin, il est évident qu’il y aura une suite. Cette deuxième saison serait beaucoup plus ciblée sur l’élimination de Cain et de son nouvelle état de Patria que sur la recherche des Divins. Bon aussi parce que je pense que les Divins restant sont chez lui. Il y en avait pas non plus une centaine.

    J’ai plutôt hâte de voir à quoi cette suite ressemblera, sur la relation Schaal/Hank, sur le passé de Hank et Cain que ce soit chez les Divins mais surtout quand ils étaient plus jeune avec Elaine. Et comme on voit à la fin, si Elaine fait son apparition, la réaction de Hank qui à mon avis sera pas très content.

    LOS PERSONAJOSVoir
    Hank Henriette, son nom me rappelle les X-Men en plus d’avoir l’allure de Wolverine, donc je ne peux m’empêcher de comparer la série au X-Men puisque après tout, les Divins sont ni plus ni moins des mutants.
    J’aime beaucoup ce personnage torturé qui se bat pour rendre hommage en quelque sorte, à ses compagnons de la guerre. Pour lui, quand la guerre s’est fini, la sienne ne faisait que commencer. Dès les premiers épisodes tout est mis en place et je ne peux m’empêcher d’exprimer de la tristesse et de la compassion envers cet homme. Mais également du respect, un profond respect. Parce qu’il aurait très bien pu partir, faire sa vie ailleurs, tout oublier comme un lâche. Sauf que non, courageusement il continu de se battre pour rétablir l’honneur de ses camarades et pour une soif de vengeance envers Cain, mais également de vérité.

    Nancy Schaal Bancroft est une jeune femme pleine de qualité et vertueuse au possible. Elle est généreuse et gentille et a toujours tout fait pour sa famille et son père. Seulement ce dernier étant un Divin, il a fini par se faire achever par Hank, ce qui a poussé Schaal a quitter sa campagne pour suivre l’assassin de son père afin d’en apprendre plus sur ces derniers.
    Même si elle est pleine de compassion, que dès qu’on la rencontre dans son passé, on devine quelqu’un de doux et d’aimant on voit cette brisure dans sa pseudo perfection quand son père meurt. Elle aura fait tout son possible pour essayer de conserver les bonnes part de son père, de plaidoyer auprès des villageois par rapport au bétail qui disparaît…Cette soif de vengeance s’estompe peu à peu, je pense qu’au fond d’elle est savait que la mort de son père n’était pas injustifié, sinon elle aurait sérieusement essayer de tuer Hank, et de manière aveugle sans vouloir comprendre et le suivre comme elle le fait.
    Je pense que c’est un personnage important pour Hank, parce que même si elle est fragile, elle montre une certaine combativité et ça se concrétise à la fin de la série ce rôle de support mental. Elle est motivante car très positive. Des fois un peu beaucoup, ça tire dans la naïveté, mais après c’est parce qu’elle ne sait rien des horreurs de la guerre.

    Liza Runecastle, la militaire, c’est la dame du fanservice de cet anime, mais à vrai dire ce n’est pas dérangeant ni en trop. Certes c’est quand même beaucoup à cet endroit là, mais ça n’influe pas sur l’histoire et les relations entre personnages. A part quelque scènes comiques qui ne sont pas de refus dans un tel bordel émotionnel.

    Cain Madhouse, première seconde où je l’ai vu je le pensais pas du camp des gentils. Au début je doutais de son appartenance aux Divins, mais en fait si. Avec son nom et son apparence c’est comme je le pensais : en rapport avec le sang. J’avais pressenti le coté loup-garou de Hank et vampire de Cain, vu que les deux se déteste ça fait écho aux vieilles querelles des mythes. Donc quand il s’est fait ‘tuer’ dans l’épisode 6, je savais bien que ce n’était pas déjà la fin, mais j’avoue que l’épisode 6 m’a bien étonné ! Oui même Cain déteste Hank quand on voit son regard sur la relation de Elaine et Hank, de la jalousie ? En tout ça le rend furieux. C’est pour ça qu’il s’en prend à Schaal d’ailleurs, et elle ressemble à Elaine en plus. Comment mieux faire pour l’énerver ?

    Claude Withers, quand on le rencontre, on ne sait peut-être pas qui il est vraiment mais j’ai compris qu’il souhaiterai abattre tout les Divins sans exception, même pour Hank. Encore plus quand on apprend qu’il est le frère de Cain même si ils ne se ressemblent pas du tout, Claude. L’épisode de Trice m’a fendu le coeur, mais c’est justement cette rancœur et haine envers son frère qu’il généralise pour tout les Divins.

    J’aime beaucoup le générique d’ouverture, la musique à un petit côté torture psychologique et folie intérieure qui colle parfaitement avec le thème et les images sont parfaites pour présenter la série.
    L’ending est juste magnifique et mélancolique à souhait.

    J’ai pas vraiment fait attention aux OST, et j’en trouve difficilement sur le net, mais je me souviens qu’il y en avait des épiques plutôt sympa, mais c’est principalement la chanson de Trice qui m’a marquée. Cette épisode était sublime.

    Je le recommanderai plutôt pour ceux qui aime le drame et le côté vengeance et pour ceux qui ont déjà vu pourquoi pas Dororo du même studio qui pourrait également vous plaire sur l’histoire d’un garçon maudit par des démons sur la demande de son père pour que ses terres deviennent prospère et qui donc a perdu les membres de son corps et massacre des monstres sur son chemin en quête de son identité ? Ou partir sur quelque chose de plutôt différent comme Golden Kamui mais qui reprend le thème de la guerre qui est déjà passé avec des vétérans tous à la recherche d’un trésor caché.

    #13.5/20

    1. Bonsoir,
      quand j'ai vu la fiche de l'anime la première fois, je me suis imaginé une sorte de "monster hunter". Par curiosité, j'ai regardé le premier épisode, j'ai immédiatement requalifié rapidement ceci en "monster hunter dramatique" pour le retrouver facilement dans mon bloc notes.

      En tout cas, merci de ce résumé, je l'attendais depuis quelques jours suite à la fin de l'anime.
      A+

          1. Oui j'ai tendance à me fier en priorité au synopsis et à accorder moins d'importance aux trailers. C'est une mauvaise habitude, je le sais et j'essaie de la corriger en regardant les trailers de tous ceux pour qui j'hésite ou que je vais suivre, mais celui là à échapper au visionnage.
            1. J’ai aussi cette mauvais habitude ^^’
              Enfin sauf que moi pour savoir les animes qui pourraient m’intéresser je regarde d’abord l’image x’D (Parfois juste l’image me suffit à savoir que je regarderai pas XD)
              Et ensuite le synop, si ça m’intéresse (ou que j’hésite) je passe aux trailers ^^
            2. Ah moi je place plutôt l'image en 2ème sauf quand vraiment c'est une image ou un graphisme qui me rebute, auquel cas je ne descends même pas jusqu'au synopsis.
            3. moi si l'image me plait je regarde le synopsis si le synopsis me plait je regarde le premier épisode si il me plait je regarde le second
              après sa je sais si l'animé va potentiellement me plaire
              genre exemple black clover : premier épisode 20/20
              deuxième épisode 12/20
              certes il est bien le premier ep mais le deuxième est totalement différent
              ils t’appâtent avec un lingot d'or pour te rendre compte par la suite qu'il est creux
              après j'ai du forcer pour regarder 40ep .. et j'aurai pas du mdr
              en tout cas j'ai pris la bonne habitude de ne pas regarder les trailers ça spoil et on en reviens souvent a cette histoire de lingot :p
      1. "Les divins sont traqués car tôt ou tard, ils perdent la raison".
        Dans le jeu, on traque bien des bestioles qui vivent bien tranquillement pour leur piquer tout ce qu'on peut, donc forcément, elles perdent la raison et attaquent (qui ne le ferait pas?)
        C'est en lisant le résumé que cette idée m'a traversé l'esprit… Après, comme il fait chaud, je n'ai pas forcément toutes mes capacités.
        A+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *